Portrait de Espadon
J'aime 0

J'ai 66 ans; je suis atteint de spasticite musculaire suite à une myelite cervicale ; cela se traduit par des douleurs dans les jambes; après 500m de marche a pied je n'en peux plus; je faisais de 80 a 100kms a velo ss probleme, je culmine a 30 actuellement et uniquement sur le plat, j'ai la sensation d'un etau du dessus du genou et au dessous pour les 2 jambes;mes genoux font 50kgs chacun, j'ai du moins cette impression; j'ai tout essaye: lioresal, rivotril, neurontin 800, dantrium, et lyrica (3 cachets de 75mg par jour) depuis le 9 juin dernier; à part qques sensations d'etre dans "les vap's" les premiers jours , je n'ai pour l'instant aucune espece d'amelioration; j'ai une ordonnance pour 2 mois, je vous dirai ce qu'il en sera au bout de ces 2 mois. A bientot.

Portrait de marie christine
J'aime 0

Bonjour.
Comme promis, je vous envoie un nouveau message.
Je prends du lyrica (75mg un metitn et soir) depuis le 7 juin pour essayer de réduire les douleurs du à ma fibromyalgie.
je suis dans une forte crise depuis maintenant 4 semaines et si il y a une lègère amélioration des douleurs, ce n'est pas terrible car les effets secondaires ( vertiges , impression d'ivresse) sont très genante. par contre neette amèlioration du sommeil, ce qui n'est déjà pas si mal.
Par contre je recommence à avoir des crises de larmes facilement, ce qui ne m'arrivait plus sous anafranil.
Je me demandais donc, si de n'en prendre que le soir ne résoudrait pas le problème??? Il faut que j'en parle avec ma généraliste.
Par contre depuis peu, à nouveau de fortes douleurs dans les maxillaires (fibro ou lyrica???? car j'ai déjà eu ce genre de douleurs il y a 4 ans)et dès 13heures ou 14 heures des douleurs cervicales très fortes qui me gâchent fort la vie, mais vous savez de quoi je parle? pas besoin de vous expliquer si vous avez aussi la fibro.
Bon moral à toutes, pas toujours facile d'avoir le moral°

Portrait de APM
J'aime 0

Bonsoir,

Il ne m'est pas possible de lire les six pages ...
Comme je le dis dans mon post d'hier, je souffre beaucoup, je suis épuisée, et, dans l'attente d'une scintigraphie, lundi prochain, et d'une consultation près d'un rumathologue, mon généraliste m'a prescrit du Lyrica. J'ai commencé mercredi dernier, cela fera une semaine demain soir. Je prends 1 gl matin/midi/soir dosée à 25 mg.
Demain soir, je devrais passer à deux gélules matin/midi/soir, soit 150 mg.
Comme les effets sont très indésirables, mon généraliste m'a dit (au téléphone) d'augmenter doucement, d'abord le soir, puis midi et soir, et enfin matin, midi et soir.

Je souffre toujours. Le seul effet que je peux constater (mais est-ce que ça va durer ???) serait un sommeil, si j'ajoute un myorelaxant, un demi Rohypnol et un Urbanil.

Puis-je attendre, en augmentant, voir une amélioration au niveau des douleurs ?
Dans mon topic, resté sans réponse à ce jour, j'ai oublié de dire que mes côtes me font mal, que j'ai des douleurs à hauteur des aisselles, mais cette douleur est plus profonde.

Le diagnostic de fibromyalgie n'a pas encore été posé par un rumathologue.

Donc, quels sont les résultats sur votre cas ?

Merci de vos réponses,

Agnès,

Portrait de APM
J'aime 0

Bonsoir Docteur,

Cela fait un peu plus de deux semaines que je prends du Lyrica : 1ère semaine => 75 mg répartis sur les trois repas.
Je suis passée à 25 mg/matin, 50mg/midi et 50mg/soir. J'augmente demain matin la posologie afin d'être à 150 mg/jour.

