Portrait de gaelle90
J'aime 0

alrs je me rappelle que jusqu’en 2015 où je commencais mon programme de fiv-do à biotexcom, le recours à la gestation pour autrui pouvait constituer un motif de blocage pour la transcription de l’acte de naissance dans les registres de l’état civil français. La nationalité française ainsi que le passeport étaient souvent refusés, ah oui ça pouvait être refusé jusqu’en 2015 je t’assure ma chérie, cela pouvait oci se produire égalemnt si les couple tentaient de déclarer frauduleusement le bb comme né à l’étranger de manière naturelle et que les services consulaires avaient des soupçons de recours à la GPA, zut !

Portrait de nénézéna
J'aime 0

Bonsoir Gaelle, vu la longueur de la page de tes messages, tu dois sûrement avoir beaucoup à dire ! Et à lire le thème de ton sujet je suis d’accord. Avoir un enfant est vraiment une grâce. Malheureusement toutes les femmes ne chérissent pas ce privilège. Peut être parce qu’elles parviennent facilement à concevoir. Du coup même certaines se permettent de jeter les enfants. Ou de les négliger, voir d’avorter.

Portrait de nénézéna
J'aime 0

C’est lorsqu’on traverse des difficultés de procréation comme nous autre, qu’on connait la valeur d’un enfant. Et une chose est d’avoir un enfant. Une autre est d’en avoir un en bonne santé. J’en sais quelque chose avec ma fille née très prématurée. J’en ai vu de toutes les couleurs. Et je suis passée par tellement d’émotions. Sans compter que même pour la concevoir ça n’a pas été aisée. Je suis passée par un don d’ovule.

Portrait de nénézéna
J'aime 0

Et comme si ça ne suffisait pas, au lieu que l’après fiv se passe bien, j’ai eu des complications de grossesse. Et mon enfant est né avec des ennuies de santé. Mais maintenant c’est plus stable et on commence à retrouver une vie normale avec notre fille. Donc je comprends quand tu dis qu’avoir un enfant est une grâce. Je ne vois pas en quoi certaines personnes ont peur de s’exprimer dans les forums. Ici on ne juge personne, surtout que la plupart d’entre nous rencontrons les mêmes problèmes. En tout cas soit la bienvenue et sens toi libre.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Je ne comprends pas trop gaelle. Tu parle en même temps de fiv do et de gpa. Quel est le programme que tu as suivi finalement ? J’ai comme l’impression à t’entendre parler que la GPA est plus complexe en Ukraine que la fiv do. Il y’a apparemment beaucoup plus de conditions. Et je suppose que c’est bien plus cher. Ça se comprend puisque ça demande une plus grande entreprise de la part de la mère porteuse.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Porter l’enfant d’une autre pendant 9 mois. N’a rien à avoir avec le simple fait de donner ses ovules. Je m’excuse d’avoir simplifier le fait de donner ses ovules. Ça reste un très grand geste de la part de ces donneuses. En plus c’est même une pratique interdite ici en France. Preuve que c’est une procédure très délicate. Et c’est sûrement la raison pour laquelle ses conditions sont plus durcies là où elle est autorisée.

Portrait de alicia6
J'aime 0

ah vraiment merci d'évoquer ce pan là gaelle, l'inscription des bb nés par gpa à l'exterieur, alors pour les détracteurs de la gestation pour autrui, je disais d’ailleurs en début d’année à une collègue qui s’appretait à aller à kiev pour un programme de gpa que les enfants nés par cette méthode de procréation médicalement assistée disposent déjà d’un état civil conforme à l’état où ils sont nés, par csqt donc ils ne sont donc pas mis en danger par leur absence des registres français, pour ce qui est précisément de l’ukraine qe je connais mieux, la patiente rentre avec des documents précis facilitant l’inscription du bébé à l’état civil com tu le disais

Portrait de gaelle90
J'aime 0

alrs je me rappelle que jusqu’en 2015 où je commencais mon programme de fiv-do à biotexcom, le recours à la gestation pour autrui pouvait constituer un motif de blocage pour la transcription de l’acte de naissance dans les registres de l’état civil français. La nationalité française ainsi que le passeport étaient souvent refusés, ah oui ça pouvait être refusé jusqu’en 2015 je t’assure ma chérie, cela pouvait oci se produire égalemnt si les couple tentaient de déclarer frauduleusement le bb comme né à l’étranger de manière naturelle et que les services consulaires avaient des soupçons de recours à la GPA, zut !

