ACIDE ALENDRONIQUE ARROW

L'acide abandonnique se présente sous la forme de comprimés à 5 mg ou à 10 mg en boîte de 28. L'acide alendronique est utilisé pour bloquer les cellules entraînant la destruction de l'os (les ostéoclastes). Ce médicament dont le remboursement est subordonné à la présence d'au moins un tassement vertébral visible sur une radiographie, permet de lutter contre la déminéralisation osseuse.

Indications
Déminéralisation osseuse.
Traitement préventif de la fragilité de l'os chez les femmes ménopausées qui présentent un risque élevé d'ostéoporose (raréfaction pathologique du tissu osseux).
Prévention de la fragilisation des os lors de la prise prolongée de corticoïdes (utilisation des corticoïdes pendant plus de trois mois).
Traitement curatif de l'ostéoporose chez la femme ménopausée.

Posologie
Traitement préventif : un comprimé à 5 mg par jour.
Traitement curatif un comprimé à 10 mg par jour.
En prise unique de 70 mg une fois par semaine.

Contre-indications
Fissures et fractures osseuses.
Chirurgie orthopédique récente c'est-à-dire moins de trois mois.
Présence de grands foyers  ostéolytiques (déminéralisation osseuse).
Insuffisance rénale.
Grossesse et allaitement

Mises en garde
Ce médicament est susceptible d'irriter la bouche ou l'oesophage. C'est la raison pour laquelle il ne faut pas croquer ou sucer le comprimé en position assise ou en position debout mais l'avaler avec beaucoup d'eau.
Il ne faut pas s'allonger dans la demi-heure qui suit la prise du comprimé.
Ce médicament est contre-indiqué chez les patients présentant des troubles digestifs ou des brûlures d'estomac, des brûlures derrière le sternum et une acidité gastrique.

Effets indésirables
Brûlures gastriques et troubles digestifs.

Commentaires
Durant l'ensemble du traitement il est nécessaire d'absorber du calcium soit par l'alimentation soir par un traitement conjoint spécifique (médicaments contenant du calcium). Il ne faut pas prendre le calcium au même moment que ce médicament (l'acide alendronique).
L'acide alendronique est susceptible d'aggraver des troubles digestifs et spécifiquement ceux de l'estomac. La prise d'aspirine, d'ibuprofène ou d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (ne contenant pas de corticoïdes) et les corticoïdes (cortisone) sont contre-indiqués durant le traitement sauf sur avis médical.
Les pansements digestifs (ou les médicaments contenant du calcium doivent être absorbés à un autre moment où au moins une demi-heure après la prise de ce médicament.

Exprimez vous !