HYDROCORTANCYL

HYDROCORTANCYLPrednisolone sous forme de suspension injectable à 25 mg par ml pour un flacon de 1 ml et à 5 ml.Action
· Anti-inflammatoire puissant
· Effet immunodépresseur (diminue les capacités de défense immunitaire de l'organisme)
· Action sur le métabolisme des glucides : accumulation de glycogène (sucre constitué de longues chaînes) dans le foie, hyperglycémie résistante à l'insuline
· Redistribution du tissu adipeux (graisseux) qui tend à quitter les extrémités pour se fixer sur le tronc et le visage
· Action antivitamine D
· Rétention du sodium (sel)
· Hypokaliémie (diminution du taux de potassium dans le sang)
· Mise au repos des glandes surrénales

Indications
· Affections pulmonaires telles que l'asthme rebelle à certains traitements par bronchodilatateurs (médicaments destinés à ouvrir le calibre des bronches)
· Certaines névralgies sévères
· Colite ulcéreuse (en lavement)
· Collagénoses (maladies du collagène)
· États inflammatoires sévères : oedème cérébral, maladies infectieuses, oedème pulmonaire d'origine infectieuse, inflammation de l'uvée, certaines atteintes oculaires, inflammation larynx avec difficulté à respirer, inflammations de l'épiglotte
· Inflammations de la thyroïde
· Insuffisance de sécrétions des hormones corticosurrénales par la glande surrénale
· Maladie de Crohn
· Maladies auto-immunes (le patient fabrique des anticorps contre ses propres tissus)
· Rhumatismes inflammatoires

Posologie
La posologie est fonction de la pathologie

Contre-indications
· Allaitement (à éviter)
· Antécédents psychiatriques
· Diabète
· État infectieux
· Glaucome
· Grossesse (sauf accord de l'équipe médicale)
· Herpès
· Hypertension artérielle
· Insuffisance cardiaque
· Mycoses
· Parasitoses
· Psoriasis
· Tuberculose
· Ulcère gastroduodénal
· Vaccination par virus vivant

Précautions d'emploi
· Le traitement par corticoïdes met en repos les glandes surrénales et expose de ce fait le patient au risque d'une insuffisance de sécrétion de l'hormone surrénale (cortisol). C'est la raison pour laquelle un traitement court doit être établi, toujours inférieur à 1 mois. Quand le traitement dépasse 1 mois, il expose à de nombreux risques.
· Il est nécessaire de réduire les doses dès que l'effet thérapeutique a été obtenu.
· Ce médicament doit être administré essentiellement dans la journée
· Il est nécessaire de surveiller la tension artérielle et le poids du patient pendant les 2 premières semaines de traitement
· En présence d'une glycosurie (présence de sucre dans les urines), il est nécessaire de diminuer les quantités administrées
· Un régime riche en protéines et en calcium est souhaitable de façon à prévenir l'ostéoporose (fragilisation du tissu osseux)
· Le régime sans sel dans le traitement comportant des quantités > 0,5 mg par kilo est nécessaire, essentiellement en cas de traitement prolongé et en cas de prise de poids ou d'hypertension artérielle
· En cas d'administration prolongée et de doses élevées de corticoïdes, il est nécessaire de surveiller la kaliémie (taux de potassium dans le sang) surtout quand il y a une administration simultanée de diurétiques (médicaments permettant d'augmenter l'excrétion urinaire). Il est parfois nécessaire de prendre un supplément de potassium dans ce cas.
· Le traitement ne doit jamais être arrêté brutalement, même après absorption de doses faibles. Il existe un danger d'insuffisance de sécrétions des hormones corticosurrénales. C'est la raison pour laquelle l'arrêt d'un traitement prolongé par corticoïdes nécessite une diminution progressive en réduisant par exemple la posologie de 10 % tous les 8 à 15 jours.

Interactions médicamenteuses
Les médicaments suivants sont contre-indiqués :
· La rifampicine
· La vincamine
· L'aspirine
· Le phénobarbital
· Les antiarythmiques : il existe un risque de pathologie cardiaque à type de torsades de pointes.
· Les antidiabétiques oraux
· Les antivitamines K.
· Les digitaliques
· Les hypokaliémiants (médicaments destinés à faire baisser le taux de potassium dans le sang)
· Les médicaments destinés à lutter contre l'hypertension artérielle
· Les vaccins vivants atténués
· L'héparine
· L'insuline
· L'interféron alpha

Effets secondaires
· Acné
· Atrophie de la peau
· Atrophie musculaire
· Cataracte
· Certaines maladies musculaires (myopathies)
· Certaines parasitoses (ankylose maligne)
· Crampes secondaires à une fuite de potassium
· Dépression
· Douleurs de l'estomac
· Érythrose du visage
· Flatulence
· Glaucome
· Hématomes
· Hémorragie digestive
· Hirsutisme
· Hypercalcémie (élévation du taux de calcium dans le sang)
· Infections diverses
· Inflammation de l'estomac
· Insomnies
· Insuffisance cardiaque
· Insuffisance rénale
· Obésité
· Ostéonécrose
· Ostéoporose
· Pancréatite (inflammation du pancréas)
· Perforation du côlon
· Purpura
· Retard de cicatrisation
· Retard de croissance
· Réveil de tuberculose ancienne
· Risque d'aggravation d'une hypertension artérielle
· Syndrome de Cushing
· Syndrome maniaque
· Thrombose des vaisseaux
· Ulcère duodénal
· Ulcère gastrique

Exprimez vous !