Portrait de Mémène
J'aime 0

bonjour à vous tous, suite à mon problème de cruralgie qui durait depuis 4ans1/2 et que les médecins spécialistes non trouvé aucun moyen de me soulagée, un jour j'en ai eu marre de souffrir, j'ai donc pris la décision d'appeler le centre anti douleur proche de chez moi, celà remonte au mois de septembre 2011, car il faut à peu près 3 mois pour avoir un RDV, mais 3 mois de plus à souffrir et avoir un résultat c'est formidable, m'à douleur était à 10 max et maintenant à 6, dans la mogique çà devrait continué à baissé, enfin j'espère, mais c'est déjà un grand pas en avant avec moin de douleur, si vous voulez plus d'info contactez moi, bon courage à tous

Portrait de lerouxjul
J'aime 0

Bonjour à tous,

J'ai besoin de votre aide pour m'aider a poser un diagnostic sur mes douleurs, car les 10 médecins spécialistes que j'ai vu ne trouvent pas et se contredisent.

Je sais que pour bon nombre d'entre vous, cela fait des années que vous lutez, pour ma part cela fait un peu plus de 4 mois et je suis déjà à bout.

Je vais essayer de résumer mes simptomes de manière simple en les énumérant :

- La 1ère chose que j'ai ressenti est une sorte de démangeaison avec une trés légère sensation de brulure sur l'intérieur de ma cuisse gauche. La douleur qui ne m'a absolument pas inquiété car elle me semblait être d'ordre dermatologique et j'ai pensé que je faisais une sorte de réaction à la lessive ou un truc du genre. La peau de ma cuisse est du coup plus sensible, et le contact des vêtements plutôt désagréable. Cela donne un peu le sentiment d'une irritation mais il n'y a rien de visible. Le muscle des adducteurs semble plus contracté que le côté droit et parait plus chaud. Cette douleur peut parfois aller sur le devant de la cuisse mais ne descend jamais en dessous du genou.

- Ce problème de cuisse gauche cité ci dessus peut tout à fait disparaitre complètement au profit d'une douleur dans l'Aine gauche qui ressemble plus à une sorte de pincement/étirement/élongation dans le pli de l'aine qui peut durer assez longtemps (1heure) et qui peut parfois devenir plus fort sur une fraction de seconde : environ 2 à 3 fois par heure. Le pincement même si c'est trés court est alors trés douleureux sur cette fraction de seconde qui me fait vraiment serrer les dents. Heureusement, cela arrive moins d'une disaine de fois par jours.

- J'ai également des douleurs au niveau du pubis, toujours côté gauche, douleurs bizarres qui ressemblent à un point de côté ou une courbature. Ces douleurs sont parfois palpables dans la journée en appuyant fort sur le pubis. Ces douleurs au pubis sont parfois majorées quand je plie mon buste pour le pencher vers l'avant. Il arrive que la douleur se majore aussi immédiatement lorsque j'ai les jambes allongées et que je croise mes jambes en mettant le pied gauche sur le pied droit mais ce n'est pas systématique.

- Il m'arrive de temps en temps de ressentir une légère douleur au niveau de la hanche ou de la fesse mais j'ai l'impression que ces deux douleurs sont apparues suite à des séances de Kiné car je ne me souviens pas les avoir eu au début. Dans tous les cas, ces deux douleurs sont parfaitement supportables et assez rares donc elles ne m'inquiètent pas.

- Je n'ai aucune douleur dessous au niveau du périnée, ni au sexe et pas non plus à l'anus. Donc aucune gène au niveau du périnée non plus ou sensation désagréable de corps étranger dans l'anus. Aucune perturbation pour uriner ou aller à la selle, tout se passe normalement de ce côté là. Il m'arrive d'avoir quelques démangeaisons au niveau de l'anus, surtout le soir en fin de journée, mais je mets cela sur le compte de légères hémorroïdes. Pas de problème d'ordre sexuel non plus.