J'ai 48 ans, je souffre depuis longtemps, mais depuis le début de l'année c'est pire, (et ça a empiré) pour tenir chaque parcelle de mon corps. Je ne suis pas diagnostiquée Fibromyalgique, mais la SPA étant écartée, les analyses sanguines étant normales, la scintigraphie également (mais là, j'ai un doute, car le tassement fracture de la L1 et mon arthrodèse à 90° n'apparaissent pas sur le cliché !?), les séances de kinésithérapie trop douloureuses, mon médecin généraliste m'a prescrit du Lyrica en attendant le diagnostic du rumathologue.
Je prends un myorelaxant ainsi qu'un demi Rohypnol et un Urbanyl 10 au coucher.

Depuis le Lyrica plus le myorelaxant, je peux dormir une nuit de 8 heures, sans avoir à souffir la nuit, et en ayant un sommeil plus réparateur que ce j'ai enduré depuis le début de l'année.

Cependant, les douleurs sont toujours là la journée. Peut-être plus intenses d'ailleurs. Ma sensibilité au froid s'est accrue. Prendre quelque chose dans le réfrigérateur devient compliqué, car le froid passe à travers mes doigts et l'ensemble de mes os/muscles (?) et cela augmente la douleur.

Comme effets indésirables : Difficulté d'élocution. Le matin, il me faut beaucoup de temps (deux heures) avant que mon corps de dérouille.
Ma voix n'étant pas très forte, depuis le Lyrica, et les difficultés d'élocution, j'ai le sentiment de ne plus être comprise par mon entourage.
Au niveau de la langue : Celle-ci a gonflée, et elle est comme "trop grande" par rapport à ma bouche, et elle est très chargée. Si bien que ma langue frotte sans cesse contre mes dents, et en particulier contre une molaire cassée. Ma langue est par conséquent, meurtrie de ces frottements.
J'étais déjà épuisée avant la prise du Lyrica, mais là, il me faut un repos l'après-midi pour être "à peu près en forme" en soirée.

De plus, je ressens une brûlure aux yeux, différente de celle que j'ai connue avec une iritis bilatérale (juillet 2003) soignée et guérie, mais je continue le Cartéol et l'anti-inflammatoire (deux fois par semaine ou plus si douleur).

Mon généraliste m'a "rassurée" en me disant que les effets indésirables s'estomperaient. Mais qu'en est-il vraiment ?
En outre, les douleurs se font vraiment sentir lorsque je ne dors pas !

Je vous remercie par avance de votre avis.

Agnès,

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Agnès,

Je suis un peu étonnée en ce qui concerne ta langue, si celle-ci est gonflée, je pense que tu fais un oedème, je pencherais pour une allergie, d'autant plus que tu parles de difficulté d'élocution et que ta voix a changé, maintenant je ne suis pas médecin, ce que je ferais à ta place, je téléphonerais au SAMU et je décrirais les symptômes que tu as depuis que tu es sous Lyrica au médecin du SAMU !

J'ai fait plusieurs oedèmes et j'avais les mêmes symptômes mais avec la voix totalement transformée et des difficultés pour avaler.

Je te joins un lien sur le Lyrica :
http://www.vulgaris-medical.com/medicaments/lyrica-933.html

Bon courage
Guylaine

Portrait de APM
J'aime 0

Bonjour Guylaine,

Je te remercie pour ta/tes réponse(s).
Je viens de lire la page du lien que tu m'as donné. Ce qui m'ennuie, c'est le fait que ce médicament est avant tout un anti-épileptique, alors que je suis sevrée de la Dépakine et de l'Alepsal ...
Serait-ce parce que j'ai arrêté les anti-commitiaux, qu'une maladie s'est révélée ?

Pour les effets secondaires, (la langue et les problèmes d'élocution) je vais d'abord en parler (si j'y arrive) à mon généraliste lundi 9/7, et ce dernier m'a déjà tapé une lettre pour un rumatho. RV est pris pour l'autre lundi, le 16/7. A 13h25 ... Moi qui aie beaucoup de peine à être debout le matin, de plus, je n'ai pas les moyens de reprendre un taxi, ça va encore être jojo.

Merci encore Guylaine,

Agnès

Portrait de Christiane59
J'aime 0

Bonjour APM,

Curieux, très curieux !!!

