QUESTRAN

Le Questran, contenant de la colestyramine, se présentant sous la forme de sachets de 4 g en boîte de 50 sachets, arôme orange, remboursés à 65 % par la sécurité sociale, est un médicament hypolipidémiant appartenant la famille des résines.
Le Questran, fabriqué par le laboratoire Bristol-Myers Squibb est indiqué quand il existe un taux trop élevé de cholestérol circulant dans le sang. La colestyramine est employée principalement pour traiter les excès de cholestérol persistant après un régime adapté. Il s'agit d'une substance qui emprisonne les corps gras permettant ainsi de les éliminer dans les selles. Ce médicament est également utilisé comme traitement de démangeaisons associées à certaine jaunisse.

Contre-indication
Insuffisance hépatique grave.
Obstruction des voies biliaires.
Phénylcétonurie (ce médicament contient de l'aspartame).
Constipation chronique.

Interactions médicamenteuses
Médicaments contenant des acides biliaires (acide désoxycholique, acide urso désoxycholique).
Anticoagulants oraux.
Digitaline.
Hormones thyroïdiennes (Lévothyrox).
Il est nécessaire de respecter un délai de deux heures entre la prise de colestyramine et celle des autres médicaments).

Grossesse et allaitement
Le Questran ne doit pas être utilisé durant la grossesse. En effet, aucune étude précise n'a démontré qu'il n'existe pas d'effets dangereux pour l'embryon et le foetus. Il en est de même pour l'allaitement.
D'autre part, le Questran est susceptible, à fortes doses, de diminuer l'absorption de certaines vitamines c'est la raison pour laquelle il ne doit pas être employé durant l'allaitement, sauf absolu nécessité.

Posologie
La colestyramine doit être pris préférentiellement avant les repas.
Délayer la poudre  (le plus souvent trois sachets par jour) dans un verre d'eau ou de jus de fruits puis laisser reposer une à deux minutes. Remuez ensuite pour obtenir une suspension uniforme.
La poudre de cholestiramine ne doit jamais être absorbée sous la forme sèche.
Le Questran peut également être préparé la veille et conservé au réfrigérateur.

Effets indésirables
Troubles digestifs (douleurs abdominales, ballonnements, diarrhées, nausées, vomissements, selles grasses).
Constipation parfois grave surtout chez les personnes àgées.

Exprimez vous !