Portrait de M7R3
J'aime 0

Bonjour,

Je vais essayer de reprendre dans l'ordre de votre message.
L'influx nerveux est bien un mouvement d'ions. On dit plus souvent qu'il s'agit d'une dépolarisation qui progresse le long du neurone. Au départ, un neurotransmetteur est capté au niveau d'une synapse, et déclanche la dépolarisation. Celle-ci se propage ensuite tout le long du neurone.

Pour comprendre ce qu'est une dendrite, il faut reprendre l'anatomie du neurone. Un neurone est fait pour recevoir et transmettre des influx. Pour le recevoir, il développe de nombreuses ramifications, les dendrites. Une fois l'influx capté, il part dans la partie "transmission" du neurone : l'axone. Cet axone va à son tours transmettre l'influx vers d'autres neurones, etc... La transmission d'influx entre neurones se fait au niveau des synapses.

Une fois l'influx arrivé au bout du neurone, celui-ci libère un neurotransmetteur, qui une fois capté par la cellule musculaire, va provoquer la contraction.

1) Pour moduler l'influx nerveux, il y a deux façons. Soit la fréquence des "décharges" augmente ou diminue (les influx sont plus ou moins rapprochés dans le temps). Soit plusieurs neurones sont activés, additionnant (ou soustrayant) ainsi les différents influx.
Mais la nature de l'influx en lui-même, c'est à dire de la dépolarisation qui parcourt le neurone, est toujours de la même amplitude.

2) Il faut revenir sur la définition du nerf. Le neurone qui fait fléchir la deuxième phalange de votre pouce (par exemple !) habite officiellement dans la moelle épinière. Le corps cellulaire se situe dans la moelle. Le lien entre la moelle et le pouce ne se fait que grâce à l'axone de ce neurone. Bien souvent, les axones voyagent en groupe, par exemple le nerf sciatique doit être l'un des plus gros nerfs du corps humain. Il se compose de beaucoup d'axones qui, au moment venu, quittent le nerf sciatique pour rejoindre leur cible (nerf tibial, etc...).
Donc pour essayer de répondre à la question (qui n'est effectivement pas très claire), si on sépare deux neurones au niveau de la synapse, on récupèrera d'un côté soit un neurotransmetteur soit un influx nerveux (suivant le type de synapse). Mais si on coupe un axone, on récupèrera (façon de parler, je sais même pas si c'est techniquement possible), un influx nerveux, sous la forme d'un courant de dépolarisation. Ce courant étant le même du début à la fin.

3) Un neurone, pour fonctionner, a besoin, comme toutes nos cellules (presque), d'usines, de routes, etc... Le neurone, par exemple, a besoin de produire des neurotransmetteurs, des vésicules synaptiques, des "routes" qui vont permettre aux vésicules de se déplacer dans l'axone, etc... Tout ceci nécessite des mitochondries, et autres "accessoires". Les mitochondries par exemple sont impliquées dans la gestion de l'énergie (ATP, cycle de Krebs etc...). Elles sont principalement situées au niveau du corps cellulaire, de même que le noyau, qui contient le matériel génétique.
Un neurone est comme toutes les autres cellules du corps, il a besoin de beaucoup de choses pour fonctionner et n'est pas uniquement un relais ou un transporteur d'influx. Pour remplir sa tache, il lui faut un chef d'orchestre, le corps cellulaire.

Je pense avoir commencé à répondre à vos questions. Le plus simple, quand on est novice, serait de consulter des ouvrages de neurologie, qui eux auront le mérite d'être organisés et de commencer par le début !

Portrait de WulZ556
J'aime 0

Merci beaucoup de tes réponses, tous est beaucoup plus clair ^^

Participez au sujet "Questions sur le systeme nerveux."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Questions sur le systeme nerveux."