Portrait de nicolina
J'aime 0

J'ai 52 ans, et j'ai le vitiligo depuis que j'ai 18 ans.
Aujourd'hui la quasi globalité de mon corps est dépigmenté.
Au début, c'est effectivement difficile de supporter le regard des autres ou les questions innocentes des enfants (qu'est ce que tu as, tu t'es brulé ?).
Petit à petit on s'y fait, il faut expliquer aux gens de quoi il s'agit.
An ce qui me concerne on m'a dit que le vitiligo apparaissait à la suite d'un chos émotif ou d'un stress.
Il faut oublier les pommades, les rayons, les greffes ou tous les autres traitements. Ce n'est pas douloureux il faut psychologiquement s'y faire, on oublie vite.
Ce n'est pas héréditaire, en tout cas aucun de mes enfants ne l'ont.
En cas de modification hormonale (pour les femmes : grossesse, ménopause), le principe s'inverses la peau se repigmente par endroit mais ça ne dure que le temps du bouleversement des hormones.
Bon courage
C'est une petite maladie de rien du tout.

Participez au sujet "vitiligo"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.