BROMAZÉPAM

Le Bromazépam (entrant habituellement de la composition du Lexomil, plus connu du grand public) se présente sous la forme de comprimés sécables (plus précisément comprimés-baguettes quadrisécables) à 6 mg de benzodiazepine qui est une benzodiazépine.

Action

Les benzodiazépines sont employés comme tranquillisant, possédant d'autre part des propriétés sédatives, hypnotiques (facilitant le sommeil), anticonvulsivantes et amnésiantes (inhibant la mémoire).

Indications
Traitement d'appoint des contractures musculaires douloureuses. Ce médicament ne doit pas être utilisé dans le traitement des crampes : l'effet des benzodiazépines sur les spasmes n'est obtenu qu'à partir de doses élevées à l'origine d'effets secondaires parfois importants.
Anxiété sous toutes ses formes
Troubles fonctionnels
Insomnies
Intoxications alcooliques et prévention du sevrage
Prévention des convulsions, essentiellement celles d'origine hyperthermique (par élévation importante de la température corporelle) en pédiatrie (suppositoires).
Urgence neuropsychiatrique (forme injectable) pour les crises d'angoisse, le delirium tremens, l'agitation, le délire (d'origine alcoolique ou autre), l'épilepsie
Préparation à l'endoscopie et aux interventions chirurgicales
Épisodes de tétanie
Épilepsie
Contractures d'origine musculaire s'accompagnant de douleurs importantes

Posologie
La posologie varie de 1 à 18 mg par jour et dépend de la pathologie elle-même et du patient. Habituellement la prise de Bromazépam est répartie en un quart de compris le matin, un quart de comprimé le midi et un demi comprimé le soir.
Certains patients se contentent d'un quart de comprimé le matin de manière continuelle.
Dans les cas graves la posologie et de 18 mg par jour. Cette dose ne doit pas être prise régulièrement et il est toujours nécessaire de rechercher la dose minimale efficace.

Contre-indications
Hypersensibilité aux benzodiazépines
Insuffisance respiratoire sévère
Apnée du sommeil
Insuffisance hépatique sévère
Myasthénie : fatigabilité anormale des muscles s'accompagnant d'un épuisement progressif de la force musculaire générale

Effets indésirables
Somnolence
Baisse de la tonicité musculaire
Amnésie
Sensation ébrieuse
Chute de la tension artérielle
Irritation des gencives
Convulsion
Agressivité
Syndrome de sevrage : anxiété, insomnies, crampes, tremblements et dépendance
Possibilité d'une sécrétion accrue au niveau des bronches
Allergie (rares)

Précautions d'emploi
L'attention est attirée chez les conducteurs de véhicules (risque de somnolence). L'arrêt des benzodiazépines doit s'effectuer progressivement. On constate quelquefois une aggravation de l'insomnie à l'arrêt du traitement (rebond d'insomnies), avec parfois cauchemars.
La prise benzodiazépine peut être à l'origine d'irritabilité, d'accès de colère, de nervosité, d'agitation, d'idées délirantes, d'hallucinations surtout chez l'enfant.

Interactions médicamenteuses
L'utilisation concomitante, c'est-à-dire en même temps, des benzodiazépines et des médicaments tels que les somnifères, les médicaments contre la toux, contre la douleur, les antidépresseurs, les neuroleptiques et les opiacés est contre-indiquée.

Grossesse et allaitement
Les benzodiazépines sont déconseillées pendant la grossesse et l'allaitement.
Au cours des six derniers mois de la grossesse des doses importantes sont contre-indiquées. À la fin de la grossesse un traitement par benzodiazepine même à faible dose est susceptible d'entraîner des effets indésirables chez le nouveau-né. C'est la raison pour laquelle une surveillance médicale  du nourrisson est alors nécessaire durant une à trois semaines selon les individus.
Il s'agit d'un médicament qui passe dans le lait maternel c'est la raison pour laquelle l'allaitement, durant la prise de benzodiazepine est déconseillé.

Commentaires
Quelques précautions doivent être prises chez les individus âgés et chez les patients souffrant d'insuffisance hépatique ou d'insuffisance rénale.
Chez un patient présentant une dépression les benzodiazepines ne conviennent pas le plus souvent. Ce médicament est avant tout un anxiolytique c'est-à-dire qu'il agit contre l'anxiété et qu'il n'est pas destiné à traiter une dépression.
Une prise prolongée de benzodiazépines, surtout quand les doses sont importantes, est susceptible d'entraîner une dépendance. Il s'agit d'un risque qui est augmenté chez les personnes qui ont déjà présenté une dépendance à d'autres médicaments et en particulier à l'alcool.
Lest benzodiazépines ne doivent pas être arrêtées brutalement. Si c'est le cas le patient risque d'être exposé à un syndrome de sevrage et à la réapparition de son anxiété et d'autres symptômes comme l'insomnie, une certaine irritabilité, une agitation, des céphalées (maux de tête), des douleurs musculaires, des hallucinations et quelquefois un tremblement. Il est donc nécessaire, pour diminuer progressivement les doses de benzodiazépines, de demander un conseil à son médecin et à son pharmacien. Si la décision est prise d'arrêter l'utilisation des benzodiazépines, les doses seront espacées progressivement sur une période qui est sera d'autant plus longue que le traitement l'a été lui-même.
Il s'agit d'un médicament qui induit le plus souvent une somnolence. Celle-ci est plus ou moins intense selon les individus. Cette somnolence est susceptible d'être majorée par l'alcool ou d'autres médicaments de la même famille, d'autres sédatifs. C'est la raison pour laquelle un patient utilisant les benzodiazépines ne doit pas envisager de conduire ou alors de suspendre la prise de benzodiazépines dans les heures qui précèdent l'utilisation d'un véhicule.
Les individus traités par les benzodiazépines doivent prendre conscience du risque majeur qui font courir à eux-mêmes et aux autres en cas de conduite automobile. Ce risque est identique à celui lié à l'absorption d'alcool.
Comme tous les médicaments, le Bromazépam ne doit pas être conseillé à quelqu'un d'autre sans avis médical. Par exemple, le Lexomil qui est un médicament très connu du grand public et qui contient du Bromazépam est très largement utilisé dans la population.
La réutilisation des médicaments contenant du Bromazépam doit également faire l'objet d'un conseil ou d'un avis médical.
La durée de prescription des benzodiazépines et des anxiolytiques, de façon générale, doit être la plus courte possible.
Chez certains patients le traitement est nécessairement prolongé. C'est la raison pour laquelle, régulièrement, une la réévaluation est nécessaire de la part du médecin en prenant en considération non seulement les desiderata du patient mais l'évolution de celui-ci. C'est la raison pour laquelle,quand la prise d'anxiolytiques se fait sur une longue période, il est tout de même nécessaire de consulter à nouveau et régulièrement son médecin pour éventuellement, soit diminuer les doses soit arrêter soit augmenter les doses de benzodiazépines.

En dehors de benzodiazépines et des autres tranquillisants, il est également nécessaire d'envisager une meilleure hygiène de vie (alimentation équilibrée et activité physique etc.) et de diminuer la consommation d'excitants (alcool, tabac, tes etc.).

Il est conseillé également d'apprendre à lutter contre le stress en se faisant aider éventuellement par un professionnel (médecin, psychothérapeute, psychologue, psychiatre).

Exprimez vous !