SPIRONOLACTONE MERCK 75 mg

SPIRONOLACTONE MERCK 75 mgSpironolactone sous forme de comprimés sécables à 50 mg.Action
Diurétique (médicament augmentant la filtration rénale) hyperkaliémiant (à l'origine d'une augmentation du taux de potassium dans le sang). On parle également de diurétique d'épargne potassique modifiant les échanges entre le sodium et de potassium au niveau d'une zone précise du rein : le tube contourné distal. Son action agit par effet antialdostérone.
L'aldostérone fait partie des hormones appelées minéralocorticostéroïdes. Elle est sécrétée dans le cortex (c'est-à-dire la partie périphérique) des glandes surrénales (glandes situées sur les reins) et permettent aux reins de réabsorber le sodium, et d'éliminer le potassium. Ces deux métaux jouent un rôle de premier plan dans la régulation de la tension artérielle de l'organisme.

Le rôle principal de l'aldostérone est son action sur le néphron (unité de fonctionnement du rein). Au niveau du néphron, il existe une zone appelée tubule distal où l'aldostérone agit en faisant sortir le sodium de l'urine primitive (premières urines fabriquées par le néphron) vers le sang. À l'inverse, l'aldostérone permet le passage du potassium dans les urines.Le sodium retenu dans le sang va entraîner une rétention d'eau, ce qui a pour conséquence l'augmentation du volume sanguin, donc l'augmentation de la pression artérielle.

En cas de pertes importantes d'eau (c'est le cas par exemple d'une diarrhée ou de vomissements à répétition), l'organisme augmente la fabrication d'aldostérone pour préserver son sodium. Les glandes surrénales sécrètent alors de l'aldostérone de façon plus importante.
Dans le cas inverse, quand il y a une quantité de sodium trop importante dans l'organisme, les surrénales fabriquent moins d'aldostérone, provoquant ainsi une fuite de sodium dans les urines.
La régulation de tout ce système fait appel à des substances réunies sous le terme de système rénine angiotensine.

Indications
· Élévation de la tension artérielle
· Oedème d'origine cardiaque et d'origine hépatique : rétention d'eau et de sel dont l'origine est rénale ou secondaire au syndrome néphrotique (ensemble des symptômes qui accompagnent la glomérulonéphrite, ou maladie des reins se caractérisant par une atteinte des glomérules).
· Hyperaldostéronisme primaire. L'hyperaldostéronisme (sécrétion excessive d'aldostérone) se traduit par une hypokaliémie (chute du taux de potassium dans le sang). Cet hyperaldostéronisme est soit primaire (tumeur bénigne de la glande surrénale), soit secondaire à la baisse du volume sanguin dans l'organisme.
· En cas de myasthénie, la spironolactone est utilisée en thérapeutique adjuvante

Posologie
Sous forme de comprimés, chez l'adulte et en cas d'oedème : 50 à 100 mg, et jusqu'à 300 mg par jour en début de traitement, adapté ensuite.
En cas d'oedème cyclique idiopathique : 50 à 100 mg par jour en traitement d'entretien
En présence d'une hypertension artérielle : 50 à 100 mg par jour (associée à d'autres antihypertenseurs)
En présence d'un hyperaldostéronisme : jusqu'à 300 mg par jour, et chez l'enfant 2 mg par kilo et par jour.

Contre-indications
· Hyperkaliémie (augmentation du taux de potassium, supérieur à 5,5 mmol par litre)
· Insuffisance rénale sévère en phase aiguë
· Au stade terminal de l'insuffisance hépatique, la spironolactone ne doit pas être utilisée
· Certains patients présentent une hypersensibilité ou une allergie à cette molécule.

Interactions médicamenteuses
Contre-indiquées :
· Le potassium, en dehors d'un épisode hypokaliémique
· D'autres diurétiques hyperkaliémiants (faisant augmenter le taux de potassium dans le sang)
Déconseillées :
· Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion
· Le lithium
A surveiller :
· Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ne contenant pas de cortisone)
· La Metformine
· Les produits de contraste iodés utilisés pour passer certains examens radiologiques (scanner, radio avec préparation, etc.)
· Les diurétiques hypokaliémiants, c'est-à-dire à l'origine d'une diminution du taux de potassium dans le sang

Effets indésirables
· Une gynécomastie (augmentation du volume des glandes mammaires) généralement réversible à l'arrêt du traitement
· Une impuissance chez l'homme
· Des troubles des règles
· Des troubles gastro-intestinaux
· Une somnolence
· Une éruption cutanée
· Des maux de tête
· Un risque d'hyperkaliémie (élévation trop importante du taux de potassium dans le sang) chez les patients présentant une cirrhose quand la natrémie (taux de sodium dans le sang) est inférieure à 130 mmol par litre

Grossesse et allaitement
L'administration de cette molécule est déconseillée pendant la grossesse et l'allaitement.

Exprimez vous !