GÉLUPRANE

GÉLUPRANEParacétamol (synonyme : acétaminophène) sous forme de gélule à 500 mg.Action
Antalgique non morphinique qui possède une activité antipyrétique comparable à celle de l'aspirine. Ce médicament n'est pas un anti-inflammatoire et la tolérance au paracétamol est meilleure que celle aux salicylés. En effet, ce médicament entraîne habituellement peu d'effets secondaires quand son administration a été faite à doses convenables.

Indications
· Douleurs
· Fièvre

Posologie
· Par voie orale : 3 g par jour en 3 à 6 prises sans dépasser 6 g par jour
· Chez l'enfant, utiliser la voie rectale à 60 mg par kilo et par jour en 4 prises (15 mg par kilo par prises).

Contre-indications
· Insuffisance hépatocellulaire
· Antécédents allergiques
· Allergie au paracétamol
· Anorexie
· Douleurs abdominales

Effets indésirables
· Eruptions cutanées (urticaire, oedème, rash cutané)
· Nausées
· Pâleur
· Risque de survenue d'anomalie sanguine à type de thrombopénie
· Vomissements

En cas de surdosage c'est-à-dire pour une quantité > 10 g chez l'adulte ou > 150 mg par kilo chez l'enfant, il existe un risque de cytolyse hépatique et rénale, une nécrose complète associée à des anomalies du métabolisme neurologique pouvant être à l'origine d'encéphalopathie et de coma dont l'évolution est quelquefois fatale.
· Élévation des transaminases
· Élévation de la L. D. H.
· Élévation de la bilirubine
· Diminution du taux de prothrombine

Conduite à tenir
· Lavage gastrique
· Administration précoce d'antidote spécifique : L Acétylcystéine par voie orale ou intraveineuse quand il existe des vomissements

Précautions d'emploi
Espacer les prises d'au moins 4 heures
Ne pas dépasser les doses maximales conseillées
Le paracétamol est métabolisé par le foie. Il existe une faible partie des métabolites qui est nocive et inactivée par un système protecteur de la glande hépatique.
Il existe un risque d'hépatite grave en cas de maladie du foie préexistante. En effet, à doses toxiques, le système protecteur est dépassé et une nécrose du foie s'installe.

Grossesse
La dose thérapeutique est possible pendant la grossesse et l'allaitement.

Alcoolisme chronique
Accentuation de la sensibilité au risque de surdosage

Exprimez vous !