Portrait de gaelle90
J'aime 0

Il s'agissait en réalité d'une endométriose déclarée mais à priori pas sur mes ovaires et donc pas la cause de mes échecs pour tomber enceinte naturellement, j'ai d'ailleurs lu pas mal de cas similaires ici sur le forum semblables au mien et à dire vrai je me susi rendu compte qu'en réalité je n'étais pas la seule à etre tombée sur les griffes de cette méchante maladie. Il se trouve donc que tous les tests étaient positifs pour mon mari comme pour moi. J'avais alors 32 ans à cette époque, alors nous avions donc planifié la première fécondation in vitro en décembre 2011. Juste avant de commencer le traitement, mes règles ont du retard.

Portrait de angeana
J'aime 0

C’est bien de préciser ce détail sur l’endométriose. D’aucun pourrait penser qu’endométriose rime avec infertilité. Or elle peut également attaquer d’autre partie du corps. Qui n’ont rien à avoir avec l’appareil reproductif. D’où l’importance d’un très bon diagnostique. Afin de ne pas induire la patiente en erreur. Et quelle était la partie de ton organisme affectée par ton endométriose ?

Portrait de tchoutchouu
J'aime 0

Ah bon, l’endométriose n’affecte pas que la fertilité ? Je ne le savais pas, et quels autres endroits peuvent donc être affectés ? Et de quelle manière ou avec quel manifestations.

Portrait de angeana
J'aime 0

Eh oui, Tchoutchou, l’endométriose peut affecter mais rarement, les intestins, la vessie ou les reins. Et exceptionnellement, à des endroits très éloignés de l’utérus, comme les poumons, les bras ou les cuisses. Donc le diagnostique est important pour déterminer le type.

Portrait de tchoutchouu
J'aime 0

Mais ce que je ne comprends pas c’est que. Tu dis bien que l’endométriose n’était pas la cause de ton infertilité. Mais finalement de quelle infertilité souffre tu donc. Au point d’avoir fait une fiv. Sur quelle base avez-vous été orientés vers ce traitement. Si on ne savait pas de quoi tu souffrais comme infertilité. Ce que je déplore c’est que parfois certains centres de PMA choisissent la voie de la facilité.

Portrait de gaelle90
J'aime 0

et boooooooooom Hahahahahaha !!!! je suis enceinte : je n'en reviens pas. Mais le lendemain de noël, je perds du sang et la fausse couche est confirmée à 6 semaines de grossesse fin décenbre de cette année figurez-vous les filles. C'est alors que mon époux m'a amené à faire plusieurs analyses à l'issue de cet échec car nous avions découvert lors de la fausse couche un endomètre étonnamment fin, oui oui un endomètre fin comme je vous le là !!!! je suis certaine que beaucoup d'entre se demandent bien ce ç quoi cela renvoie, bref c'est bien le mot que le gygy m'avait soufflé , mon endometre est fin!!! pour le reste je ne sais pas

Portrait de pumpum
J'aime 0

Désolée pour ta fausse couche. Je comprends à présent pourquoi tu parlais plus haut de GPA. Car tu parle d’un endomètre fin. Donc je suppose que ce qui va en résulter est que tu ne peux pas porter une grossesse. D’où la GPA, ça doit vraiment être un choc j’imagine ! Mais comment c problème n’avais pas pu être détecté avant ta fiv ? Il a fallut l’éveil de ton mari, pour qu’il pense à te faire faire des examens poussés. Pourtant c’est de la responsabilité de ton gygy. C’était vraiment une faute de sa part.

Portrait de abralise
J'aime 0

Ce n’est même plus une nouveauté ce problème d’erreur professionnelle. Moi aussi j’en ai été victime et c’est de plus en plus récurrent dans nos hôpitaux. Du coup il revient maintenant aux patients d’être éveillé. Sinon il ne leur restera que leurs yeux pour pleurer.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Sans compter les pertes d’argent et de temps que cela engendre. Il y’en a à qui on est prêt à faire N tentatives. Pu importe le nombre d’échecs. Et c’est souvent finalement que la patiente s’en lasse et décide d’arrêter. Et cette décision s’avère souvent être la bonne par la suite. Normalement il devrait y avoir un nombre limite d’essai infructueux au-delà duquel on devrait songer à une autre solution. Et c’est pourquoi je me suis toujours demandé au bout de combien d’échec faut-il arrêter.

Portrait de piwi
J'aime 0

Dommage qu’il n’y ait pas de réponse précise à cette question. Mais toujours est-il qu’il faut être raisonnable. Je me dis même que c’est sûrement pour cette raison qu’à Biotex, le nombre d’essai maximum est de 5. Je me demande souvent pourquoi elle fixe le nombre d’essai max à 5. Est-ce-à dire que la clinique estime qu’après 5 échecs, cela suppose que ça ne peut plus marcher ? Je poserai la question un jour aux concernés si j’en ai l’occasion. Ton histoire me fait de la peine Gaelle parce qu’on envisage la gpa.

