Maladie de Parkinson : historique

Le Dr Parkinson était un médecin généraliste installé à Londres, très curieux, très intéressé par de nombreuses disciplines comme la biologie et la médecine, mais aussi la paléontologie et la politique.

Les symptômes qu'il décrit chez un patient et chez trois personnes rencontrées dans la rue sont les suivants :

  • Il décrit que leurs mouvements sont rares, et qu'ils nécessitent énormément d'énergie et une volonté considérable pour se déplacer.
  • Ils sont atteints de rigidité qui a tendance à les recroqueviller sur eux-mêmes, que ce soit au niveau du tronc, ou des membres qui sont animés d'un tremblement maximum au repos.
  • Il remarque que ces troubles surviennent dans la deuxième moitié de la vie de ces malades, et sans cause apparente, touchant essentiellement un seul côté du corps et ayant une évolution de plus en plus importante mais progressive.

Par la suite, l'éminent neurologue français Jean Martin Charcot (né en 1825, et mort en 1893) propose d'appeler l'ensemble de ces symptômes (syndrome) maladie de Parkinson, au lieu de paralysie agitante, vers la fin du XIXe siècle.

Introduction: 
<p>La maladie de Parkinson est une&nbsp;affection neurologique, qui a &eacute;t&eacute; &eacute;tudi&eacute;e au d&eacute;part par le m&eacute;decin Anglais et pal&eacute;ontologue amateur&nbsp;James&nbsp;Parkinson&nbsp;(n&eacute; en 1755 et mort en 1824).</p>

Aucun commentaire pour "Maladie de Parkinson : historique"

Commentez l'article "Maladie de Parkinson : historique"

Exprimez vous !