COLCHICINE HOUDE

COLCHICINE HOUDÉColchicine sous forme de comprimés sécables à 1 mg.Action
Médicament agissant contre la goutte.
La colchicine est un alcaloïde extrait des graines d'une fleur : le colchique d'automne. Cette molécule est utilisée spécifiquement dans les crises de goutte et possède une grande efficacité à condition d'être administrée dès les premiers symptômes de la crise.
Elle présente également des propriétés anti-inflammatoires et leucopéniantes (faisant diminuer le nombre des globules blancs).
Le terme alcaloïde désigne diverses substances appartenant à la chimie organique (chimie du vivant) d'origine végétale. Par exemple, la caféine, la mescaline, la nicotine, la théine sont des alcaloïdes. Les alcaloïdes sont particulièrement utilisés en pharmacologie (fabrication de médicaments). Il s'agit de produits extrêmement toxiques quand ils sont à l'état pur.
La colchicine a été isolée en 1820 par Pelletier et Caventou puis cristallisée pour la première fois par Houdé en 1884.

Indications
· Goutte (traitement et prévention de la crise de goutte)
· Maladie périodique (affection rare touchant essentiellement les sujets d'origine méditerranéenne)
· Affections inflammatoires
· Maladie de Behçet (aphtes)
· Sclérodermie

Posologie
· Au cours de la crise de goutte
le premier jour : 3 mg en 3 prises (matin, midi, soir).
Les deuxième et troisième jours : 2 mg par jour en 2 prises (matin, soir)
Le quatrième jour : 1 mg le soir.

· Prévention de la crise de la goutte : 1 mg le soir.
· Prévention de la crise de goutte lors de traitement ayant pour but de diminuer le taux d'acide urique dans le sang : au début du traitement, on prendra 1/2 à 1 mg le soir pendant 3 mois dans les gouttes ne s'accompagnant pas de dépôts (tophi) ou jusqu'à disparition des dépôts. Les tophi sont des nodules non douloureux dans la peau, constitués de cristaux d'acide urique. Ils sont de coloration blanchâtre et siégent généralement au niveau des coudes, du gros orteil, des pavillons des oreilles, des doigts et du tendon d'Achille.
· Les tophi se forment au cours de la goutte suite à une concentration trop élevée d'acide urique dans le sang. Ils se rencontrent également chez certains sujets prenant des diurétiques (médicaments augmentant la quantité d'urine).
· Dans la maladie périodique ou la sclérodermie : 1 mg par jour
· Dans les affections inflammatoires aiguës : posologie identique à celle de la crise de goutte.
Interactions médicamenteuses
Cyclosporine (précautions d'emploi)

Contre-indications
Insuffisance rénale et hépatique sévère

Précautions d'emploi
Surveillance nécessaire des patients présentant une insuffisance rénale ou une insuffisance de la fonction hépatique.
Le traitement d'attaque nécessite l'utilisation d'un antidiarrhéique quand il existe une diarrhée ou une colopathie (maladie du côlon).
Pour la crise de goutte, la colchicine est poursuivie pendant 4 à 8 jours même après la disparition des douleurs
Sur une longue période, le traitement à base de colchicine nécessite une surveillance de la formule numération sanguine (nombre de globules rouges, de globules blancs et de plaquettes).

Effets indésirables
Les symptômes révélateurs d'un surdosage sont :
· Diarrhées
· Nausées
· Vomissements

Il est possible de voir survenir une éruption cutanée avec ou sans urticaire.
Quelques troubles hématologiques à type de baisse du nombre de globules blancs.
Une azoospermie (absence de spermatozoïdes) réversible à l'arrêt du traitement est possible.

Exprimez vous !