- Les douleurs décrites, bien que quasi permanentes en journée ne s'expriment jamais toutes ensembles, elles alternent de l'une à l'autre mais je n'en ressent quasi jamais deux en même temps. De plus, il m'est impossible d'avoir la moindre action sur ces douleurs, je suis incapable de les déclancher ou de les soulager (sauf allongé), je n'ai aucun contrôle dessus.

- La nuit, les douleurs sont trés atténués. Au début, il y a 4 mois, je ne ressentais rien la nuit, mais aujourd'hui, il m'arrive de sentir la douleur mais elle reste quand même trés atténuée par la position allongée.

- Je ne sais pas si c'est psychologique mais je supporte bien mieux la douleur chez moi le soir que pendant la journée. En général, c'est à partir de midi jusqu'à 20h que c'est le plus dur mais ça reste variable.

- Je n'ai pas de limitation dans le mouvement de mes membres, je peux faire ce que je veux, même courrir (bien que j'évite) et prendre toutes les positions sans problème. La seule chose qui me gène, c'est la douleur.

- Je n'ai pas trouvé d'Antalgique ou d'AI qui fonctionne (Ibuprofene, codoliprane, Ketoprofene etc...)

Voila, je crois avoir décris du mieux que je peux mes simptomes.
Bien que je n'attend pas un diagnostic médical de votre part, vous possédez une expérience qu'aucun médecin ne possède.

merci infiniment pour vos contributions par avance.

Portrait de lerouxjul
J'aime 0

Bonjour à tous,

J'ai besoin de votre aide pour m'aider a poser un diagnostic sur mes douleurs, car les 10 médecins spécialistes que j'ai vu ne trouvent pas et se contredisent.

Je sais que pour bon nombre d'entre vous, cela fait des années que vous lutez, pour ma part cela fait un peu plus de 4 mois et je suis déjà à bout.

Je vais essayer de résumer mes simptomes de manière simple en les énumérant :

- La 1ère chose que j'ai ressenti est une sorte de démangeaison avec une trés légère sensation de brulure sur l'intérieur de ma cuisse gauche. La douleur qui ne m'a absolument pas inquiété car elle me semblait être d'ordre dermatologique et j'ai pensé que je faisais une sorte de réaction à la lessive ou un truc du genre. La peau de ma cuisse est du coup plus sensible, et le contact des vêtements plutôt désagréable. Cela donne un peu le sentiment d'une irritation mais il n'y a rien de visible. Le muscle des adducteurs semble plus contracté que le côté droit et parait plus chaud. Cette douleur peut parfois aller sur le devant de la cuisse mais ne descend jamais en dessous du genou.

- Ce problème de cuisse gauche cité ci dessus peut tout à fait disparaitre complètement au profit d'une douleur dans l'Aine gauche qui ressemble plus à une sorte de pincement/étirement/élongation dans le pli de l'aine qui peut durer assez longtemps (1heure) et qui peut parfois devenir plus fort sur une fraction de seconde : environ 2 à 3 fois par heure. Le pincement même si c'est trés court est alors trés douleureux sur cette fraction de seconde qui me fait vraiment serrer les dents. Heureusement, cela arrive moins d'une disaine de fois par jours.

- J'ai également des douleurs au niveau du pubis, toujours côté gauche, douleurs bizarres qui ressemblent à un point de côté ou une courbature. Ces douleurs sont parfois palpables dans la journée en appuyant fort sur le pubis. Ces douleurs au pubis sont parfois majorées quand je plie mon buste pour le pencher vers l'avant. Il arrive que la douleur se majore aussi immédiatement lorsque j'ai les jambes allongées et que je croise mes jambes en mettant le pied gauche sur le pied droit mais ce n'est pas systématique.

- Il m'arrive de temps en temps de ressentir une légère douleur au niveau de la hanche ou de la fesse mais j'ai l'impression que ces deux douleurs sont apparues suite à des séances de Kiné car je ne me souviens pas les avoir eu au début. Dans tous les cas, ces deux douleurs sont parfaitement supportables et assez rares donc elles ne m'inquiètent pas.

