Champs électromagnétiques : les normes de protection actuelles sont-elles suffisantes ?

La réponse du rapport BioInitiative est non. Selon ces chercheurs, il est reconnu que des effets biologiques et des troubles possibles pour la santé causés par une exposition prolongée peuvent survenir à des niveaux d'exposition beaucoup plus faibles que ceux fixés par les normes actuelles.

Ils préconisent que les normes ne se basent plus uniquement sur les effets thermiques (énergie absorbée et réchauffement des tissus), mais tiennent compte des effets non-thermiques (de basse intensité), dont la nocivité en cas d'exposition chronique a été établie.

Diverses études ont démontré que l'exposition chronique à ces rayonnements a des effets sur :

 

Introduction: 
<p>Des normes ont &eacute;t&eacute; fix&eacute;es par&nbsp;l&#39;ICNIRP&nbsp;(Internation&nbsp;Commission on&nbsp;Non-Ionizing&nbsp;Radiations Protection) et le&nbsp;FCC&nbsp;(Federal&nbsp;Communications Commission) pour fixer des limites d&#39;exposition aux champs basses fr&eacute;quences, aux radio-fr&eacute;quences, aux extr&ecirc;mement basses fr&eacute;quences et aux micro-ondes, tant pour les professionnels que pour le grand public.<br /> Ces normes suffisent-elles &agrave; prot&eacute;ger notre sant&eacute; ?</p>

Aucun commentaire pour "Champs électromagnétiques : les normes de protection actuelles sont-elles suffisantes ?"

Commentez l'article "Champs électromagnétiques : les normes de protection actuelles sont-elles suffisantes ?"

Exprimez vous !