Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Vous auriez dû continuer à la suite de l'autre discussion.
Je mets le lien ici : http://www.vulgaris-medical.com/forum/s21509-analyses-medicales.html

Les anticorps sont négatifs donc pas de maladie auto-immune.

Mais là je ne comprend pas du tout le traitement du médecin.
Il exagère !!

Un dosage de 75 directement ainsi c'est bien de trop.
En 3 semaines vous avez déjà un taux d'hormones remontés à la maximale alors que les 75 ne sont pas encore en totalité dans l'organisme. Ils n'y seront que dans un mois. Ce qui implique que d'ici là vous allez vous retrouver avec un surdosage.
Quand on commence un traitement on commence par 25 et on augmente progressivement par paliers de 12,5.
Là pour le coup votre médecin a mit votre thyroïde au repos et de façon brutale. Or le traitement est là pour l'aider pas pour l'empêcher de travailler.

Donc si vous ressentez des symptômes type : insomnies, nervosité, maux de tête, diarrhée ou tendance aux selles molles,... diminuer d'au moins 1/4 de cp le dosage du Levothyrox.
Votre médecin a griller quelques étapes et ce n'est pas sans risques.

Portrait de mikes
J'aime 0

Mon endocrino. vient de me passer à 50.
Avec un bilan dans 2 mois.
Est-ce que vous pensez que je risque de me retrouver en hyper.
Quelles sont les risques?
Est-ce que je dois m'attendre à une chute de cheveux?
cordialement

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour

Avoir un surdosage avec du Levothyrox cela arrive. Pour régler alors le problème il suffit de diminuer le dosage, mais la diminution ne se fait pas de suite, puisque le traitement à ce qu'on appelle une 1/2 vie, et pour l'éliminer complètement de l'organisme cela prend en tout 6 semaines.
Mais on peut ressentir les effets de la diminution comme d'une augmentation d'ailleurs, assez rapidement et au plus tard à 15 jours/3 semaines.

La chute de cheveux est souvent liée à l'hypothyroïdie.
Donc si vous n'en avez pas eu auparavant il n'y a pas de raison que vous en ayez une.
Et quand on parle de chute de cheveux, c'est très très rare que cela aille jusqu'à la pelade.
Et surtout en général, le traitement Levothyrox permet de stopper cette chute et on peut même voir survenir une repousse très rapidement.

Participez au sujet "analyses médicales"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "analyses médicales"

  • Urticaire cholinergique ...  L’urticaire cholinergique (en anglais cholinergic urticaria) est une dermatose ... entre l’urticaire à la chaleur, et l’urticaire cholinergique. En effet, des recherches montrent que dans environ la moitié ...