Portrait de cilce
J'aime 0

A lire ce que tu viens d'expliquer il me semble que les enseignantes vont bien vite en besogne.A trois ans et demi, un enfant est encore bien jeune pour le catégoriser en "echec scolaire".L'école me semble -t-il est là pour le faire évoluer dans ses apprentissages.il est trop tôt pour dire s'il sera doué ou pas et si il lui faut quelques années de plus pour devenir "scolaire" où est le mal?tous les enfants sont différents et acquierent des choses à des âges différents (marche, propreté...)Pourquoi certains enfant smettent 3 à 4 mois pour apprendre à lire et d'autres tout aussi intelligent mettent le double?si ce n'est un besoin de plus de temps à un moment donner pour au final maîtriser la même compétence.certaines acquisitions sont plus longues pour certains que pour d'autres mais pas d'affolement.Il n'a pas fini d'évoluer et de te surprendre.Je suis sûre que bientôt le collage et le coloriage n'auront plus de secret pour lui....tu peux aller consulter si tu veux être rassurer, mais à ta place j'attendrai encore quelques mois.Laisse le grandir,laisse lui du temps et plus important encore fais lui confiance, tout simplement.
Bon courage à toi.

Portrait de jory-lou06
J'aime 0

Bonjour nolween,

Il n'y a vraiment pas lieu de s'inquiéter, ton fils est encore bien jeune pour être calalogué dans les enfants ayant des troubles d'apprentissage.

Bientôt on va les prendre encore au berceau pour leur montrer le chemin à suivre s'il veut réussir dans la vie. C'est tout simplement ridicule et inacceptable venant d'une personne ( sa maîtresse ) qui est là pour lui donner confiance et faire son cheminement normal au niveau scolaire.

De plus votre fils doit faire partie des enfants de nature plus intellectuel que manuel. Il n'y a pas de mal à ça, Vraiment dans quel monde vivons-nous ????
Il faudrait que les enfants viennent au monde avec leur diplôme en main !!!

Votre fils est ce qu'il y a de plus normal et je ne sais pas qui aurait besoin d'un psy. Et vous ????

Je vous fais la bise à tous les deux et montrer leur qui est le parent !!

amicalement
jory-lou

Portrait de super chenille
J'aime 0

Je me permets de prendre part à la conversation, car ton histoire m'en rappel une autre ! Est-ce que je peu te demander si ton fils est à l'aise avec ses membres (mains, pieds) ? Est-ce qu'il est maladroi ? Est ce que tu a l'impression que quand il colorie ou autre, il se fatigue vite (muscle du bras tendue et concentration intense) ?
Bref, je te demande pas ça pour t'inquieter, d'ailleurs, il n'y a pas lieu de s'inquiéter, ton fils n'a probablement aucun probleme !
Je t'explique rapidement ce que ça m'a évoqué : Mon ami a ce qu'on appel vulgairement "une crampe de l'écrivain", mais elle est apparu tres jeune. C'est quelqu'un de tres intelligent, mais à l'écrit il n'est vraiment pas à l'aise, parce que ça lui demande bcp de concentration et de temps ! En fait ses muscles des bras se contractent enormément et la douleur lui remonte dans les épaules, ce qui est tres pénible par exemple pour des examens ! Du coup il a palier au pb en compensant par l'oral et une excellente memoire, mais je crois qu'il est tres heureux quand meme, alors au pire des cas ne te fais pas trop de soucis, peut etre que ton fils a simplement envie de prendre son temps !!!
Bises à vous deux

Portrait de krislene
J'aime 0

bonjour,

pour avoir un parcours important par rapport a mon fils je peux vous dire que je trouve trés bien que l'on dépiste des enfants aussi tot cela évite bien des problémes. mon fils ainé en grande section avait des problémes en découpage, en écriture la maitresse m'avait conseillé d'aller voir une psychomotricienne ce que j'ai fais. le bilan était tellement lourd que je n'ai pas voulu d'un suivi surtout qu'il allait deja voir une orthophoniste. je pensais comme vous a savoir qu'on voulait faire des enfants trop parfaits et qu'il fallait qu'il aille a son rythme. a présent je sais que mon fils est dyslexique et dyspraxique. peu de personnes sont au courant de ces pathologies surtout la dyspraxie alors surtout si vous avez le moindre doute allez voir un neuropsychologue plus le probléme est pris tot et plus il sera résolu.

Participez au sujet "pédopsychiatrie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "pédopsychiatrie"

  • ... (énergie vitale émanant de la sexualité) aux pulsions du moi (pulsions d’autoconservation). Plus précisément la libido est le reflet ... Le but de la psychanalyse est de permettre au patient aidé d'affronter, à condition que son moi soit fortifié, le ou les conflits ...