J'ai un problème également de macroglossie. Il y a longtemps que tu l'a remarquée ? Si c'est récemment, es-tu sure qu'elle n'était déjà pas présente bien avant que tu ne le constate ?
Il y a une certaine gène qui peut être présente mais très légèrement et c'est pourquoi on peut ne pas y préter attention de suite.

J'ai toujors pas lu ton message (*honteuse faut vraiment que j'y regarde car nous avons des simlitudes)), as-tu déjà fait une biopsie des glandes salivaires ?

Ce phénomène est souvent présent avec une hypothyroïdie importante (myxoedème), mais comme ce n'est pas mon cas, donc difficile actuellement aussi de savoir d'où vient ce problème. Quoique d'autres malades atteint tout comme moi d'Hashimoto ont ce même phénomène.

L'ophtalmo hier m'a prescrit un anti-inflammatoire oculaire afin de tenter de me soulager un peu de ces maudites douleurs, mais il n'y a rien d'anormal au niveau même des yeux.
Je vais tenter d'écrire au Professeur Le Goff et lui poser ces questions.

Si le Docteur Martzolff passait par ici ce serait bien qu'il puisse nous éclairer, car nous voilà deux je pense, avec le même type de problèmes. Alors soit cela n'a rien à voir avec la fibromyalgie ou alors ce sont peut-être des évènements qui lui sont dues mais pas encore très connus.
Je vois mon rhumato le 27, j'espère qu'il pourra m'éclairer.

Je regarde ton message de suite. ^^

Portrait de APM
J'aime 0

Christiane wrote:
Si le Docteur Martzolff passait par ici ce serait bien qu'il puisse nous éclairer, car nous voilà deux je pense, avec le même type de problèmes. Alors soit cela n'a rien à voir avec la fibromyalgie ou alors ce sont peut-être des évènements qui lui sont dues mais pas encore très connus.
Je vois mon rhumato le 27, j'espère qu'il pourra m'éclairer.

Je regarde ton message de suite. ^^

Bonsoir Christiane,

Oui, ce serait sympa de la part du Dr Martzolff de passer par ici et de donner son avis/opinion !

Je viens de chercher la signification du mot macroglossie, même si par déduction je pensais qu'il y avait un rapport avec la bouche ...

Quote:
Augmentation très importante du volume de la langue

. [site Vulgaris !).

Je pense que mon problème de langue (qui s'est un peu résorbé - mais toujours sécheresse bucale, difficulté d'élocution, soif !!! ) serait plus un effet indésirable du Lyrica.
Cependant, en regardant les photos je me demande si je n'aurais une tuméfaction très bénigne comme indiquée par la flèche rouge ?

J'ai honte, je ne sais plus ce que je voulais écrire !!!
Christiane, je ferai réponse à la tienne, concernant la fibromyalgie.
A moins que je puisse t'envoyer un mail ?!

Merci, et bon courage, continue à te battre pour faire valoir ce que de droit.

Agnès,

P.S.: Pourquoi les balises pour afficher une photo ne fonctionnent-t-elles pas ? Il faudrait une image fixe ?!.
P.S.2: Pendant que j'y suis, comment active-t'on les émoticones.

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir

Je viens d'apprendre qu'une étude va être en cours (ou est en cours) (trou de mémoire, désolée) en Allemagne concernant le Lyrica et les effets sur les personnes atteintent de la fibromyalgi.

Cette étude et en double-aveugle, c'est-à-dire qu'une partie des patients vont recevoir un placébo et l'autre vont recevoir vraiment du Lyrica. Que ce soit les patients ou les médecins, personne ne sait qui reçoit du lyrica ou un placébo (c'est pour cette raison que l'on appelle ça "en double-aveugle).

Je tiens cette information de mon médecin du centre anti-douleurs que j'ai vu très récemment.

Je ne sais pas quand il aura des informations supplémentaires sur cette étude.

Dr Martzolff, si vous êtes intéressé et que vous voulez entrer en relation avec ce médecin pour avoir plus d'informations, faite-le moi savoir, je pourrais vous donner sur votre messagerie personnelle, ses coordonnées.

