Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Salut cocorico,

Laisse-moi te dire que je trouve que tu as un language coloré et que tu n'as pas froid aux yeux !!! Ne t'en fais pas, ce n'est pas un reproche...au contraire !!
Parfois de dire ce qu'on a sur le coeur ne fait pas plaisir aux autres mais ça soulage en svp et ça fera de vivre en ayant la même opinion que tout le monde. Tu as le droit de crier haut et fort tes états d'âmes car sinon, tu vas finir par décrocher complètement et ce serait dommage.

Tu dis n'avoir que 2 amis, je te dirais que parfois il vaut mieux en avoir 2 vrais qu'une douzaine, mais qui sont hypocrites !!! Tu ne crois pas ??
Tu as bien fait d'éloigner de toi les gens qui sont néfastes pour toi et qui ne t'apportent rien...
N'oublie pas cependant qu'il y a quand même des gens bien dans ce monde et heureusement. Tu vas penser qu'Il n'y en a pas beaucoup et je serais porter à dire comme toi mais malgré tout, je laisse la chance au coureur et que ça se peut pas qu'Il n'y ait que des c...

Dis-toi que tu vaux autant que n'importe qui d'autres, ne te sous-estimes pas et laisse-toi la chance et le droit au bonheur, il n'en tiens qu'à toi !!!
Tu as déjà fait le premier pas en venant sur ce forum. Dis-toi que tu n'es pas seul et qu'Il y a des gens qui écoutent !!

Bon courage et donne de tes nouvelles
À bientôt
bisous
jory-lou

Portrait de maryread
J'aime 0

Répondre à votre question est assez complexe. Il est assez difficile de poser un diagnostic en psychopathologie et psychologie clinique pour la bonne raison que certains signes cliniques peuvent se retrouver dans des pathologies différentes (et que ce n'est qu'une combinaison de signes cliniques qui permet de poser un réel diagnostic).

On parle d'angoisse d'abandon, de perte ou de séparation pour les états limites.

Si la question des états limites (états bordeline, classification internationale DSM IV-R) vous intéresse, je vous conseille la lecture
de ce petit ouvrage :

Charrier, P, Hirschelmann-Ambrosi, A. (2004). Les états limites. Paris : Armand Colin, collection 128 (plus particulièrement pp.81-83 pour la réponse à votre question).

mais beaucoup de réponses à vos questions ou d'éclaircissements vous seront apportés par le travail personnel que vous avez engagé avec un psy et peut être vos discussions amicales ou autres.

Participez au sujet "Tous les abandonnique ne sont pas borderline rassurez moi..."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.