Portrait de rorol
J'aime 0

Pourquoi le fait de parler de la GPA te fait de la peine Piwi. Pourtant c’est mieux que les autres alternatives pour avoir un enfant. Dans le sens où le bébé le bébé est le vôtre à 100% niveau gènes. C’est vrai que le fait que ce soit une autre qui le porte peut sembler bizarre pour certaines. Mais je ne pense pas qu’un enfant pourrait avoir un souvenir d’une femme qui l’a juste porté dans son ventre. Même s’il s’agit d’une durée de 9 mois, qui n’est pas négligeable. C’est quasiment impossible à mon avis.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Oh que non rorol, je ne suis pas du même avis que toi. Un enfant peut avoir des souvenirs de ce qui se passait quand il était dans le ventre. La preuve il est souvent recommandé de parler au bébé dès sa conception.

Portrait de rorol
J'aime 0

Oui mais ce ne sont pas des souvenirs qui restent bien longtemps. Dès la naissance, c’est la vie avec la maman qui l’élèvera qui restera ses souvenirs. Tu vois un peu, bref c’était une parenthèse!

Portrait de alicia6
J'aime 0

chaque fois que j'entends parler de gpa je me sens un peu interpellée loool, c’est vrai que j’ai la chance que ma maman a travaillé longtemp à la commune, dont elle m’édifiait sur pas mal de chose en terme d’informations sur les procédures tt de mem, je voudrais te dire donc que malgré qu’aucun chiffre officiel n’est disponible, mais certaines estimations évaluent à environ 2 000 le nombre d’enfants issus de gestation pour autrui nés à l’étranger qui vivent actuellement dans leur pays la France avec leur parents, je suis heureuse que malgré la lenteur des choses les choses essayent de bouger un peu parlant de gpa et la commission des droits de l'hoe et des libertés nous y aide bcp

Portrait de pumpum
J'aime 0

C’est nouveau ça, que les choses soient entrain de bouger dans ce pays concernant la GPA. J’aimerai bien voir où cela va nous mener. C’est donc dire qu’ils reconnaissent l’importance que cette technique peut avoir. Aussi bien pour les femmes que pour la reproductivité. Peut être que c’est parce qu’ici on ne souffre pas trop de la baisse de natalité. Pourtant en Ukraine j’avais lu un article montrant que le taux de natalité était en baisse. Raison pour laquelle on encourage certaines méthodes favorisant la conception.

Portrait de pumpum
J'aime 0

Allant même jusqu’à recommander certaines positions pour faire l’amour. Et favorisant une grossesse. J’étais moi-même intriguée par cet article. Et j’étais en même temps étonnée que l’Ukraine puisse connaître une baisse de natalité. Pourtant c’est l’un des sièges de la PMA. Je comprends d’ailleurs pourquoi, ça s’explique. Peut être si ce problème nous touche on se bougera davantage.

Portrait de gaelle90
J'aime 0

com koi donc ma gygy m'envoie rencontrer la spécialiste de la réceptivité utérine non loin de ma commune. Après donc ce q'on appelle un test matrice Lab , ah assez couteux je tiens à le préciser, et plusieurs suivis sur cycle à blanc de la taille de mon endomètre, le verdict tombe tel un couperet les filles : écoutez bien, un endomètre trop fin ne dépassant jamais même sous traitement les 5 mm, doublé de ce que on avait appelé cytotoxicité si j'ai bien écrit , il s'agit en fait des cellules nk natural killeuses et qui rejettent l'embryon et empêchant donc la nidation.

Pages

Participez au sujet "Avoir un enfant est une grâce!!!"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.

Articles à lire concernant "Avoir un enfant est une grâce!!!"

  • ... Les femmes âgées de plus de 38 ans risquent d'avoir un enfant mal formé plus fréquemment que les femmes plus jeunes. Ceci est encore ...
  • ... Une femme atteint du sida peut avoir une grossesse grâce à la procréation médicale assistée. Néanmoins le risque de contamination du partenaire ou de l'enfant est relativement important. Il existe une technique qui se pratique dans ...
  • ... qui devient enflée douloureuse et qui empêche d'avoir des mouvements normaux. Le traitement consiste à effectuer une ... Il s'agit d'une tumeur qui s'observe essentiellement chez l'enfant ou chez l'adolescent au niveau du genou, du pied ou de la cuisse. Chez ...
  • ... correspondant à un trouble mental qui peut toucher l'enfant et le vieillard. Il est provoqué par un placement prolongé en ... quand ceux-ci sont de longue durée (voie d'abord centrale). Grâce à l'utilisation, depuis peu, de dispositif d'accés centraux totalement ... antibiotiques utilisés pour n'importe quelle raison peuvent avoir un effet désastreux à long terme. Il faut comprendre que les ...