CACIT

Médicament contenant une grande quantité de calcium qui est le principal constituant du tissu osseux du squelette. Le calcium est conseillé en cas de régime pauvre en calcium et en période de croissance, de grossesse d'allaitement c'est-à-dire quand les besoins sont accrus. Ce type de médicaments est également indiqué en cas de décalcification osseuse comme cela survient au cours de l'ostéoporose ou d'une immobilisation prolongée ou encore au cours du traitement par corticoïdes (cortisone)

Contre-indications
Excès de calcium dans le sang (calcémie importante)
Excès de calcium dans les urines (calciurie importante)
Immobilisation prolongée. Contrairement à ce que l'on pourrait croire il est nécessaire de reprendre la marche pour débuter le traitement
La présence d'aspartam dans certaines formes médicamenteuses contre-indique l'utilisation de ce médicament chez les patients atteints de phénylcétonurie
Insuffisance rénale
Grossesse et allaitement. Le calcium n'est pas contre-indiqué durant la grossesse. Néanmoins son association avec la vitamine D nécessite des conseils médicaux. D'autre part une hypercalcémie (élévation du taux de calcium dans le sang) durant la grossesse peut avoir des répercussions pour le futur bébé.
Médicaments contenant de la digitaline
Médicaments contenant des diurétiques (destinés à augmenter l'élimination des urines)

Posologie
Le calcium doit être absorbé à distance d'autres aliments et d'autres médicaments
La dose habituellement conseillée est de 500 mg à1 g par chez l'adulte

Effets indésirables
Constipation
Diarrhée
Nausées
Ballonnements
Douleurs d'estomac
Hypercalcémie (taux élevé de calcium dans le sang)
Hypercalciurie (taux élevé de calcium dans les urines) susceptible de favoriser la survenue de calculs urinaires
Risque d'hypophosphatémie (diminution du taux de phosphate dans le sang)

Commentaires
Certaines formes médicamenteuses contenant du calcium contiennent également de la vitamine D (CALCIPRAT D3) dont le surdosage risque d'entraîner des effets indésirables graves. Un grand nombre de médicaments de ce type est en vente libre d'où le risque de survenue de surdosage sans avis médical.
Le surdosage en vitamine D peut être dangereux pour l'organisme.
Le calcium contenu dans ce médicament nécessite de respecter un intervalle d'au moins deux heures entre la prise de ce médicament et celui-ci d'autres médicaments contenant des biphosphonates, des cyclines ou des médicaments contenant du fer.
Certains aliments riches en acide oxalique comme par exemple les épinards, le cacao, la rhubarbe, l'oseille et le thé ou en acide phytique comme le chocolat, les légumes secs, les céréales complètes, sont susceptibles de diminuer l'absorption du calcium (pénétration du calcium dans l'organisme à travers la barrière digestive). C'est la raison pour laquelle il est recommandé de prendre un médicament contenant du calcium seulement à distance des repas riches en acide oxalique ou en acide phytique.
Le calcium est quelquefois indiqué en cas de décalcification faisant suite à un allaitement prolongé (le patient reste durant dans son lit). Dans ce cas le traitement devra être débuté uniquement qu'après la reprise de la marche.
La prolongation du traitement au-delà de la durée prescrite par le médecin est inutile. D'autres part il existe un risque d'accumulation anormal de calcium dans l'organisme et consécutivement de formation de calculs rénaux.
La décalcification ne se soigne pas uniquement en prenant des médicaments contenant du calcium. La consommation régulière d'aliments riches en calcium est également nécessaire. Ces aliments sont bien entendus les laitages (quelquefois contre-indiqués), les fruits secs (amande, noix, noisettes, pruneaux, abricots etc.) et les fruits frais.

Exprimez vous !