- Je n'ai aucune douleur dessous au niveau du périnée, ni au sexe et pas non plus à l'anus. Donc aucune gène au niveau du périnée non plus ou sensation désagréable de corps étranger dans l'anus. Aucune perturbation pour uriner ou aller à la selle, tout se passe normalement de ce côté là. Il m'arrive d'avoir quelques démangeaisons au niveau de l'anus, surtout le soir en fin de journée, mais je mets cela sur le compte de légères hémorroïdes. Pas de problème d'ordre sexuel non plus.

- Les douleurs décrites, bien que quasi permanentes en journée ne s'expriment jamais toutes ensembles, elles alternent de l'une à l'autre mais je n'en ressent quasi jamais deux en même temps. De plus, il m'est impossible d'avoir la moindre action sur ces douleurs, je suis incapable de les déclancher ou de les soulager (sauf allongé), je n'ai aucun contrôle dessus.

- La nuit, les douleurs sont trés atténués. Au début, il y a 4 mois, je ne ressentais rien la nuit, mais aujourd'hui, il m'arrive de sentir la douleur mais elle reste quand même trés atténuée par la position allongée.

- Je ne sais pas si c'est psychologique mais je supporte bien mieux la douleur chez moi le soir que pendant la journée. En général, c'est à partir de midi jusqu'à 20h que c'est le plus dur mais ça reste variable.

- Je n'ai pas de limitation dans le mouvement de mes membres, je peux faire ce que je veux, même courrir (bien que j'évite) et prendre toutes les positions sans problème. La seule chose qui me gène, c'est la douleur.

- Je n'ai pas trouvé d'Antalgique ou d'AI qui fonctionne (Ibuprofene, codoliprane, Ketoprofene etc...)

Voila, je crois avoir décris du mieux que je peux mes simptomes.
Bien que je n'attend pas un diagnostic médical de votre part, vous possédez une expérience qu'aucun médecin ne possède.

merci infiniment pour vos contributions par avance.

Portrait de lerouxjul
J'aime 0

Bonjour à tous,

J'ai besoin de votre aide pour m'aider a poser un diagnostic sur mes douleurs, car les 10 médecins spécialistes que j'ai vu ne trouvent pas et se contredisent.

Je sais que pour bon nombre d'entre vous, cela fait des années que vous lutez, pour ma part cela fait un peu plus de 4 mois et je suis déjà à bout.

Je vais essayer de résumer mes simptomes de manière simple en les énumérant :

- La 1ère chose que j'ai ressenti est une sorte de démangeaison avec une trés légère sensation de brulure sur l'intérieur de ma cuisse gauche. La douleur qui ne m'a absolument pas inquiété car elle me semblait être d'ordre dermatologique et j'ai pensé que je faisais une sorte de réaction à la lessive ou un truc du genre. La peau de ma cuisse est du coup plus sensible, et le contact des vêtements plutôt désagréable. Cela donne un peu le sentiment d'une irritation mais il n'y a rien de visible. Le muscle des adducteurs semble plus contracté que le côté droit et parait plus chaud. Cette douleur peut parfois aller sur le devant de la cuisse mais ne descend jamais en dessous du genou.

- Ce problème de cuisse gauche cité ci dessus peut tout à fait disparaitre complètement au profit d'une douleur dans l'Aine gauche qui ressemble plus à une sorte de pincement/étirement/élongation dans le pli de l'aine qui peut durer assez longtemps (1heure) et qui peut parfois devenir plus fort sur une fraction de seconde : environ 2 à 3 fois par heure. Le pincement même si c'est trés court est alors trés douleureux sur cette fraction de seconde qui me fait vraiment serrer les dents. Heureusement, cela arrive moins d'une disaine de fois par jours.

- J'ai également des douleurs au niveau du pubis, toujours côté gauche, douleurs bizarres qui ressemblent à un point de côté ou une courbature. Ces douleurs sont parfois palpables dans la journée en appuyant fort sur le pubis. Ces douleurs au pubis sont parfois majorées quand je plie mon buste pour le pencher vers l'avant. Il arrive que la douleur se majore aussi immédiatement lorsque j'ai les jambes allongées et que je croise mes jambes en mettant le pied gauche sur le pied droit mais ce n'est pas systématique.

