Des muscles artificiels qui fonctionnent au carburant

Des muscles artificiels qui fonctionnent comme des muscles naturels (contractions linéaires), en tirant leur énergie de l’hydrogène, du méthanol ou de l’acide formique, ont été mis au point par des équipes américaines. Cette innovation pourra être utilisée pour fabriquer des membres ou des cœurs artificiels, et pour mettre au point des robots autonomes.

Le principe consiste à transformer de l’énergie chimique en énergie électrique. En effet, aujourd’hui, les prothèses de membre et les robots utilisent des piles électriques, ce qui pose des problèmes d’autonomie et de rapidité. C’est ainsi qu’Asimo, le célèbre robot humanoïde de Honda, ne peut fonctionner que 45 mn.
Le nouveau système de muscles artificiels fonctionne suivant 2 principes :
· le premier permet, grâce à un nanotube de carbone contenant un catalyseur, de transformer l’énergie chimique en énergie électrique, puis de conserver cette énergie électrique, et enfin de transformer l’énergie électrique stockée en énergie mécanique.
· le second (qui est le plus puissant) convertit l’énergie chimique du carburant en chaleur, qui à son tour est convertie en énergie mécanique.

Vos remarques sur cette innovation dans notre forum :
http://www.vulgaris-medical.com/forum/viewtopic.php?id=6316

Aucun commentaire pour "Des muscles artificiels qui fonctionnent au carburant"

Commentez l'article "Des muscles artificiels qui fonctionnent au carburant"

Exprimez vous !