Portrait de mariboss
J'aime 0

Ton mari est vraiment une perle rare. Et dire qu’il y’a des hommes qui conditionnent une relation par la naissance d’un bébé. Certains même pose cela comme condition à leur compagne pour passer à l’étape supérieure. Ce n’est pas vraiment de l’amour ça, c’est de l’égoïsme. Ça signifie que même une fois dans la vie de couple, si la femme rencontre un problème procréation, le mariage prendra fin. Soit vraiment heureuse d’avoir un mari comme le tien Mariehelen et chéri le. Mais c’est une autre chose de dire que toi personnellement tu ne peux vivre sans enfant.

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Le don???? qu’est-ce que c’est???? Je peux juste dire que c’est alors qu’avait commencé pour moi une nouvelle aventure sur le net, genre des forums grossesse, je passe au forum pma et plus spécialement je découvre ceux dédiés au don un peu celui-ci, huuum
autant vous dir que nous reprenons espoir, pas question de se laisser envahir par le désespoir nadia, on fonce, on a pas le temp de s’apitoyer sur notre sort quoi, ou pleurnicher comme je faisais souvent

Portrait de angeana
J'aime 0

Oui parfois pleurer soulage même. Ça ne sert à rien de comprimer son chagrin, ça risque exploser tôt ou tard. Mais après avoir pleuré il faut se reprendre en main car ce n’est pas le fait de pleurer tout le temps qui apportera une solution. C’est bien qu’en entendant parler du don d’ovo ça t’ait redonné espoir plutôt que d’avoir peur. Et ton mari est ce que cette alternative aussi ne lui posait aucun problème ? Je suppose que je suppose que non vu sa manière d’être compréhensif. Surtout que pour ce choix il sera l’un des acteurs principaux, puisqu’il devra donner son sperme, sauf si vous choisissez le double don.

Portrait de faith2
J'aime 0

Tu sais parfois nous pleurnichons pa parce qe nous voulons hein ma puce, juste que la douleur parfois nous depasse et toutes nos nuits sont hantées, ou encore de voir la voisine balader son petit ange dans une poussette ou encore au parc, ou l’emmener tous les matins à la creche ou à l’école quoi ! je suppose qu’à ce moment le don d’ovocyte tu ne connaissait pas encore très bien, mais pourquoi n’avoir pas songé au cecos par exemple ou aller à l’étranger, c’est bien plus facile ?

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Ma chérie est ce que je savais à ce moment ce que c’était le cecos, tout ça était nvo pour moi tu t’en doutes, c’est donc bien après que nous prenon alors rendez vous dans un cecos pour ouvrir un dossier, mais avec tout ce que j’avais dejà appris dans les forums sur les difficultés du don d’ovo ici chez nous, j’ai tt de meme en parallèle, appeller la clinique étrangère de kiev,

Portrait de anounou
J'aime 0

très belle idée que d'avoir songé en meme à demander des infos sur l'option de kiev, s'abandonner au cecos aurait été à mon avis la pire des erreurs, l'expérience a prouvé que on y perd énormément de temps pour essayer de trouver une donneuse, l'embetant est que on te dis jamais à l'avance que ça peut prendre autant de temps, 3 ans et meme parfois plus, entre temps tu fais des va et vient pour rien et perdant en énergie et en argent inutilement bon sang, moi il me souvient qu'on m'avait demandé là bas de venir avec une donneuse, c'est quoi ça??????

Portrait de mariehelen
J'aime 0

oui oui anounou comment ça pouvait ne pas nous marquer tout ça anounou , on di très souvent que le beau est reconnu par tout l monde, nous ils nous avaient proposé des donneuses ki étaient agées de 18 à 29 ans en parfaite santé physique et meme mentale il parait, en plus de ça on avait la garantie qu’elles n’avaient aucun antécédent familial de maladie génétique ; c'est-à-dire partant des parents, frères, soeurs, tantes, oncles, grands-parents et que sais je encore, mai ce détail je crois que meme ici ça se fait aussi, voilà quoi !

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Moi aussi cette affaire où on demande aux patientes de venir avec leurs donneuses dépasse mon entendement. Ce n’est pas pour rien que le don est anonyme. On n’imagine pas le nombre de problèmes que le fait que la donneuse nous connaisse peut engendrer. C’est peut être un moyen pour eux de décourager les demandeuses. Sans compter que la rémunération des donneuses n’est pas autorisée ici. Il n’ya donc rien d’étonnant que de voir les délais d’attente hyper longs. Trop de barrières il y’a de quoi décourager et de voir de plus en plus des personnes se diriger vers l’étranger.