- Il m'arrive de temps en temps de ressentir une légère douleur au niveau de la hanche ou de la fesse mais j'ai l'impression que ces deux douleurs sont apparues suite à des séances de Kiné car je ne me souviens pas les avoir eu au début. Dans tous les cas, ces deux douleurs sont parfaitement supportables et assez rares donc elles ne m'inquiètent pas.

- Je n'ai aucune douleur dessous au niveau du périnée, ni au sexe et pas non plus à l'anus. Donc aucune gène au niveau du périnée non plus ou sensation désagréable de corps étranger dans l'anus. Aucune perturbation pour uriner ou aller à la selle, tout se passe normalement de ce côté là. Il m'arrive d'avoir quelques démangeaisons au niveau de l'anus, surtout le soir en fin de journée, mais je mets cela sur le compte de légères hémorroïdes. Pas de problème d'ordre sexuel non plus.

- Les douleurs décrites, bien que quasi permanentes en journée ne s'expriment jamais toutes ensembles, elles alternent de l'une à l'autre mais je n'en ressent quasi jamais deux en même temps. De plus, il m'est impossible d'avoir la moindre action sur ces douleurs, je suis incapable de les déclancher ou de les soulager (sauf allongé), je n'ai aucun contrôle dessus.

- La nuit, les douleurs sont trés atténués. Au début, il y a 4 mois, je ne ressentais rien la nuit, mais aujourd'hui, il m'arrive de sentir la douleur mais elle reste quand même trés atténuée par la position allongée.

- Je ne sais pas si c'est psychologique mais je supporte bien mieux la douleur chez moi le soir que pendant la journée. En général, c'est à partir de midi jusqu'à 20h que c'est le plus dur mais ça reste variable.

- Je n'ai pas de limitation dans le mouvement de mes membres, je peux faire ce que je veux, même courrir (bien que j'évite) et prendre toutes les positions sans problème. La seule chose qui me gène, c'est la douleur.

- Je n'ai pas trouvé d'Antalgique ou d'AI qui fonctionne (Ibuprofene, codoliprane, Ketoprofene etc...)

Voila, je crois avoir décris du mieux que je peux mes simptomes.
Bien que je n'attend pas un diagnostic médical de votre part, vous possédez une expérience qu'aucun médecin ne possède.

merci infiniment pour vos contributions par avance.

Portrait de lerouxjul
J'aime 0

Bonjour à tous,

J'ai besoin de votre aide pour m'aider a poser un diagnostic sur mes douleurs, car les 10 médecins spécialistes que j'ai vu ne trouvent pas et se contredisent.

Je sais que pour bon nombre d'entre vous, cela fait des années que vous lutez, pour ma part cela fait un peu plus de 4 mois et je suis déjà à bout.

Je vais essayer de résumer mes simptomes de manière simple en les énumérant :

- La 1ère chose que j'ai ressenti est une sorte de démangeaison avec une trés légère sensation de brulure sur l'intérieur de ma cuisse gauche. La douleur qui ne m'a absolument pas inquiété car elle me semblait être d'ordre dermatologique et j'ai pensé que je faisais une sorte de réaction à la lessive ou un truc du genre. La peau de ma cuisse est du coup plus sensible, et le contact des vêtements plutôt désagréable. Cela donne un peu le sentiment d'une irritation mais il n'y a rien de visible. Le muscle des adducteurs semble plus contracté que le côté droit et parait plus chaud. Cette douleur peut parfois aller sur le devant de la cuisse mais ne descend jamais en dessous du genou.