Bien à vous
Guylaine

Portrait de Choupette66
J'aime 0

Hello tout le monde.

Il y a quelques temps je vous avez dit qu'il m'avait été prescrit du Lyrica mais que je ne souhaitais pas le prendre vu que j'arrivais à gérer mes douleurs et que j'avais un peu peur des effets secondaires... et puis il y a environ 1 mois les douleurs ont empiré, j'ai essayé de faire face puis après avoir pris 2 nouveaux avis, j'ai finalement pris le Lyrica (3 fois par jour à 25 mg). Je sais pas trop quoi en dire, le 1° jour j'avais une peche comme il y a longtemps que je n'avais pas eu mais j'avais toujours mal, le 2° jour rien, plus la peche et toujours les douleurs, le 3° jour les douleurs étaient là mais comme en sourdine puis les jours suivants cela en est resté là. A côté de ça j'étais un peu comme au ralenti.

L'un des 2 derniers médecins que j'ai vu (et qui n'est autre que l'auteur de ce sujet ;p ) m'a conseillé de le prendre uniquement en cas de crise ou en prévision de crise. Je ne sais pas si j'applique correctement ces consignes mais voyant que ça ne faisait plus rien de plus j'ai arrété de le prendre. Puis hier soir une crise particulièrement forte donc j'ai pris 2 cachets (+ du magnésium car je dors très peu en ce moment et j'en peu plus de tourner toutes les nuits) et j'ai passé une bonne nuit, mes jambes m'ont laissée a peu près tranquille dans le sens où elles gigotaient quand même mais elles ne me faisaient pas mal.

A part ça mon mari trouve que j'ai l'air plus sereine quand je prends le Lyrica, je suis une éternelle angoissée et j'ai vu sur la notice que c'était également prescrit pour des troubles de l'anxiété. Donc...

Bisous à tous !

Portrait de Isa18
J'aime 0

Bonjour,

J'ai pris du Lyrica pendant environ 8 semaines, 50mg le matin, 50mg le soir. Jai arrêté.

Aucun effet sur les douleurs ou le sommeil.
Peut-être une augmentation de l'appétit (j'ai pris du poids) mais difficile de savoir si c'est un effet du Lyrica ou autre chose.
Par contre, une pêche d'enfer, de l'énergie comme je n'en avais pas eu depuis très très longtemps.

Le Lyrica peut-il avoir un effet sur "l'humeur", le moral ?

Merci par avance pour vos réponses !

Portrait de Choupette66
J'aime 0

Hello !

Je crois que oui cela peut avoir un effet sur l'humeur puisque le Lyrica est prescrit (selon la notice) dans le cas des troubles anxieux généralisés, mais là il faudrait l'avis du Dr Martzolff ce serait mieux.

Bisous

Portrait de Isa18
J'aime 0

TMerci Choupette66, je n'ai plus la notice du Lyrica pour vérifier mais c'est bon à savoir. Si c'est le Lyrica, ça a eu un effet dingue sur moi niveau anxiété/tristesse/ras le bol ! Si ce n'est pas le lyrica, c'est peut-être la vitamine C et lemagnésium que je rends en cure depuis qqs temps..

Dr Martzolff, si vous passez par là, votre avis m'intéresserait aussi.

Merci à tous & bon couragte à ceux d'entre vous qui sont en souffrance.

Portrait de APM
J'aime 0

Bonsoir,

Je pense comme Choupette.
Les anti-commitiaux (anti-épileptique), prescrits pour soulager la douleur, agissent comme anxyolitiques. (Il faudrait que mon pharmacien passe par ici pour expliquer !

Isa, si tu as une pêche d'enfer, continue comme ça, et saupoudre-nous du trop plein que tu pourrais avoir, que l'on en profite !!!

Agnès,

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonsoir

Je vous remets le lien sur le Lyrica qui contient tous les effets secondaires possibles, etc.

http://www.vulgaris-medical.com/medicaments/lyrica-933.html

Je l'avais déjà posté le 5/07/07 dans cette discussion.

