Portrait de nadia24
J'aime 0

Je te comprend strès bien t’inquiète ma brave, nou sommes toutes passées par là, durant ma pma, il arravait des moment où je fondais pratiquement de 20 kg, voir les autres autour de nous en famille crépitait des larmes de désespoirs noirs en moi et en mon compagnn mme s’il faisait tout pour le dissimuler, dis moi stp, que s’est il passé après la petite pause que tu avais prise ? ne me dis pas que t’as plus refait un autre essai !

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Honnetement j’avais pensé tout abandonné, mais je finissais tjrs par me dire que baisser les bras aprè un si long combat serait donner raison que l’infertilité a eu raison de moi, oh qu non ! nouvel et dernier essai donc en avril 2016, j dis dernier essai car pour moi, la ptite fataliste mais bon, il ne faut pas s’acharner. Je me suis déjà renseignée sur les fivdo que je commence à voir comme une alternative.

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Et inconsciemment encore, je sais que ça ne fonctionnera pas, et toutes mes ponctions se sont faites sous anesthésie générale et pour cette dernière, l’infirmière me demande de penser à un lieu paisible pour m’endormir et moi j commence à pleurer en sachan qe c’est la dernière fois que je vi ça, hum à mon réveil, la nouvell tombe, aucun ovocyte, ponction blanche, purée c’est la fin.

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Hum à ce rythme, tous les ovules de ton corps ont dû y passer hein. C’est vraiment du traumatisme ça ! Tu as vraiment été patiente hein je trouve. C’est fou comment une femme peut être déterminée pour être maman. C’est vraiment l’instinct maternel. Toute femme désire enfanter, être appelée « maman ». On doit vraiment beaucoup à ces cliniques de PMA. Moi je leur en suis reconnaissante.

Portrait de ericka24
J'aime 0

Ah tu as fini par prendre des infos sur la fiv avec don d’ovo ? je trouve que tu as eu de la vista, parfois c’est la solution la plus prometteuse lorsque ça se complique comme chez toi, meme comme c’est pas tjrs evident de trouver une donneuse chez nous, et pourquoi tu choisi durant tes ponctions à faire un anesthésie générale ? est ce vraiment necessaire ? finalement est tu arrivée jusqu’au don d’ovocytes ?

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

C’est vraiment fou tu sais, après avoir digéré la nouvell qlq semaines, j’avais repri contact avec la pma et on discute don d’ovocyts, Lorie ça semblait être la meilleure alternative, et patatras on nous explique que dans ma région, le délai est d’environ 2 à 5 ans, incroyable mon dieu ! 2 ans si je trouve une donneuse d’ovocyte et ça peut aller jusque 5 ans car la liste d’attente est longue.

Portrait de angeana
J'aime 0

C’est donc ça le problème ici en France qui nous a poussées pour la plupart à nous rendre à l’étranger. Les délais d’attente ici est trop long, tout ça parce qu’il y’a peu de donneuses par rapport à la demande. De plus les donneuses ne sont pas rémunérées, je pense que ça peut être une des raisons. Et puis il y’a trop de conditions, beaucoup de sont pas éligibles à bénéficier de la fiv do ici. En Ukraine il faut juste présenter les résultats à certains nombre d’examens. Et si d’après ces résultats une infertilité est avérée, et s’ils ne présentent aucune contre indication à la grossesse, le tour est joué. La disponibilité des donneuses n’est pas un problème là-bas.

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Ce qu’on nou expliqk aussi c’est qu’il y a des pays en europ qui font des fivdo, je ne vous apprend rien c’est vrai, mais c’est juste mon vécu à ce moment précis là que je partage avec vous en tout cas, et qu’une partie est prise en charge par la sécu, encore faudrait-il y etre éligible, mais surtout qu’une autr est à la charge du couple, décidément à chaque étape il y tjrs des montagns à braver bon sang

Portrait de toutoumi
J'aime 0

Justement il y’a beaucoup de limites. Côté âge, côté situation matrimoniale, côté durée de votre relation de couple, délais d’attente, etc. Mais si tu es éligible et patiente, pourquoi ne pas patienter. Il ne faut juste pas oublier que plus le temps passe moins les chances sont de notre côté. Moi je suis passée par l’étranger et je peux aujourd’hui dire qu’il y’a du bon ailleurs. Il y’a du bon à l’étranger j’en ai vécu l’expérience. Renseignez vous les filles au lieu de souffrir en silence.

