ACLOSONE

Alclométasone des laboratoires Schering-Ploughen en tube de crème de 30 g non remboursé par la sécurité sociale.

Indications
Alclométasone est un dermocorticoïde c'est-à-dire de la cortisone applicable sur la peau sous forme de crème dont l'activité est modérée et qui ne doit être utilisé que sur la peau.
Le rôle d'un dermocorticoïde et de limiter la multiplication des cellules de la peau et leur renouvellement. Aclosone est utilisé pour traiter les eczémas de contact et d'autres formes d'eczéma (atopique et dysidrosique).
Ce médicament est également utilisé pour traiter le psoriasis.

Posologie
1 ou 2 applications quotidiennes.

Contre-indications
L'application sur le mamelon de la femme qui allaite est contre-indiquée. En effet, il existe un risque d'ingestion du produit par le nouveau-né.
Aclosone ne doit pas être utilisé chez les individus présentant une infection ou une parasitose (maladie due à un parasite) de la peau. En effet, ce médicament ne possède pas de propriétés pour lutter contre une éventuelle infection.
En cas d'acné et de rosacée Aclosone ne doit pas être utilisé.
Chez les personnes présentant un ulcère de la peau, une abrasion et toute destruction cutanée, l'utilisation d'Aclosone est contre-indiquée.

Commentaires
Le lavage des mains après utilisation d'Aclosone est systématique.
Ce médicament contient de la cortisone c'est la raison pour laquelle il ne doit pas être conseillé à une autre personne sans avis de médecins généraliste ou spécialisé (dermatologue par exemple).
Étant donné son passage transcutané (à travers la peau), en cas d'utilisation sur une grande surface corporelle, le port de gants imperméables (en plastique) est fortement conseillé.
Ce médicament ne doit pas être utilisé chez le nourrisson sauf avis médical contraire.
Aclosone de pas être appliqué sur les paupières. En effet il existe un risque de fragilisation de la peau à ce niveau et un risque d'augmentation de la tension à l'intérieur du globe oculaire.
Comme tous les médicaments contenant un dermocorticoïde, ce médicament ne doit pas être utilisé fréquemment et sur une longue période.
L'automédication sauvage risque d'aggraver certaines lésions cutanées et d'installer une dépendance. La dépendance se traduit par une recrudescence des symptômes à chaque fois que le patient arrête d'utiliser un médicament. On constate d'autre part, toujours en cas d'automédication irraisonnée l'apparition de lésions de la peau qui ont tendance à s'aggraver.

Exprimez vous !