Vous trouverez sûrement la réponse à vos questions sur les effets (humeur.....)

Bonne lecture

Guylaine

Portrait de FANY
J'aime 0

Bonjour Docteur,

Moi, on m'a donné du Lyrica quand j'ai eu une poussée de douleurs insupportables comme des coups de poignerdss et des brulures dans les membres surtout inférieur . Lyrica 75 cp par jour. Ils ont fait les recherches ;emg, test sanguin our éventuelle PR, Irm cérebral et IRM des lombaiire. Il en sort que j'iq un rétrécissement du cana

Portrait de FANY
J'aime 0

SUITE

Il en sort que j'ai un rétrécissement du canal lombaire de 50% du a un spondélosisthési et de l'ostéopénie aux lombaires. Et j'ai de l'arthrose et des rhumatismes sur la partie supérieure du corps. Le rhumato ne souhaite pas me faire opérée, mais j'ai oublié de lui demander si je dois continuer le LYrica ?

Pour ma part, le Lyrica a bien apaissé ma crise très douleureuse que j'ai eu, maintenant celle ci est passée, mais je ressents tjs des gènes dans les membres inférieurs du a mon canal lombaire étroit. Puis les rhumatismes en partie haute, est ce que le Lyrica peut m'aider ? ou dois je l'enlever ? D'après li ce n'est donc pas une fibromalgie. J'ai le SJSR je prends aussi Trivastal 50 mg 2 par jour.
Le lyrica me fait énormément dormir a ces doses 2 cp de 75/j Je suis tombé récemment dans la rue en est ce la cause ??
A part cela de bons résultats sur les douleurs que faire ?? merci d'"avance

Portrait de APM
J'aime 0

Bonsoir,

Fany wrote:
Pour ma part, le Lyrica a bien apaissé ma crise très douleureuse que j'ai eu, maintenant celle ci est passée, mais je ressents tjs des gènes

Je suis toujours dans l'attente d'une réponse, d'une information de la part du Dr Martzoff.
Aujourd'hui, ma nouvelle posologie de prégabaline est de 200 mg, soit 100 mf/matin et 100 mg/soir.

Etant donné que j'étais à 150 mg jusqu'à aujourd'hui, et que c'était réparti 50 mg matin - midi - soir je vais augmenter doucement, en passant à 75 mg matin & soir et à 50 mg midi. Puis je basculerai à 75 mg le matin, 100 mg le soir et 25 mg à midi, puis à 100 mg le matin et 100 mg le soir en n'en prenant plus à midi.

Bon, j'ai repris la phrase de Fany, car pour l'instant, je ne suis soulagée que la nuit parce que je parviens à dormir avec le Lyrica et un myorelaxant ...
J'aimerais bien connaître un apaisement dans la crise que je traverse ...

Agnès,

Portrait de hitcher
J'aime 0

bonjour docteur,
je prends le lyrica pour remplacer le temgesic que je prenais pour des douleurs d'escarres aux deux talons.
je le prends depuis 2 mois,au départ 150mg puis j'ai augmenté à 300, et redescendu à 50 par jour et je vais le stopper car j'ai pris du poids et au niveau des douleurs, effectivement ça fonctionne quand j'en prends beaucoup mais alors aprés j'ai des effets secondaires comme l'appétit,somnolence,ivresse etc..
donc en fait je vais revenir aux substituts de morphine.
en fait je ne supporte pas le neurontin, c'est pour cette raison que j'avais essayé le lyrica, c'est vrai que ça me shoote moins mais c'est surtout la prise de poids qui me pose probléme car je ne peux pas me le permettre.
merci

Portrait de APM
J'aime 0

Bonsoir,

C'est étonnant de lire qu'un médecin a remplacé la buprénorphine par la prégabaline ... !
Moi, je prends toujours le Temgésic (2/j) et maintenant je suis à 300 mg de Lyrica. ...
Le Temgésic ayant été prescrit pour une douleur post-opératoire, et qui fait effet, tandis que le Lyrica m'a été prescrit pour les douleurs de la Fibromyalgie. Qui fait effet la nuit, pour le moment, puisque je peux dormir, sinon, je souffre toujours. Par contre, je ne saurais évaluer la douleur sur une échelle de 1 à 10, car je pense qu'il peut toujours y avoir pire.