Portrait de mariehelen
J'aime 0

J’utilise toutes les options que l’on m’offre là bas, pourtant très interessantes leur offres,
et en aout de cette premiere anne, nous avons notre 1er rendez vous, seulement pour 4900 eur figurez vous, on nous offre la possibilité d’avoir un enfant… mais le comble est que à ce mment on est surmené de dettes et nous n’avons pas 4900 eur, on voyait là une occasion en or nous filer entre les doigts mais hélas on n’y pouvait roen à ce moment,

Portrait de anounou
J'aime 0

Ah tu avais pris la fameuse pack 4900 ? moi avec beaucoup d’hesitation on avait celui à 6900, et pour une fois tout était bien défini à l’avance avec la clinique, elle devait nous fournir toute information concernant l’exécution de notre programme et l’organisation de nos visites, la programmation de nos rendez vous et aussi des procédures médicales , c’était très rassurant en tout cas, d’autant plus que tout ça était mi par ecrit dans le contart que mon mari avait signé a 1e voyage

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Mais il y’a la possibilité de payer en 02 tranches ! Ou alors même la 1ère tranche vous n’aviez pas ? C’est vraiment un prix abordable comparés à ceux pratiqués ailleurs. Tu ne nous as toujours pas dit si tu as opté pour le double don ou le simple don d’ovo. C’est pour savoir si ton mari aussi souffrait d’un problème de fertilité. Et si oui ça ne t’a pas fait un choc de savoir que votre futur enfant n’aura les gènes d’aucun d’entre vous ? Bref quand on veut avoir un enfant à tout prix ça n’a plus d’importance hein !

Portrait de mariehelen
J'aime 0

J’utilise toutes les options que l’on m’offre là bas, pourtant très interessantes leur offres,
et en aout de cette premiere anne, nous avons notre 1er rendez vous, seulement pour 4900 eur figurez vous, on nous offre la possibilité d’avoir un enfant… mais le comble est que à ce mment on est surmené de dettes et nous n’avons pas 4900 eur, on voyait là une occasion en or nous filer entre les doigts mais hélas on n’y pouvait roen à ce moment,

Portrait de anounou
J'aime 0

Ah j’oubliais qu’il leur revenait aussi d’optimiser le choix d’une donneuse d’ovocytes que nous devront choisir dans leur base et que le medecin devait valider quoi, huum en plus il parait que la base de données est mise à jour systématiquement marie, très organisé tout ça, je sais pas si toi aussi tu as constaté ça mais rien à voir avec le brouhaha et l’incertitude de ce que nous subissons au cecos depuis des lustres, c’est tout de meme surprenant de voir un petit pays comme l’ukraine avoir tant de réussite par rapp à nous ici

Portrait de mariehelen
J'aime 0

Mais tout ça comme t le di était prévu dans notre contrat et il est établi que l’éxécution du programme est controlé en permanence par un organisme indépendant chargé de s’assurer que le respect de la loi et des process et respecté par les cliniques de pma ukrainiennes, la clinique vérifiait aussi la disponibilité des donneuses d’ovocytes et examiner leur état de santé et si le première tentative se solde par un échec, elle choisi une autre donneuse pour une tentative suivante et programme le traitement dans les délais raisonnables compte tenu de mon état anounou

Portrait de rorol
J'aime 0

Oui mais j’ai appris qu’avec le contrat de 4900 eur tu n’a pas droit à une autre tentative en cas d’échec. A moins que tu aies changé de contrat puisque tu disais n’avoir pas pu signer la 1ère fois faute de moyens. Ou alors tu as signé celui-ci mais ça a marché du premier coup. Mais j’ai une question Mariehelen, comment pouvais tu être sûre que les ovules des donneuses n’avaient pas encore été utilisés pour d’autres patientes ? Et quelle garantie avais tu que les ovules étaient frais ? Est-ce qu’il y’a un dispositif qui te permet de voir le moment de la ponction chez la donneuse. Merci d’avance pour tes éclaircissements.

Portrait de mariehelen
J'aime 0

En Octobre donc, nous avons aussi notre 1er rendez vous au fameux cecos, tout se passe bien, nous repartons avec nos ordonnances et l’espoir d’un don d’ici 1 an si nous amenons une donneuse et de 4 à 5 ans si nous n’avons pas de donneuse, stupeur encore, 4 à 5 ans pour avoir une donneuse et pourtant en ukraine on avait toutes les garanties d’avoir une donneuse en 3 semaines avec la possibilité de choisir nous meme une qui nous ressemble au mieux

Portrait de angeana
J'aime 0

C’est de la vraie moquerie ça. Comment peut-on demander à une femme dans ce genre de détresse d’attendre 5 ans ? Même la personne la plus patiente du monde ne pourrait attendre si longtemps. Surtout lorsqu’elle sait qu’ailleurs elle attend 1000 fois moins de temps. En plus avec le temps qui passe beaucoup de choses peuvent de produire. Si bien que même ce don d’ovo qui était possible peut devenir impossible. Du fait peut être d’une complication qui entrainerait une contre indication à la grossesse.