Portrait de bambis
J'aime 0

Je n’ose pas parler de ce dont tu iens de fair allusion, remoursement par la sécu pour moi c’est du vrai pipo ça, j’ai bénéficié d’un d’on d’ovocytes d’abord en rép tcheque, puis en ukraine mais on a estmé que je ne remplissais pas les conditions de remboursement, je m’en fous, de ttes les façons j’ai fini par avoir mon fils et c’est le plus important pour mon compagnon et moi, ça vaut pas la peine ici, toi-même tu vois kon t’a parlé d’une attente de 2 à 5 ans pour avoir une donneuse, n’importe quoi !

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Eh oui, du n’importe quoi je ne sais pas, mais sans nous obliger, on nous avai expliquer en back office qu’ils ont des échanges avec la grèce et moins en ukraine, et ensuite, on nous dit un banal au revoir, du coup on a compri que c’est ici que la pma s’arrête pour nous en France, bien entendu vous pouvez imaginer notre immense déception, j’en avait contre notre système de santé de pma, c’était presque répugnant et je maudissais le ciel de m’avoir mis dans cette inconfortable situation

Portrait de angeana
J'aime 0

Oui de prime à bord, on est déçue de ne pas pouvoir le faire en France. Mais après quand on a trouvé du sourire ailleurs, on ne regrette rien. Et on remercie plutôt ces cliniques étrangères d’avoir existé. Au début on veut le faire dans son propre pays. Car on est chez soi, dans son propre confort etc. Et c’est normal d’être déçue et d’avoir des appréhensions par rapport à l’étranger. L’essentiel après tout c’est d’obtenir le résultat souhaité.

Portrait de carosselle
J'aime 0

Je ne suis peut-etre pas trop d’accord avec toi au point de parler que notre systèm de santé de pma est répugnant, mais je suis d’accord qu’il y a fort à faire pour retrouver le niveau que certains pays europénes ont à propos de la pma et qui explique facilemnt pourquoi nous y accourons de plus en plus vers ces pays surtout pour les dons d’ovo, et qu’as-tu donc fait par la suite ? as-tu jeter l’éponge ?

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Honnetement j’ai failli le faire, mais mon chéri ne cessait de me réconforter et garder espoir, alors j’essayais donc de prendr le max d’information sur internet car honnetement, je ne savais pas trop où aller et comment chercher, à ce moment j’avais donc trouvé qlq forums intéressants, qlq blogs de femes qui ont eu recours à la fivdo à l’étranger avec différents points de vue sur les cliniqes en ukraine et en grece et sans prendre en compte le délai interminable pour la france, je ne trouve pas bcoup de témoignage de femes qui ont eu des fivdo chez nous en france.

Portrait de mariboss
J'aime 0

C’est déjà bien que tu aies eu le soutien de ton mari dans cette épreuve. Parce que beaucoup de femmes dans ta situation n’ont pas cette chance. Dans plusieurs cas, les hommes sont sans cœur. C’est au moment où on a le plus besoin d’eux qu’ils nous laissent tomber. Comme si c’était de notre faute si on tombait malade. Parfois même ce sot eux même le problème dans les échecs de procréation. Mais on a l’habitude de jeter la pierre de prime à bord la pierre sue la femme.

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

J’échange aussi avec qlq femmes sur leur expérience, un peu comme je fais à l’instant avec vous, brf dans ce parcours, l’avantage c’est que nous sommes toutes passées par cette étape de découverte et de « ou chercher ? » quoi looool , donc on se soutient et on s’aide. Merci internet pour ça et surtout merci à celles là qui à cette epoque m’ont apporté des conseils très precieux !

Portrait de missyreal
J'aime 0

Moi aussi je suis reconnaissante aux femmes qui ont bien voulu partager leurs témoignages ici. Qui ont été prompt à répondre aux questions. Je comprends bien Ursule ta reconnaissance. Je ressens la même chose que toi. Moi je ne me suis pas encore lancée en fiv do à l’étranger. Mais je ne saurais tarder car je pense avoir recueilli assez d’informations. J’ai appris beaucoup de choses et j’avoue que je me suis rendue compte que j’étais vraiment ignorante.

