Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Malheureusement c'est une phobie très difficile et soyez sure qu'elle l'est pour lui aussi.

Le seul moyen est qu'il puisse consulter un psychothérapeute qui pourra l'aider mais comme ces médecins ne vont pas à domicile, la plupart de ces personnes restent dans leur phobie.
Mais il faudrait remonter un peu aux sources et voir ce qui s'est passé qui ait provoqué cette phobie.

Il est à la maison donc il ne travaille plus. Est-ce le chômage qui l'a entraîner ?
Certains hommes sont honteux de ne plus avoir de travail, alors au début ils évitent les personnes connues, la famille les amis, pour ne pas avoir de remarques de tout genre. Et ensuite, c'est la spirale qui peut arriver très vite. Il ne l'a probablement pas vue lui-même arriver.

Le problème de l'alcool là c'est autre chose. C'est antérieur ou postérieur à la phobie ?

Donc il faut essayer de faire un peu le tour du problème et en parler avec votre médecin généraliste qui pourra vous aider.

Portrait de maria45
J'aime 0

bonjour christiane59,

Vous m'avez poser 2 questions:

la 1ère: Non, il n'a jamais travaillé.
la 2ème: Antérieur mais après sa pire avec le temps.

Je suis accord pour qu'il aille voir des spécialistes malheureusement, il refuse et se met en colère... Comment forcer quelqu'un qui refuse de sortir de chez lui et piquer une crise?

J'ai même acheter des médicaments à la pharmacie contre la dépression, la névrocité, l'anxiété, le mal des transports et des calmants mais rien ne marche...

Je pense que son problème vient de son passé car ses parents l'ont traumatisé et marqué quand il était adolescent.
Depuis, son phobie empire il essaie de discuter avec ses parents pour connaitre la réponse "pourquoi", " comment" mais pas de réponse.
Quand il essaie de parler de son phobie, pas de réaction et pas de réponse mais quand je suis seule avec eux, me disent que c'est dans sa tete qui ne tourne pas c'est-à-dire " maladie imaginaire" et encore...

Mais je constate que ses parents ne reconnaissent pas leurs erreurs qu'ils ont fait subir à leur propre-fils dans le passé et je trouve ça inadmissible.

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vous savez des non-dits dans une famille cela arrive et ce qui arrive aussi c'est que les parents aient fait des erreurs mais qui pour eux n'en sont pas, mais que l'enfant lui ait mal vécu une situation.

Et les parents ne veulent pas forcément reconnaître qu'ils sont quelques part responsables. Donc c'est plus facile pour eux de dire : c'est dans sa tête.
Donc vous connaissez vos beaux-parents, mais il faut les voir avec les yeux qu'un enfant peut avoir.
Vous savez entre les parents qui sont très proches d'un frère ou d'une soeur à qui on passe tout, et qu'on félicité même quand il fait des erreurs et que celui qui est "normal" lui est rejeté d'une certaine façon, cela peut très mal être vécu et cela se répercute à l'âge adulte par un manque de confiance en soi mais dans les autres aussi.
Donc le mieux est d'essayer vous aussi de faire parler votre mari.

Mais parlez-en avec votre généraliste ou demandez à voir un psy pour vous-même pour vous aider vous et il pourra peut-être vous indiquer des pistes pour l'aider lui.

Mais petite chose, aussi pour lui l'alcool n'est évidemment pas du tout une bonne idée, mais ce qui l'est encore moins ce sont des traitements psychotiques.
Voyez avec votre médecin pour une hospitalisation à la demande d'un tiers.
Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hospitalisation dans la partie : hospitalisation sans consentement.

Courage.

Portrait de homeoefficace
J'aime 0

Bonjour
Je pense que vous pourriez lu faire voire qu'un petit coup de main d'une personne sympathique, qui connaît bien l'esprit humain; comme le mécano connait bien la voiture, pourrait lui rendre service.
Il souffre de cette situation et vous fait souffrir en retour, ce qui justifierai un petit effort !
Je comprends qu'il boive, d'autres se suicideraient avec un horizon aussi triste et limité. (d'ailleurs la boisson est le sucide de ceux qui ont encore un peu d'espoir !)

Vu sa situation psychique et son refus de relation, je suis sûr qu'il aurais moins de mal avec une consultation en ligne, par skype par exemple, ou par courrier s'il n'arrive vraiment à rien.
Je reste à votre disposition.
Cordialement.

Portrait de maria45
J'aime 0

bonjour,

pour christiane59: je suis partie voir le médecin, il lui ai raconté, m'a répondu que monsieur passe le voir pour une consultation s'il refuse, il ne peut rien faire pour moi.

pour homeoefficace: Honnetement, monsieur a trouvé un site sur le phobie sociale et il est dans un forum mais il y a personne qui le communique. il pensait qu'en faisant ça, les personnes pouvaient raconter comment elles ont vaincue leurs phobies et lui aider à leurs tours dont se soutenir les uns et les autres.
Comment trouver une consultation en ligne?
A qui droit-il s'agresser pour écrire un courrier?
en faite, monsieur ne sait pas que je suis sur ce forum, s'il le savait, je va me faire une crise car il n'aime pas que je raconte son phobie .

cordialement

Participez au sujet "phobie sociale"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "phobie sociale"