TOFRANIL

TOFRANILClomipramine sous forme de comprimés à 10 mg et à 25 mg.Action
Antidépresseur appartenant à la famille des imipraminiques tricycliques. Cette famille possède d'autre part des effets atropiniques et des propriétés antalgiques (antidouleurs) indépendants de son effet antidépresseur. L'imipramine est utilisée dans le traitement des états dépressifs endogènes (propres à l'individu lui-même, ne résultant pas d'une réaction secondaire). Classiquement, l'imipramine présente une action thymoanalepitique, c'est-à-dire permettant d'améliorer l'humeur au sens psychiatrique du terme. Théoriquement, cette molécule permet également d'augmenter l'activité physique et l'intérêt pour la vie quotidienne. Pour les spécialistes, l'imipramine présente une action anticholinergique centrale et périphérique.

De façon générale, un antidépresseur s'oppose aux états dépressifs. Il s'agit habituellement de médicaments appartenant aux psychotropes (médicaments possédant une propriété dont l'action se fait spécifiquement sur l'activité cérébrale). Classiquement, les médicaments utilisés dans le traitement de la dépression appartiennent soit au groupe des tricycliques (amitriptyline, amoxapine, etc.), soit au groupe des inhibiteurs la monoamine oxydase, appelés également IMAO (nialamide, iproniazide, etc..), soit au groupe des inhibiteurs de la sérotonine (fluoxetine, paroxetine, citalopram, sertraline) qui sont globalement assez bien tolérés.

Indications
· Dépression endogène
· Attaque de panique (en traitement et en prévention)
· Médicament utilisé également dans les troubles obsessionnels compulsifs (TOC)
· Certaines équipes médicales préconisent la fluoxétine dans la maladie de Gilles de la Tourette
· Énurésie nocturne de l'enfant en l'absence de lésion des voies urinaires (10 mg)

Posologie
· État dépressif : 75 à 150 mg par jour
· TOC : 75 à 150 mg par jour
· Prévention des atteintes de panique : 20 à 150 mg par jour
· Douleur neurogène (neuropathique) : 10 à 150 mg par jour. La quantité (posologie) est fonction de traitement associé. L'augmentation de la prise médicamenteuse se fera progressivement en fonction de l'efficacité du traitement.
· Énurésie : 1 à 3 comprimés à 10 mg selon l'âge de l'enfant (seulement pour les enfants de plus de 6 ans).

Contre-indications
· Risque de glaucome à angle fermé
· Risque de blocage des urines (adénome de la prostate)
· Infarctus du myocarde de moins de trois mois
· Insuffisance rénale ou hépatique grave
· Association avec les I.M.A.O. (inhibiteurs de la monoamine oxydase) non sélectifs

Effets indésirables
· Baisse de la tension artérielle
· Constipation
· En cas d'excitation anormale et de confusion survenant pendant le traitement, il est souvent nécessaire d'arrêter celui-ci.
· Risque suicidaire (par désinhibition)
· Alcool
· Autres médicaments de la sphère neurologique (psychotropes)
· Somnolence
· Étourdissement
· Vertige
· Bourdonnements d'oreille
· Photosensibilisation
· Oedème
· Augmentation des transaminases (enzymes du foie)
· Hépatite
· Vision brouillée
· Sécheresse de la bouche
· Problème de miction (douleurs en urinant)
· Éruption cutanée
· Démangeaisons
· Aphtes
· Conjonctivite
· Asthme
· Gastrite
· Ulcère oesophage et du duodénum
· Hémorragie du tube digestif (exceptionnellement)
· Réaction allergique nécessitant l'arrêt immédiat du traitement

Précautions d'emploi
L'efficacité des antidépresseurs survient après un délai pouvant quelquefois atteindre plusieurs semaines. C'est la raison pour laquelle il est parfois nécessaire d'attendre un certain temps afin que les effets bénéfiques de la molécule apparaissent. Quelquefois, les effets secondaires n'apparaissent qu'au début du traitement.

Grossesse
Médicament contre-indiqué théoriquement durant la grossesse, sauf avis médical.

Allaitement
Médicament contre-indiqué durant l'allaitement car susceptible de passer (faiblement) dans le lait maternel.

Ne pas associer ce médicament avec :
· I.M.A.O.
· Adrénaline
· Noradrénaline
· Clonidine
· Médicaments anticonvulsivants
· Médicaments antihypertenseurs
· Médicaments contenant de l'atropine
· Sédatifs
· Thioridazine
· Baclofène

Remarque
Un arrêt prématuré du traitement risque d'exposer le patient à une rechute. C'est la raison pour laquelle la durée du traitement antidépresseur est généralement supérieure à 4 mois voire plus.

Exprimez vous !