Portrait de psychoreve
J'aime 0

Le rêve est à visée équilibrante, mais pas comme l'entend un Jung, à visée correctrice serait plus exact.
Je ne sais pas pourquoi tu prônais : "...c'était exactement l'image que je me faisais de la mort et à l'époque je disais que je n'avais pas peur de la mort, que ça faisait partie de la vie, etc" en tous cas il s'en est suivi une réaction salubre.
Tu en penseras ce que tu voudras mais ton rêve n'a opéré qu'une mise en scène.avec "effets spéciaux".

Portrait de Adriatique
J'aime 0

Merci pour ta réponse.
Je prônais ce que j'ai écrit parce que j'aimais quelqu'un qui disait cela. J'ai fait miennes ses pensées, et, vraiment, j'y croyais.
Est-ce qu'en dehors d'une réaction saine, ce peux être que j'ai voulu me faire "un cadeau" en me donnant un rêve sur une chose que je trouvais bonne parce que j'étais terriblement fatiguée et stressée dans ma vie?

Portrait de psychoreve
J'aime 0

Mais comment croire à cela au vu des conséquences de ce rêve ? "Et je me suis réveillée, apeurée et tremblante. J'ai fait une crise d'angoisse, ma première"

D'ailleurs tu parles de ta PREMERE crise d'angoisse, je n'en dirai rien mais essaye de trouver une solution.

Participez au sujet "beaucoup de questions sur un rêve de mort"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.