Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Rebonjour à toutes, pas mal d’autres courses en vile en ce jour de rentrée, comment allez vous, comme je le disais ce matin, je suis tres émue de m’enregistrer sur ce site très dynamique et plein d’entraide, mon histoire est presque hystérique, nous avons tous un parcours différent mais notre but est le mem, devenir parent et fonder une famile,

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Vous savez ma famille est mon model, j’aime bien le dire tt le temps et je pense que c’est le ca pour bcp d’entre vous aussi, moi mes parents sont soudés et ont eu 2 fiyes, ma sœur a vite trouvé chaussur à son pied et s’est marié à mn avi jeune a 25 an en ayant déjà eu sa première fiye à 23 ans figurez vs

Portrait de mimichou
J'aime 0

Moi également la famille a toujours été sacrée. Et un modèle pour moi si bien que ça m'a porté plus ou moins préjudice. Je le dis parce que ma famille exigeait de moi que je me marie avant de faire mes enfants. Ce qui n'était pas mauvais en soit, au contraire. Car j'ai grandi dans un foyer harmonieux avec mon père et ma mère mariés. Et ce qua j'ai toujours souhaité pour mes enfants. Sauf que le temps passant je ne trouvais pas le prince charmant avec qui fonder avec famille. Conséquence, je me suis retrouvée à plus de 40 ans sans enfant. Puis on m'a détecté une stérilité inexplicable.

Portrait de piwi
J'aime 0

Ah oui j’en sais quelque chose. Dans mon cas je suis célibataire jusqu’à présent. Et depuis que j’ai pour projet de faire un enfant, ma maman me décourage. M’expliquant que ce n’est pas facile d’être une mère célibataire. Le problème c’est que j’ai déjà été tellement déçue par l’homme qua j’ai décidée de me lancer seule dans le parcours fiv do. A l’étranger biensûr parce que pour les célibataire ici ce n’est pas possible. Ma mère a de très bons arguments e sais, mais que faire si je ne trouve pas un homme qui me convient. Avec mon problème d’infertilité je pense au double don.

Portrait de miinouu
J'aime 0

Helloooo ursule, je puis te dir que moi aussi je suis tres ravie de te voir parmi nous sur ce forum ou tous les jours on apprend un peu plus sur tel ou tel cas de pma ou encore quele solution pour les cas les plus désespérés, j’ai lu ton message de ce matin et je suis restée online depuis pour voir ce que tu as tant à dir, j’espere que la rentrée s’est bien passée pour toi aussi, qu’avais tu tant à partager ic avec nous ma pupuce ? tu nous a mis de l’eau à la bouch hein

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Merci bien ma brave, rentrée un peu bizarre avec la pluie, mai bon on a tenu l coup, pour dire vrait mon idéal etait donc de fonder une famile avec un homm que j’aime plus que tout et 2 bo enfnts ayant une ptite différence d’age et entourés d’amis quoi, comme tu le demandais j’avais ausi décidé que je profiterai de ma vie de coupl, que je voyagerai et m’amuserai juska mes 30 ans pour ensuite fonder ma famile mais mon plan ne s’est pas déroulé comme je l’espérais les fiyes,

Portrait de carosselle
J'aime 0

Eh oui c’est bien dommage tout ça, je m’y attendais un pe lorsque tu as dis ce matin que tu souhaitais partager ton histoire avec nous et que tu es très ravie de découvrir ce forum, j sais que la plupart de temps, les filles qui se confient ici sont celles ayant eu des soucis pour avoir un bb, je pe juste te dire que tu n’as pas été la seule à etre dans cette situation angoissante ursule, et ton chéri dans tout ça alors, aaaaah purée !

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Hum tu parles, en tt cas merci pour tes mots de réconfort ma puce, la réalité est qe l’homme de ma vie, je l’avai trouvé à 24 an je croi bien, nous avons profité de notre vie avec nos amis et fait des voyag, c’était super c’est le moins qu’on puisse dire, mais au momen où nos amis commencent à nous apprendr que la femme est enceinte, on commence nous aussi à se poser la question si on essaie ou pas, vous me comprenez n’est ce pas ? à l’époque j’avais 29 an presque 30 donc un pe dan le timing n’est ce pas ?

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Laisse moi te dire linda que 6 mois plu tard, j’appren que je suis enceinte, ui oui sans blague, c’est incroyable, tout se passe comme je le voulais, 1 mois plu tard, patatras vs savez koi les fiyes, je fais une fausse couche putain !!!!!!, mais pour etre honnete avec vous, je ne suis pas si effondrée que ça car je sui fataliste , ma mère a perdu un bb entre ma sœur et moi,

Portrait de missyreal
J'aime 0

J’ai eu moi 02 grossesses extras et 02 échecs fiv classique. Tu imagines ! Je me suis directement dit que rien ne pouvais plus marcher dans mon utérus. Je me suis dis que mon utérus ne pouvais plus accrocher d’embryons. Mais grâce à ce forum et aux différents témoignages, j’ai compris que rien n’est perdu. J’ai compris que le problème était peut être lié à la qualité de mes ovules. Si mes ovules ne sont pas de bonne qualité, forcément les embryons qui en seront issus ne seraient pas de bonne qualité. Et ne pourront donc pas s’accrocher.