Portrait de louu
J'aime 0

J’aime bien ta bonne humeur ursule, je remarque juste malgré tout ce dont tu as été affectéen tu es restée forte et je ressens plein de joie de vivre en te lisant, dis moi stp, finalemen comment as-tu procedé ? j’ai cru comprendre que tu es allée à l’étranger pour avoirune donneuse d’ovo, et le choix du pays alors , c’était en ukraine ou en grce finalemen dis moi

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Bah pour dire vrai je ne voulais pas trop m’appesantir sur le pays, mais bon vu que on se dit ici, je vais en parler sommairement, mais attention, ce que je vais écrire ici n’engage que moi bien sur, ce sont les ressentis que j’ai eus durant mon programme, je pe peut etre me tromper, mais chacune peut avoir son ressenti sur tel ou tel détail quoi, personnellement au niveau de l’ukraine où j’ai été, je trouve des défauts et des qualités à la clinique où j’ai été suivi, biotex pour ne pas la nommer

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

S’agissant des défauts, j peux parler par exemple des pénalités que biotex nous avait imposé du fait du non respect des rdv pour la ponction et parfois aussi des repas pas toujours diverifiés selon les nbreuses nationalités des patientes présentes à la clinique, lool et aussi l’impression que j’avais eu d’être une sorte de labo à bb et quand on sort de la pma avec ce côté impersonnel que j’ai eu, je n’ai pas envie que ça recommence, mais je leur suis tres reconnaissante pour ce bonheur kil m’ont donné d’avoir enfin mon bb

Portrait de mimichou
J'aime 0

Ah oui tu as eu ton bébé !!! Félicitations, c’est ce que j’attendais entendre. Enfin je suis contente pour toi Ursule après tout ce que ton mari et toi avez enduré. C’est vrai il y’a des défauts ça ne peut pas manquer. C’est normal qu’à l’étranger les repas ne peuvent pas plaire à tout le monde surtout qu’il est inclus dans le prix. Maintenant pour quelqu’un qui souhaite mieux se restaurer et qui assez de moyen financier, les restaurants externes peuvent faire l’affaire. De toute façon le séjour n’est pas long on peut supporter.

Portrait de nothing
J'aime 0

Huuuum labo à bb tu dis ursule ? c’est peut etre un peu bizarre mais le plus important est comme tu le dis d’etre heureuse au bout du programme et avoir la chair de sa chair entre ses mains, en plus ne dit-on pas qu’n ne peut pas faire d’omelettes sans casser les œufs ? toi tu as été vraiment chanceuse d’y etre parvenue, j’imagine plein de femmes infertiles donneraient tout pour etre dans ta position, je comprends mieux maintenan, donc c’est en ukraine que tu étais ????

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Eh oui j’étais à kiev, tu sembles aussi connaitre biotex à ce que je vois, je me trompe ? si tel est le cas ça pourra nous permettre de comparer nos ressentis personnels que nous avons eus à la suite de nos pma là bas, coté qualités , ils ont une expérience de la très très élevée de la fiv do reconnue, en plus de ça un organisme indépendant ukrainien est chargée de controler la conformité de tous les programmes de pma partout dans le pays, autre chose on y trouve une disponibilité pour faire une fiv do rapidement.

Portrait de alicia6
J'aime 0

Slt, moi aussi j’ai été en ukraine et tu as bien raison de dire les expériences perso pourront permettre de voir quel type de prestations on a eu là bas, pour épouser ta façon de voir, je peux juste dire au niveau de l’ukraine , je trouve leur avait aussi trouvé des qualités et des défauts, à mon nivo com défauts, je peux juste dire que c’est un pays beaucoup moins connu par rapport aux états unis ou meme la France il fo le dire

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Pour moi le plus gros avantage de Biotex c’est les délais d’attente. Ils ne sont pas long rien à avoir avec ici. Cela est dû au fait que les donneuses sont nombreuses, plus de 400. Après tout ce qui décourage le plus de personnes dans certains centres de PMA c’est bien les délais d’attente hyper longs. Rien de plus traumatisant que d’avoir un problème et qu’on te demande d’attendre de manière interminable. Voilà pourquoi pour moi c’est la plus grosse qualité. Il y’en a plein d’autres peut être ça peut aider certaines dans leur choix.

Pages

Participez au sujet "Enfin, des jumeaux après un don d’ovocytes à l’étranger !"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.