- Ce problème de cuisse gauche cité ci dessus peut tout à fait disparaitre complètement au profit d'une douleur dans l'Aine gauche qui ressemble plus à une sorte de pincement/étirement/élongation dans le pli de l'aine qui peut durer assez longtemps (1heure) et qui peut parfois devenir plus fort sur une fraction de seconde : environ 2 à 3 fois par heure. Le pincement même si c'est trés court est alors trés douleureux sur cette fraction de seconde qui me fait vraiment serrer les dents. Heureusement, cela arrive moins d'une disaine de fois par jours.

- J'ai également des douleurs au niveau du pubis, toujours côté gauche, douleurs bizarres qui ressemblent à un point de côté ou une courbature. Ces douleurs sont parfois palpables dans la journée en appuyant fort sur le pubis. Ces douleurs au pubis sont parfois majorées quand je plie mon buste pour le pencher vers l'avant. Il arrive que la douleur se majore aussi immédiatement lorsque j'ai les jambes allongées et que je croise mes jambes en mettant le pied gauche sur le pied droit mais ce n'est pas systématique.

- Il m'arrive de temps en temps de ressentir une légère douleur au niveau de la hanche ou de la fesse mais j'ai l'impression que ces deux douleurs sont apparues suite à des séances de Kiné car je ne me souviens pas les avoir eu au début. Dans tous les cas, ces deux douleurs sont parfaitement supportables et assez rares donc elles ne m'inquiètent pas.

- Je n'ai aucune douleur dessous au niveau du périnée, ni au sexe et pas non plus à l'anus. Donc aucune gène au niveau du périnée non plus ou sensation désagréable de corps étranger dans l'anus. Aucune perturbation pour uriner ou aller à la selle, tout se passe normalement de ce côté là. Il m'arrive d'avoir quelques démangeaisons au niveau de l'anus, surtout le soir en fin de journée, mais je mets cela sur le compte de légères hémorroïdes. Pas de problème d'ordre sexuel non plus.

- Les douleurs décrites, bien que quasi permanentes en journée ne s'expriment jamais toutes ensembles, elles alternent de l'une à l'autre mais je n'en ressent quasi jamais deux en même temps. De plus, il m'est impossible d'avoir la moindre action sur ces douleurs, je suis incapable de les déclancher ou de les soulager (sauf allongé), je n'ai aucun contrôle dessus.

- La nuit, les douleurs sont trés atténués. Au début, il y a 4 mois, je ne ressentais rien la nuit, mais aujourd'hui, il m'arrive de sentir la douleur mais elle reste quand même trés atténuée par la position allongée.

- Je ne sais pas si c'est psychologique mais je supporte bien mieux la douleur chez moi le soir que pendant la journée. En général, c'est à partir de midi jusqu'à 20h que c'est le plus dur mais ça reste variable.

- Je n'ai pas de limitation dans le mouvement de mes membres, je peux faire ce que je veux, même courrir (bien que j'évite) et prendre toutes les positions sans problème. La seule chose qui me gène, c'est la douleur.

- Je n'ai pas trouvé d'Antalgique ou d'AI qui fonctionne (Ibuprofene, codoliprane, Ketoprofene etc...)

Voila, je crois avoir décris du mieux que je peux mes simptomes.
Bien que je n'attend pas un diagnostic médical de votre part, vous possédez une expérience qu'aucun médecin ne possède.

merci infiniment pour vos contributions par avance.

Portrait de lerouxjul
J'aime 0

Bonjour à tous,

J'ai besoin de votre aide pour m'aider a poser un diagnostic sur mes douleurs, car les 10 médecins spécialistes que j'ai vu ne trouvent pas et se contredisent.

Je sais que pour bon nombre d'entre vous, cela fait des années que vous lutez, pour ma part cela fait un peu plus de 4 mois et je suis déjà à bout.

