Portrait de Dr Eric Reizart
J'aime 0

Tout à fait, il semble bien qu'il s'agisse d'un problème psychosomatique ou psychogène comme vous voulez.
Il serait peut-être intéressant de demander l'avis à
eoniropointnette notre psychologue de service puisque j'ai lu un de ces messages et elle semble s'intéresser à la médecine psychosomatique.
Je vous conseille donc de reposer la question dans la partie du forum consacrée à la psychologie. Elle intervient également dans les rêves je crois, d'ailleurs j'ai lu ses commentaires ils sont assez rigolos (ceci n'est pas péjoratif).

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour,

Il serait tout de même plus raisonnable de vérifier si il le problème n'est pas rééllement intestinal en tout premier.

Portrait de bubulle28
J'aime 0

J'ai pris rdv avec un gastro entérologue. il a pensé qu'il fallait me faire passer une coloscopie puis il a considéré finalement que j'étais trop jeune donc a penché pour une colopathie fonctionnelle mais je pars au canada pdt 6 mois donc je n'ai pas envie d'avoir de pbs à bas. donc je vais reprendre un rdv je pense...
Mais vous pensez qu'une colopathie fonctionnelle peut générer tout ce genre de pb au niveau des selles?

bubulle

Portrait de TSD
J'aime 0

Perso, j'ai 21ans et j'ai déjà subi 2 coloscopies en 2ans suite à de gros troubles digestifs (nombreuses diarrhées, fortes douleurs, vomissements) et grosse perte de poids ( moins 10kilos en qques semaine). La 1ère année, les médecins n'ont rien trouvé et je n'avais pas de vomissement mais il s'est avéré qques semaines plus tard que mes douleurs au niveau du ventre étaient provoquées par une endométrite (infection de l'utérus). La2nde année, ras à la coloscopie mais ulcère à l'estomac...
Tout ça pour dire que même sans glaires, ni sang dans les selles, les 2 fois les médecins m'ont prise au sérieux et m'ont fait passer des examens médicaux. Avant de tout mettre sur le compte de la psy il faut vérifier qu'il n'y a rien d'organique.
Lors de ma 1ère coloscopie, les médecins n'avaient rien trouvé, ils m'ont renvoyé chez moi avec du lexomil...Résultat j'ai essayé de ne plus prendre en compte les douleurs au ventre, jusqu'au jour où j'ai été hospitalisée en urgence et que j'ai failli perdre mon utérus....

Participez au sujet "sang et glaires dans les selles"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "sang et glaires dans les selles"

  • ... nature auto-immune également, telle que la thyroïdite d'Hashimoto, la maladie de Biermer, la maladie d'Addison, ou encore l'hépatite ... auto-immune. Il s'agit entre autres de la thyroïdite d'Hashimoto, de l'anémie de Biermer, de la diarrhée chronique, de l'alopécie, ...