BASDENE

BASDÈNEBenzylthiouracile sous la forme comprimés à 25 mg.ActionMédicament antithyroïdien (ralentissant la synthèse des hormones thyroïdiennes), entraînant une élimination progressive de l'iode de l'intérieur des cellules composant la glande thyroïde.
Autrement dit, cette molécule bloque l'activité la thyroïde en freinant l'utilisation de l'iode sous forme organique (assimilable par l'organisme).

Indication
Hyperthyroïdie (élévation anormale de la sécrétion des hormones thyroïdiennes) diffuse.
Préparation à la thyroïdectomie.
Récidive d'hyperthyroïdie après ablation incomplète de la thyroïde.
Association à un traitement par l'iode radioactif ou préalablement à un traitement par l'iode radioactif.

Posologie
Dose d'attaque : 8 à 12 comprimés par jour.
Dose d'entretien : 2 à 4 comprimés par jour.

Contre-indications
· Goitre et cancer
· Maladie du sang grave et préexistante
· insuffisance hépatique

Précautions d'emploi
Ce médicament ne doit être administré qu'après surveillance de la formule numération (analyse de sang portant sur le nombre des globules rouges, des globules blancs et des plaquettes) avant le début du traitement puis chaque semaine pendant six semaines.
Il est contre-indiqué d'administrer le Basdène sans confirmation biologique de l'hyperthyroïdie (preuves obtenues par analyse de laboratoire)
L'apparition d'une hyperthermie (fièvre), d'une angine ou d'une autre affection nécessite une prise de sang de surveillance et éventuellement un arrêt du traitement.

Effets indésirables
· Leuconeutropénie (diminution du nombre de leucocytes neutrophiles dans le sang) comprise entre 3500 par millimètre cube et 4000 par millimètre cube.
· Réaction immuno-allergique
· Nausées
· Vomissements
· Douleurs épigastriques (estomac)
· Le Basdène est toxique pour le foie et peut entraîner un ictère (jaunisse) ainsi qu'une cytolyse (destruction des cellules)
· Allergie cutanée à type d'urticaire
· Arthralgies (douleurs des articulations)
· Myalgies (douleurs musculaires)
· Plus rarement, troubles de l'audition avec présence de ganglions anormaux, atteinte de la filtration rénale.

Grossesse et allaitement
Après le troisième mois et pendant l'allaitement, le Basdène est contre-indiqué. En effet, ce médicament traversant la barrière de protection f?tus-placenta, il est susceptible de provoquer une hypothyroïdie (diminution de la sécrétion d'hormones thyroïdiennes) chez le nouveau-né surtout quand il est administré à hautes doses au-delà du troisième mois.

Interactions médicamenteuses
Diminution de l'efficacité de certains traitements anticoagulants.

Exprimez vous !