Agnès,

Portrait de hitcher
J'aime 0

bonjour,
avec 300mg de lyrica et du temgésic vous n'êtes pas trop shooté? vous pouvez travailler ou conduire? moi je ne pourrais pas en tout cas c'est sur.
en fait j'essaie plusieurs médicaments pour mes escarres mais rien n'est concluant, mais je n'en suis pas à ne pas pouvoir dormir la nuit, c'est seulement quand je marche ou parfois des douleurs, je prends aussi du rivotril et du séropram.
en fait c'est moi qui ai demandé à mon médecin d'essayer le lyrica,il n'était vraiment pas pour au début me disant que c'était un copier/collé du neurontin que je supporte pas (trop shooté).

Portrait de APM
J'aime 0

Hitcher wrote:
en fait c'est moi qui ai demandé à mon médecin d'essayer le lyrica,il n'était vraiment pas pour au début me disant que c'était un copier/collé du neurontin que je supporte pas (trop shooté).

D'après ce que m'a dit mon pharmacien, le Lyrica doit faire partie de la même classe pharmaco que le Neurotin. Mon Vidal est un peu ancien, et le Lyrica n'y est pas ... assez logique, il me semble.

Le lyrica, qui est un neurotransmetteur, est un antiépileptique, tout comme le Rivotril. Mais, généralement, ces deux (comme d'autres) médicaments, sont surtout prescrits dans le cas de douleurs, ou de céphalées comme pour le Rivotril.

Je pense que votre médecin cherche dans cette gamme de médicaments, un qui serait susceptible de vous soulager.

Le Temgésic est un antalgique pur. Il est prescrit dans le cas de douleurs qui ne sont pas soulagées avec des médicaments genre Paracétamol, si je ne m'abuse.

Hitcher wrote:
bonjour,
avec 300mg de lyrica et du temgésic vous n'êtes pas trop shooté? vous pouvez travailler ou conduire? moi je ne pourrais pas en tout cas c'est sur.

Pour m'adapter au Temgésic, il m'a fallu du temps. Ca a été difficile. Surtout que la dose prescrite était plus forte. A l'époque, déjà (c'était donc, uniquement pour les douleurs post-opératoires) le rumatho que je consultais, voulais que j'en prenne la nuit !
Lorsque le remplaçant de mon généraliste a voulu augmenter la dose de Temgésic dans le but de soulager les douleurs liées à la Fibromyalgie, j'ai refusé tout net. Il existe déjà une dépendance vis à vis du Temgésic, que je prends à heure régulière. Si je n'ai pas mon comprimé sur moi, (que je suis invitée par exemple) au bout de deux heures, je suis rendue, et je n'ai plus qu'à me mettre au lit, si j'y arrive !!!

Je ne travaille plus depuis 1985 ...

Ce n'est pas vraiment facile de m'adapter au Lyrica. Je suis très fatiguée. Je ne peux pas faire la différence entre la fatigue que j'avais avant le traitement, et celle que j'ai actuellement.

Je souffre toujours ... avec le Lyrica. Le temgésic, lui, se contente de calmer ma cheville.
Le Lyrica me permet de dormir ... En plus d'un demi Rohypnol.

Je ne supporte aucun sous-vêtement. Tout à l'heure, j'ai enfilé un cache-coeur ... et j'ai pleuré de douleurs !!! Car il pèse sur les muscles de mes épaules, entre les épaules, partout sur mon corps.

C'est très difficile, avec ces traitements. Et j'enrage, car j'avais mis fin à deux anti-commitiaux, et je me retrouve avec un anti-épileptique !!!!!!!!!

Ne soyez pas surpris(e) d'être shooté(e) avec les médicaments que vous avez cités ... Les effets indiésirables s'atténuent, normalement !
Ne pas dire trop vite "je ne supporte pas" !

Voilà,
Bon courage,

Agnès,

Portrait de KRYSTYAN
J'aime 0

Bonjour

Je viens ici signaler un évènement qui peut laisser suspecter une interaction entre Lyrica et les patches à la nicotine.

