ACTRON

ACTRONParacétamol, aspirine et caféineAction
Antalgique non morphinique qui possède une activité antipyrétique.

Indication
· Douleurs
· Fièvre

Posologie
· Par voie orale : 3 g par jour en 3 à 6 prises sans dépasser 6 g par jour
· Par voie injectable IM à 2 g par injection en 1 à 4 fois par jour
· Chez l'enfant, utiliser la voie rectale à 60 mg par kilo et par jour en 4 prises (15 mg par kilo et par prise). Utilisation de la voie injectable chez l'enfant et le bébé : 15 à 30 mg par kilo et par injection sans dépasser 120 mg par kilo.

Contre-indications
· Insuffisance hépatocellulaire
· Allergie au paracétamol ou à l'aspirine
· Ulcère gastroduodénal en évolution
· Risque hémorragique
· Traitement anticoagulant
· Méthotrexate
· Maladie hémorragique constitutionnelle ou acquise

Effets indésirables
· Accidents allergiques
· Eruptions cutanées (urticaire, oedème, rash cutané)
· Risque de survenue d'anomalies sanguines à type de thrombopénie
· Vomissements
· Nausées
· Anorexie
· Douleurs abdominales
· Pâleur
· Ulcère
· Bourdonnements d'oreilles
· Maux de tête en cas de surdosage
· Baisse de l'acuité auditive
· Asthme
· Hémorragies

En cas de surdosage c'est-à-dire pour une quantité > 10 g chez l'adulte ou >150 mg par kilo chez l'enfant, il existe un risque de cytolyse hépatique et rénale, une nécrose complète associée à des anomalies du métabolisme neurologique pouvant être à l'origine d'encéphalopathie et de coma dont l'évolution est quelquefois fatale.
· Élévation des transaminases
· Élévation de la L. D. H.
· Élévation de la bilirubine
· Diminution du taux de prothrombine

Conduite à tenir
· Lavage gastrique
· Administration précoce d'antidote spécifique : L Acétylcystéine par voie orale ou intraveineuse quand il existe des vomissements

Précautions d'emploi
Espacement des prises d'au moins 4 heures
Ne pas dépasser les doses maximales conseillées
Chez l'insuffisant rénal, il est nécessaire d'espacer les prisesLe paracétamol est métabolisé par le foie. Il existe une faible partie des métabolites qui est nocive et inactivée par un système protecteur de la glande hépatique.
Il existe un risque d'hépatite grave en cas de maladie du foie préexistante. En effet, à doses toxiques, le système protecteur est dépassé et une nécrose du foie s'installe.

Précautions d'emploi
· Troubles digestifs
· Douleurs abdominales
· Ulcérations de l'estomac
· Hémorragies digestives pouvant être à l'origine d'une anémie ferriprive
· Syndrome hémorragique
· Épistaxis
· Gingivorragie
· Hématémèse
· Méléna
· Altération de l'hémostase persistant pendant une semaine voire plus après l'arrêt du traitement
· Insuffisance rénale
· Ménorragies
· Métrorragies
· Dispositif intra-utérin
· Réaction allergique
· ?dème
· Urticaire
· Asthme
· Accident anaphylactique
· Syndrome de Reye : insuffisance hépatocellulaire grave chez l'enfant présentant une hyperthermie traitée par aspirine, surtout à la suite d'une infection d'origine virale

L'aspirine ne doit pas être associée avec les médicaments suivants (ou avec un moyen de contraception tel qu'un dispositif intra-utérin):
· Méthotrexate
· Anticoagulant
· Autres anti-inflammatoires non stéroïdiens
· Héparine
· Ticlopidine
· Uricosuriques
· Uricosuriques (benzbromarone, probénécide)
· Antidiabétiques
· Interféron alpha
· Insuline
· Topiques gastro-intestinaux : augmentation de l'excrétion rénale des salicylés à prendre en compte
· Chlorpropamide qui majore le risque hypoglycémiant
· Glucocorticoïdes qui diminuent la salicylémie en cours de traitement
· Diurétiques : précautions d'emploi en cas de forte dose d'aspirine (hydratation, fonction rénale).
· Inhibiteurs de l'enzyme de conversion : précautions d'emploi si forte dose de salicylés

Dispositif intra-utérin : risque de moindre efficacité. Il n'existe pas de consensus à ce sujet.

Grossesse
Médicament déconseillé pendant la grossesse, sauf avis spécifique du médecin.

Alcoolisme chronique
Accentuation de la sensibilité au risque de surdosage

Exprimez vous !