Je vais essayer de résumer mes simptomes de manière simple en les énumérant :

- La 1ère chose que j'ai ressenti est une sorte de démangeaison avec une trés légère sensation de brulure sur l'intérieur de ma cuisse gauche. La douleur qui ne m'a absolument pas inquiété car elle me semblait être d'ordre dermatologique et j'ai pensé que je faisais une sorte de réaction à la lessive ou un truc du genre. La peau de ma cuisse est du coup plus sensible, et le contact des vêtements plutôt désagréable. Cela donne un peu le sentiment d'une irritation mais il n'y a rien de visible. Le muscle des adducteurs semble plus contracté que le côté droit et parait plus chaud. Cette douleur peut parfois aller sur le devant de la cuisse mais ne descend jamais en dessous du genou.

- Ce problème de cuisse gauche cité ci dessus peut tout à fait disparaitre complètement au profit d'une douleur dans l'Aine gauche qui ressemble plus à une sorte de pincement/étirement/élongation dans le pli de l'aine qui peut durer assez longtemps (1heure) et qui peut parfois devenir plus fort sur une fraction de seconde : environ 2 à 3 fois par heure. Le pincement même si c'est trés court est alors trés douleureux sur cette fraction de seconde qui me fait vraiment serrer les dents. Heureusement, cela arrive moins d'une disaine de fois par jours.

- J'ai également des douleurs au niveau du pubis, toujours côté gauche, douleurs bizarres qui ressemblent à un point de côté ou une courbature. Ces douleurs sont parfois palpables dans la journée en appuyant fort sur le pubis. Ces douleurs au pubis sont parfois majorées quand je plie mon buste pour le pencher vers l'avant. Il arrive que la douleur se majore aussi immédiatement lorsque j'ai les jambes allongées et que je croise mes jambes en mettant le pied gauche sur le pied droit mais ce n'est pas systématique.

- Il m'arrive de temps en temps de ressentir une légère douleur au niveau de la hanche ou de la fesse mais j'ai l'impression que ces deux douleurs sont apparues suite à des séances de Kiné car je ne me souviens pas les avoir eu au début. Dans tous les cas, ces deux douleurs sont parfaitement supportables et assez rares donc elles ne m'inquiètent pas.

- Je n'ai aucune douleur dessous au niveau du périnée, ni au sexe et pas non plus à l'anus. Donc aucune gène au niveau du périnée non plus ou sensation désagréable de corps étranger dans l'anus. Aucune perturbation pour uriner ou aller à la selle, tout se passe normalement de ce côté là. Il m'arrive d'avoir quelques démangeaisons au niveau de l'anus, surtout le soir en fin de journée, mais je mets cela sur le compte de légères hémorroïdes. Pas de problème d'ordre sexuel non plus.

- Les douleurs décrites, bien que quasi permanentes en journée ne s'expriment jamais toutes ensembles, elles alternent de l'une à l'autre mais je n'en ressent quasi jamais deux en même temps. De plus, il m'est impossible d'avoir la moindre action sur ces douleurs, je suis incapable de les déclancher ou de les soulager (sauf allongé), je n'ai aucun contrôle dessus.

- La nuit, les douleurs sont trés atténués. Au début, il y a 4 mois, je ne ressentais rien la nuit, mais aujourd'hui, il m'arrive de sentir la douleur mais elle reste quand même trés atténuée par la position allongée.

- Je ne sais pas si c'est psychologique mais je supporte bien mieux la douleur chez moi le soir que pendant la journée. En général, c'est à partir de midi jusqu'à 20h que c'est le plus dur mais ça reste variable.

- Je n'ai pas de limitation dans le mouvement de mes membres, je peux faire ce que je veux, même courrir (bien que j'évite) et prendre toutes les positions sans problème. La seule chose qui me gène, c'est la douleur.

- Je n'ai pas trouvé d'Antalgique ou d'AI qui fonctionne (Ibuprofene, codoliprane, Ketoprofene etc...)

Voila, je crois avoir décris du mieux que je peux mes simptomes.
Bien que je n'attend pas un diagnostic médical de votre part, vous possédez une expérience qu'aucun médecin ne possède.

merci infiniment pour vos contributions par avance.

Pages

Participez au sujet "cruralgie"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "cruralgie"

  • ... S'abonner Cruralgie ... La cruralgie est une atteinte du nerf crural qui se définit au sens strict par ...