Portrait de marjo
J'aime 0

je ne trouve pas de reponse a mon pobleme et c'est le deuxieme sire que je fais est ce que personne n'a connu ce probleme ou tout le monde en a peur ??????

Portrait de anonymous
J'aime 0

Bonjour Marjorie, J'ai bientôt 43 ans et j'ai cette affection lichen scléro atrophique depuis.... je ne sais plus 20, 30 ans plus ou toujours peut être. Mais un jour où j'ai consulté une gynéco peu délicate mais efficace, elle m'a dit : mais vous avez une vulve de 70 ans ! certes elle me démangeait et de ce fait à force de gratter et enfoncer les ongles par les démangeaisons elle était blanche, alors je suis allé consulter le docteur Paniel spécialiste à l'hôpital intercommunal de Créteil dans le val de marne et m'a dit clairement que cela pouvait évoluer vers un cancer plus tard si je ne me soignais pas c'est à dire appliquer une crème à base de cortisone toute ma vie de temps en temps et trouver le bon timming. Ce faire suivre de temps en temps et c'est tout, Derma spécialisée Mme PELLISSIER PARIS 15. Je n'ai plus de petites lèvres je ne me souviens même pas d'en avoir eu. Le docteur Paniel plein d'humour et très humain, m'a dit devant mon désarroi : c'est plus "chicos". Alors pas de panique, un bon suivi c'est tout et surtout pas d'opération, enfin avis à voir avec Paniel, car certaines patientes opérées ont été handicapées. Pas de panique, ces professionnels sont très compétents de plus spécialistes. Peu de réponses car peu de cas dans le monde. Bonne chance à ton bout ce chou. Sylvie

Portrait de anonymous
J'aime 0

enfin des infos! merci bcp
les medecins ne disent pas gd chose...
c'est plus chicos effectivementmais ce que je veux surtout c'est éviter le"crabe", le reste je m'en arrange
il ya l'homeopathie qui serait bien, car c'est aussi psychosomatique
laissez moi des mails si vs avez d'autres infos
MERCI de celles là

Portrait de anonymous
J'aime 0

En ce qui concerne le lichen scléroatrophique de la fillette sa localisation est en effet située au niveau de la vulve et de l'anus le plus fréquemment, en disposition de sablier ou en forme de chiffre 8. Il s'accompagne d'un prurit (démangeaisons) intense et de lésions scléroatrophique (diminution de l'épaisseur de la peau) d'une coloration blanc nacrée. Il s'agit, contrairement à ce que vous pouvez penser, d'une maladie qui n'est pas si rare que ça. On constate parfois d'autre part des érosions, des bulles et quelquefois un purpura (petites taches bleues violettes). Certaines petites patientes présentent également des crêtes saillantes de coloration blanchâtre au niveau du périnée.

D'autres localisations sont parfois associées au niveau de l'aine, de l'abdomen, de la région dorsale haute, on constate la présence de placards nacrés brillants qui sont bien délimités et associés quelquefois à des papules de coloration blanchâtre périphérique ou atrophique.

Fréquemment la guérison survient au moment de la puberté et il s'agit de quelque chose de très important à savoir pour les parents. Il existe également la possibilité de lésions cicatricielles atrophiques qui se pigmentent (ce coloris) ou au contraire qui s'hypopigmentent c'est-à-dire se décolorent. Quelquefois on constate la persistance, à l'âge adulte plus rarement, la possibilité d'une transformation en cancer.

Chez le garçon le lichen scléroatrophique entraîne également des démangeaisons très fréquentes et il pourrait être responsable de survenue de phimosis (voir ce terme dans l'encyclopédie médicale vulgaris). Des lésions purpuriques sont également susceptibles de survenir mais moins fréquemment que chez la fille.

Il a été signalé d'autres symptômes comme par exemple des difficultés à uriner (dysurie) ou une gêne à la défécation.

La cause du lichen scléroatrophique, plus fréquent chez la fille que chez le garçon, n'est pas connue avec précision. On pense que les traumatismes et malheureusement les abus sexuels peuvent être une des causes de survenue de lichen scléroatrophique. Il existerait également des facteurs auto-immuns qui peuvent se traduire par l'apparition d'arthrite, de morphée (encyclopédie médicale vulgaris), de streptocoque, de staphylocoques, Escherichia coli.

Le diagnostic de cette dermatose (maladie de peau) est relativement aisé en présence de la coloration blanchâtre et brillante en forme de sablier chez la jeune fille qui n'a pas atteint la puberté.

Ceci intéressera sans doute les médecins spécialisés en dermatologie : l'anatomopathologie montre une hyperkératose et une atrophie du corps muqueux associée à une dégénérescence de la couche basale à un oedème du derme superficiel, un infiltrat lymphohistiocytaire lichenoïde en cas de lésions récentes et parfois ectasie vasculaire.

Comme vous l'avez signalé précédemment le traitement fait appel aux dermocorticoïdes (cortisone applicable localement).

Portrait de bounty
J'aime 0

j'ai 26 ans, suite a plusieurs traitements de mycoses par mon gynéco qui se sont revelés inéficaces (depuis plus d'un an), une biopsie a diagnostiquée une lichenification au niveau des levres et qui s'etends vers l'anus. J'aimerai mieux connaitre cette maladie, un traitement existe t'il? j'ai également des petites taches noires a l'entrée du vagin, es-ce un symptome de cette maladie? je n'ai pas encore consulté de dermato, si quelqu'un a des conseils a me donner... merci

Portrait de erione49
J'aime 0

j'ai 60 ans et il y a une dizaine d'années que l'on m'a diagnostiqué le lychen hyper.... j'ai fait un traitement au diprolène mais sur un temps très court et maintenant après ma toilette avec un savon au ph neutre pour toilette intime, je mets de la crème Bipanthène comme m'a conseillé le dermatologue.
Mais je ne le fais pas tous les jours, seulement lorsque je sens que cela me pique un peu.
Depuis je peux dire que ca va beaucoup mieux.
Moi aussi le problème s'étend vers l'anu, mais en mettant le Bipantthene ca va beaucoup mieux, surtout lors des rapports sexuels qui étaient assez douloureux sans mettre de crème, à cause du frottement

Courage, j'espère que comme pour moi, cela s'arrangera, mais il faut quand même consulter le dermato régulièrement ou même la gynéco

Portrait de b.arcachon
J'aime 0

Bonsoir,
Est-ce que quelqu'un connait le lichen scléro atrophique chez l'homme? J'ai été circoncis et c'est depuis cela que j'ai eu cette évolution. Et quels sont les traitements et opérations possibles.Merci

Participez au sujet "lichen scléro atrophique!!!"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "lichen scléro atrophique!!!"

  • ... d'un acte médical sans qu'il soit accompagné d'une faute, d'une erreur ou encore d'une maladresse. Le dommage corporel est ... l'homme qui cause à autrui un dommage oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer. Dans l'article 1383, chacun est ...
  • ... Un lapsus est une faute que l'on commet par inadvertance : Soit en parlant : lapsus ...
  • ... fois que la liste est répétée sans qu'il y ait eu de faute, il faut poursuivre l'examen de l'individu afin de lui faire penser à ...
  • ... fois que la liste est répétée sans qu'il y ait eu de faute, il faut poursuivre l'examen de l'individu afin de lui faire penser à ...
  • ... L'autoaccusation est la revendication de faute imaginaire par rapport à la réalité. Cette exagération s'accompagne ...