Portrait de nunoa
J'aime 0

Et moi j’ai accouché d’un mort né il y’a peu de temps. Je suis encore d’ailleurs sous le choc. Mais j’avoue que depuis que je me suis inscrite sur ce forum, les filles m’ont beaucoup encouragé. Ça m’a fait beaucoup de bien de partager les histoires des autres femmes. Ça fait du baume au cœur de savoir qu’on n’est pas seule à vivre certaines situations de détresse. J’espère qu’u jour je serais prête à tourner la page. Mais j’ai déjà franchi un grand pas car j’y songe déjà et j’en ai déjà parlé avec mon mari, avec qui j’étais d’ailleurs séparée un moment.

Portrait de toutoumi
J'aime 0

C’est très triste ça, j’ai déjà lu ton histoire nunoa. Et je suis heureuse que tu aies déjà franchi un pas. Si je comprends bien ton mari et toi vous vous êtes finalement réconciliés! Je suis heureuse pour toi et j’espère que l’étape suivante ne saurait tarder. Je pense que tu as eu assez de renseignements sur la fiv do et maintenant la balle est dans ton camp. C’est vrai tu peux toujours continuer à recueillir des informations, même sur d’autres pays et cliniques. Comme ça tu pourras faire des comparaisons.

Portrait de ursuleparis12
J'aime 0

Rappelez vs de ce que je vs disais, ma sœur el oausi a fait une fausse couche à 3 mois la 1ère fois qu’elle est tombée enceinte, pour dire vrai je sentais à l’intérieur de moi que ça arriverai, je suis pas fataliste, j suis très déçue mais je me dis, on repart et puis tout le monde nous dit que quand la machine a démarré une 1ère fois ça va très vite pour tomber enceinte une 2ème fois, huuuum vous-même vous le dire n’est ce pas ????

Portrait de mimichou
J'aime 0

Quand tu parles de fausse couche me chez ta mère et chez ta sœur, ça me fait penser à l’hérédité de l’infertilité. J’ai lu dans un article que la mère peut transmettre l’infertilité à ses filles. Par exemples la ménopause précoce avant l’âge de 40 ans dans certaines familles. Il semblerait que cela puisse se transmettre de mère à fille. D'où l'importance dans ces familles de mettre au monde ses enfants vers l'âge de 30 ans ou même avant. Et aussi certaines fausses couches à répétition sont dues à une mutation génétique très rare. C'est une mutation génétique peut se transmettre de parent à enfant.

Portrait de missyreal
J'aime 0

C’est vraiment terrible ça. Et est ce que ça se traite cette transmissibilité ? Du coup, je commence à avoir peur. Non pas pour moi car ce ne sont pas mes ovules qui seront utilisés. Mais j’ai peur pour mon potentiel si je recours à la fiv do. Car comment puis-je être sûre que ma donneuse n’a pas une anomalie génétique de ce genre ? Imaginons que la maman de la donneuse lui ait transmis la ménopause précoce ? On ne peut pas savoir pour l’instant parce que les donneuses sont encore jeunes et c’est plutard que ce problème peut se signaler. Et si elle a ce gène elle peut le transmettre à mon enfant.

Portrait de rorol
J'aime 0

Ah oui missyreal, c’est vrai pertinent ce que tu dis là. Faudrait qu’on sache si la donneuse n’a pas d’ascendant avec des problèmes d’infertilité. Car même si cela ne se signale pas maintenant, ce n’est pas une preuve qu’elle ne porte pas ce gène. Par conséquent, si elle le porte, elle pourra le transmettre à l’enfant. C’est vrai qu’on dit qu’elles sont saines et qu’elles on déjà eu un enfant. Mais ce n’est pas une preuve que qu’elle n’a pas le gène de la ménopause précoce. Car cette ménopause précoce peut survenir après.

Portrait de mimichou
J'aime 0

Non missyreal, il n’y a pas de traitement à cela. Ne t’inquiète pas pour ça parce que toutes les précautions sont prises. On vérifie les antécédents de ces donneuses. Ainsi que d’éventuelles maladies génétiques. Mais puisque tu soulève la question, pourquoi ne pas poser les questions au médecin traitant le moment venu. Pour en avoir le cœur net, il pourra te donner plus de renseignements concernant la donneuse. C’est bien de soulever ce sujet car on n’est jamais trop avisé.