Lyrica 75 à raison de 1 cp matin et soir m'a été prescrit avec succès contre des troubles ressentis sous forme de tensions vives dans les régions pubiale et périnéale, avec élancements de douleurs vives et brèves dans l'anus et la verge.
Au cours de ce traitement qui était mis en oeuvre depuis environ trois semaines sans qu'aucun incident ne soit survenu, j'ai voulu entreprendre une cure anti-tabac, avec l'accord de mon médecin traîtant. Moyen d'action : Nicopatch 21mg/24h.
Or, moins d'une heure après la première application d'un patch, j'ai été plongé dans un état ressemblant à une forte ivresse, euphorie exceptée. (perte d'équilibre, difficulté d'élocuton, obnubilation). Un comble pour moi qui ne bois jamais d'alcool !
Mon retour à l'état normal s'est effectué quelques heures après le retrait du patch et à l'issue d'une sieste forcée.

J'ai rapporté cet incident au pharmacien et au médecin ; l'un et l'autre se sont montrés étonnés dans la mesure où la nicotine et la prégabaline n'agissent pas sur les mêmes récepteurs.

Par précaution, je n'ai pas renouvelé l'expérience (résultat: je fume toujours !) .
Il s'agissait peut-être d'une pure coïncidence ... ou peut-être pas ...

Cordialement

Portrait de Nat49
J'aime 0

Bonsoir,
je constate une fois de plus que même les nouveaux traitements apportent leurs lots d'effets secondaires. J'aimerai savoir quels sont ces effets. Je retourne au centre anti douleur en octobre et je prends du laroxyl 50 le soir et topalgic 200 matin et soir. J'ai pris beaucoup de poids en peu de temps(17kg) et je n'arrive pas à les perdre.
J'ai une reconnaissance travailleuse handicapée mais je ne sais pas à quoi cela correspond. J'ai été licenciée en janvier à cause de mes arrets trop longs. La mdph m'a envoyé vers l'afpa le plus proche pour trouver une reconversion possible. Aucune solution miracle n'a été trouvée puisque je ne peux pas faire trop de route pour suivre une formation. On m'envoie maintenant faire un stage de 2 mois intitulé handicompétence. Je ne sais pas encore en quoi cela consiste. Si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne sur ces différents parcours-mdph-lyrica, j'en serai très heureuse.
Merci à tous qui nous répondez et réconfortez.
Cordialement, Natacha

Portrait de APM
J'aime 0

Nat,

J'ai parlé du Lyrica dans nombre de sujets, et ce aujourd'hui également.

Les effets indésirables sont ceux que l'on lit dans la notice.

Quote:
Lorsque vous commencerez à prendre LYRICA, il se peut que
vous ressentiez de la somnolence ou des étourdissements. Évitez
d’effectuer des tâches pouvant être dangereuses, ne conduisez pas
et ne faites pas fonctionner de machines, jusqu’à ce que vous soyez
habitué à prendre LYRICA ou que vous ayez l’assurance qu’il ne
nuit pas à votre capacité de conduire ou de faire fonctionner des
machines.

J'ai fait un copié-collé du fichier en format PDF du site Pfizer trouvé ICI

Voilà !

Agnès,

Pages

Participez au sujet "Lyrica (prégabaline), enquête à son sujet."

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Lyrica (prégabaline), enquête à son sujet."

  • ... féconder l'ovule.Certaines patientes souffrent de ce type d'infertilité parce que les ovules ont une fonction anormale ou tout simplement ... termes d'évolution  il est difficile d'admettre que l'infertilité psychique soit définitive. C'est la raison pour laquelle un grand ...
  • ... voies génitales féminines, dont le but est de combattre l'infertilité. Cette technique consiste à déposer du sperme (frais ou ayant ...
  • ... consultation où le mari et la femme sont présents. L'infertilité peut être le fait, à des degrés divers, des deux partenaires. ... (procréation médicalement assistée).Les autres causes d'infertilité masculine sont : L'anorchidie congénitale (absence de ...