Les autres moyens pour lutter contre la douleur, en dehors des médicaments

Il n'existe pas que les médicaments pour lutter contre la douleur.
Ainsi, la prise en charge psychique et sociale de la douleur a une importance primordiale. La kinésithérapie également. Les techniques de relaxation et d'autres méthodes plus récentes sont quelquefois utilisées.

La kinésithérapie est une méthode  particulièrement importante dans la prise en charge de la douleur surtout quand il s'agit de douleurs chroniques concernant l'appareil locomoteur et plus particulièrement de douleurs accompagnant les lombalgies et les lombosciatiques chroniques. La kinésithérapie est une aide précieuse quand les douleurs font suite à des positions inadaptée (durant une activité professionnelle par exemple) ou des contractures musculaires, voire des limitations des articulations. Enfin celle-ci est susceptible de faciliter la reprise progressive des activités physiques d'un malade.

La relaxationet la sophrologie, aident le plus souvent le patient à mieux gérer les phénomènes douloureux et à contrôler ceux-ci. La prise en charge psychoaffective ou psychiatrique est également, à travers des techniques de relaxation et de respiration, une aide précieuse pour venir à bout de douleurs chroniques comme par exemple cela se voit au cours de la fibromyalgie.

Plus récemment certaines techniques comme la neurostimulation transcutanée ou l'application d'ondes électromagnétiques et électriques ainsi que l'application de froid et de chaud apportent, chez certains patients, un soulagement notable surtout quand il s'agit de douleurs de type neurogène.

Aucun commentaire pour "Les autres moyens pour lutter contre la douleur, en dehors des médicaments"

Commentez l'article "Les autres moyens pour lutter contre la douleur, en dehors des médicaments"

Exprimez vous !