Portrait de mariehelen
J'aime 0

écoutes missyreal je pense que tu flippe vraiment pour rien, cette histoire de transmission de l'infertilité à sa descendance ets du vrai pipo pour moi car ne reposant sur aucune démonstration scientifique clair, d'ailleurs aucun de mes gygys ne m'a parlé d'un truc pareil que ce soit ici ou aillers, t'inquiète, ce qui est certain est que ta donneuse subi toute une batterie de tests préalables s'assurant qu'elle aucune maladie génitique genre trisomie ou que sais je encore!

Portrait de mimichou
J'aime 0

Mariehelen là je suis en train de parler des écrits d’une gynécologue-obstétricienne de la maternité de Saint-Cloud. Ce n’est pas dire que c’est toute sorte d’infertilité qui se transmet de mère à fille. Il est question des cas de ménopause précoce et de certaines fausses couches à répétitions dans certaines familles. Elle dit que certaines fausses couches à répétition sont dues à une translocation équilibrée parentale des chromosomes. C'est une mutation génétique très rare mais qui peut se transmettre de parent à enfant. Et il n'y a pas de traitement à cela. Tu peux vérifier l’information mais ça ne veut pas dire que tous les cas de fausses couches ou de ménopause précoce sont dû à des anomalies génétiques.

Portrait de angeana
J'aime 0

Mariehelen, je suis d’accord avec mimichou. J’ai justement lu un article concernant l’endométriose par exemple. On y expliquait que les facteurs génétiques et environnementaux pouvaient la favoriser. Dans la mesure ces facteurs peuvent transformer certaines cellules normalement situées à l’extérieur de l’utérus en cellules endométriales. Rien qu’à partir de là je comprends que les gènes peuvent causer une infertilité, dont l’endométriose dans le cas actuel. Donc il ne faudrait pas négliger ce côté. Tu peux faire des recherches si tu veux Mariehelen.

Portrait de mariehelen
J'aime 0

incroyable!
je crois bien que c'est le 2e fois que j'entends parler ici de cette histoire de l'héredite de l'infertilité, je tombe toujours des nues à chaque fois qu'un tel truc sonne à mes oreilles, comment est-ce possible ça dis moi? une mère transmetre l'infertilité à ses filles, ça ne s'explique pas ça? du moins mon entendement et meme ma logique huuum j'y pige rien! je suis d'accord avec toi qu'il est idéal de faire ses enfants avant la trentaine, mais l'autre cas huum j'en doute ça

Portrait de mimichou
J'aime 0

Et comme angeana l’a dit, même des hommes peuvent transmettre leur infertilité à leur fils. Elle a parlé des anomalies génétiques du chromosome Y. C’est plus précisément les microdélétions du chromosome Y. Qui ont pour conséquence une production rare de spermatozoïdes voire pas du tout de spermatozoïdes. Et dans ces cas l’homme ne peut pas procréer naturellement. Mais par icsi, donc en transmettant cela à son fils, ce dernier devra aussi procréer par ce même moyen. Je ne sais pas ce qui est étonnant pour toi Mariehelen.

Portrait de angeana
J'aime 0

Ange : En dehors de la femme, il existe aussi une cause génétique à l'infertilité masculine. Comme des anomalies génétiques du chromosome Y. Qui ont pour conséquence une production rare de spermatozoïdes voire pas du tout de spermatozoïdes. Lorsqu’un homme souffre de cela, il peut avoir des enfants grâce à l'ICSI. Malheureusement, ses fils hériteront de son problème. Donc s’ils veulent des enfants plutard, ils pourront aussi recourir à l'ICSI. Donc effectivement certaines infertilités peuvent se transmettre de la mère à la fille. Et du père au fils.

Portrait de rorol
J'aime 0

Ah bon ! L’homme aussi peut transmettre l’infertilité à son fils ? Ça alors, j’apprends des choses ici. Heureusement que moi personnellement je compte faire la fiv do simple avec le sperme de mon mari. Mais pour celles qui font le double don, c’est problématique. A ce niveau aussi faudrait savoir si le donneur de sperme n’a pas d’ascendant avec des anomalies chromosomiques. Parce qu’il ne faudrait pas qu’en trouvant une solution à notre infertilité, on en donne au futur enfant. Ce dernier risque être condamné aussi par la suite.

Portrait de angeana
J'aime 0

Rorol je comprends ta préoccupation. Mais comme vient de dire mimichou plus haut, toutes les précautions sont prises. Pour s’assurer que le donneur comme la donneuse n’ont aucune anomalie génétique. C’est quand même quelque chose de détectable lors des examens ! Donc c’est une anomalie qui se détecte. Même pour celles qui recourent juste au don d’ovules, il faut se rassurer que leur mari ne porte pas de gène d’infertilité. Si tel est le cas, mieux vaut se rabattre au double don.

Pages

Participez au sujet "Enfin, des jumeaux après un don d’ovocytes à l’étranger !"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.