Portrait de vanesset
J'aime 0

Oui oui c’est l’un de leur gros avantage ça, et c’est ce qui nous fait le plus défaut ici chez nous, je trouve tout de meme fou d’attendre 4 ans pour avoir une donneuse, tout ça du fait que chez nous on refuse qu’on récompense les donneuses qui choisissent de le faire volontairement pour aider les autres, à mon avis c’est pour ça que c’est si rare d’en trouver ici contrairement à l’ukraine, dis moi et t’as pas de proches à toi pouvant donc te donner un coup de main ?

Portrait de mariehelen
J'aime 0

En fait tu sais que ce genre de situation on évite toujours au maximum d’en parler autour de nous , surtout à notre entourage direct question de garder notre dignité et notre semblant de prestige, mais il faut dire que j’étais un peu confiante, nous sommes une grande famille de filles sœurs, cousine et j’ai aussi bcp d’amies, l’une d’entre elle va bien faire un don pour nous parrainer, meme si mon chéri lui disait tjrs ne pas attendre grand-chose d’elle, huum

Portrait de mariehelen
J'aime 0

tout à fait marie, je suis très bien placée pour comprendre ce que tu dis, c'est très difficile de parler autour de soi d'une situation aussi délicate, parfois meme à ses proches les plus introduits on fait juste sembalnt et on détourne le sujet, pis encore si c'est l'un d'eux qui nou s demandent à quand le bb, en fait le regard des autres et meme de la société nous stigmatise pratiquement et c'est pas du tout évident de trainer ça, en plus nos hopitaux ne nous aident pas vraiment avec les conditions difficiles qu'on nous imposent, du coup beurrrrrk

Portrait de mariehelen
J'aime 0

et malheureusement comme il le pressentait, aucune ne se porte volontaire malgré nos appels indirects, terrible tout de meme, elles sont ouvertes, à l’écoute mais pas dans le sens où je l’attendais, juste des petits de compassion et parfois un peu hypocrites, pire encore, mes 2 sœurs rencontrent aussi des problèmes d’infertilité, c’est fou la famille va mal, je ne sais pas si vous avez aussi eu des moments aussi hystériques mais moi c’était presque la rupture

Portrait de pumpum
J'aime 0

Moi je ne leur en veux pas du tout. Mettez vous à leur espace un instant. Moi je ne peux pas m’imaginer le faire facilement à quelqu’un de connu. Imaginons que j’ai déjà des enfants et que je donne mes ovules à ma voisine par exemple. Nos enfants seraient frères et sœurs et on peut imaginer toutes les conséquences que ça peut avoir. Raison pour laquelle je me pose la même question que Rorol, sur la garantie que même dans ces centres de PMA, la même donneuse n’a pas été utilisée pour d’autres couples. Parce que beaucoup de ces couples on le sait viennent de la France.

Portrait de missyreal
J'aime 0

Hum ce ne serait pas par hasard héréditaire ce problème d’infertilité. J’ai cru lire quelque part qu’il y’a des cas où l’infertilité de la mère peut se transmettre à la fille. Je ne sais pas si c’est prouvé, mais ça fait quand même peur. Et tes sœurs, elles souffrent de quel problème de fertilité plus précisément ? Et est ce qu’elles ont déjà trouvé des alternatives pour avoir des enfants comme toi ? Mais à ta place je n’e voudrais pas à mes sœurs qui sont réticentes à te donner leurs ovules. Ce n’est pas une décision simple, elle est lourde de conséquences.

Portrait de mariehelen
J'aime 0

heureusement que nos parents nous encouragent pour nous rendre à l’étranger, comm je le disais à louloute, nous avons des dons qui nous permettaient de procéder à notre première fiv avec DO à l’étranger à kiev, et en mars de la 2e année, je fais mon 1er test de grossesse positif, une joie de courte durée qui se termine en fausse couche, hélas !

Portrait de mimichou
J'aime 0

Mais ça n’a rien d’alarmant hein Mariehelen. Les échecs ça arrivent, c’est d’ailleurs pourquoi il y’a des contrats qui prévoient plusieurs tentatives. Certains brybry ont du mal à s’implanter. C’est pour cela qu’on forme pendant le programme plusieurs embryons pour prévoir les cas d’échec. Mais ça n’a rien à avoir avec la qualité des ovules utilisés. Ce qui est sûr est que la qualité des ovules des donneuses est bonne. Et le fait que la grossesse ait d’abord été positive c’est déjà un bon point.

Pages

Participez au sujet "Mon parcours du combattant, le don d'ovo! Ouuuf"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.