Comment les français se nourrissent-ils aujourd'hui ...

De plus en plus mal, semble-t-il !

Le constat est sans appel : l'évolution des comportements alimentaires est mauvaise pour notre santé, non seulement pour notre qualité de vie, mais également pour notre espérance de vie. En voici les principales raisons :

Notre apport nutritionnel est largement déséquilibré :

  • Trop de sucres simples (aliments au goût sucré) et pas assez de sucres complexes
  • Trop de protéines animales (viandes) et pas assez de protéines végétales (fruits et légumes)
  • Trop de graisses

Nos repas sont déséquilibrés :

  • Pas assez variés (seulement 2 plats le plus souvent)
  • Petits déjeuners insuffisants
  • Pas assez de fruits et légumes frais

Nos apports nutritionnels ne correspondent plus à nos besoins :

  • Protéines : 14 à 18 % alors que les besoins d'un adulte sont de 10 à 15 %
  • Glucides : 39 à 41 % alors que les besoins d'un adulte sont de 50 à 55 %
  • Lipides : 38 à 40 % alors que les besoins d'un adulte sont de 30 à 35 %.

Nous ne mangeons pas assez de fruits et légumes, et trop de produits industriels :

  • Nous manquons de vitamines A, B1, B2, C et E
  • Nous manquons de fer, de calcium et de sélénium

Les maladies liées à l'alimentation augmentent :

  • Obésité (5% d'obèses de plus en France chaque année)
  • Diabète
  • Ostéoporose
  • Cancers
  • Maladies cardio-vasculaires

Les solutions sont simples, et pourtant nous ne les appliquons pas !

  • Manger plus de fruits et de légumes, plus de produits apportant du calcium et des fibres
  • Consommer moins de produits sucrés, de graisses et d'alcool
  • Avoir une activité physique régulière

Il y a plusieurs raisons à cela :

  • Les produits industriels facilitent la vie
  • Il est difficile de résister à notre enfant qui réclame les nouvelles céréales chocolatées pour son petit déjeuner
  • La gamme des produits à grignoter (sucrés ou salés) s'élargit sans cesse
  • Le prix des fruits et légumes frais est parfois prohibitif
  • L'industrie alimentaire propose une large gamme de plats cuisinés sous toutes formes (conserves,  surgelés, traiteur, lyophilisés, …)

Bien s'alimenter, c'est d'abord prendre conscience des conséquences de l'alimentation sur notre santé. C'est à la fois une question de bon sens et d'éducation.

  • Même sans avoir de connaissances particulières, nous devinons que manger trop gras et trop sucré est mauvais pour notre santé.
  • Méfions-nous des modes, des courants, des publicités, …
  • Prenons l'habitude de lire les étiquettes avant d'acheter un produit : elles réservent bien des surprises …
  • Donnons, dès le plus jeune âge, de bonnes habitudes alimentaires à nos enfants, notamment au niveau de la diversité alimentaire et de la consommation de fruits et de légumes.

Mais les consommateurs ne sont pas les seuls à devoir agir :

  • Si nous restons seuls responsables du choix de nos aliments, nous ne sommes pas responsables de leur composition : l'industrie agro-alimentaire offre des produits dont la qualité nutritionnelle est souvent insuffisante, trop sucrés, trop salés. Les pouvoirs publics interviennent afin de remédier à ces problèmes : ainsi, les potages industriels contiennent aujourd'hui 10 à 12 % de sel en moins qu'auparavant.
  • Nous ne maîtrisons pas toujours ce que mangent nos enfants : le système scolaire et para-scolaire, avec les cantines et les distributeurs de friandises, assument une grande partie de la nutrition de nos enfants.

Bien se nourrir est un droit, soyons exigeants sur la qualité de ce que nous mangeons.

Image: 
Comment les français se nourrissent-ils aujourd'hui ...

Aucun commentaire pour "Comment les français se nourrissent-ils aujourd'hui ..."

Commentez l'article "Comment les français se nourrissent-ils aujourd'hui ..."

Exprimez vous !