Portrait de reggia
J'aime 0

on a l impression d un manque de coordination -et de cohésion- dans le cas préoccupant de votre mari ; ne pourriez vous pas ne voir qu un seul chef de service, qui centralise tout ? On est tout simplement effaré de lire ce que vous passez..
Je ne peux que vous souhaiter du courage et une amélioration rapide de l état de santé de votre -jeune- mari.
Tenez bon pour les enfants surtout. N hésitez pas à vous faire aider psychologiquement aussi, si vous le pouvez. Amicalement.

Portrait de gaguie
J'aime 0

Merci pour votre réponse.
Suite à sa sortie précipité de neuro-chir, mon mari a passé le WE au lit à vomir encore tout ce qu'il mettait à la bouche. Le dimanche son médecin traitant est venu le voir à la maison. Le lundi il a appelé l'institut paoli calmett de Marseille où il a son oncologue et on l'a refusé car il avait déjà commencé a être vu par la timone. Alors il a essayé de joindre le service gastro entérologue de la timone de marseille et là nous n'avons de toute la journée qu'une infirmière qui nous a dit ne voir les médecins que rarement qu'ils partaient manger à 12h et ne revenaient pas avant 16h. Qu'à l'étage il n'y avait qu'une interne qui s'occupait des examens et que de toutes façons pas de place avant la semaine d'après. Le médecin a donc dit que cela ne lui inspirait pas vraiment confiance donc elle me l'a fait rentré d'urgence à la comception avec un accord éléphonique et un courrier pour le gastro-entérologue de cet établissement.
Une interne super, qui a bien cerné le problème. Elle l'a êrfusé pour ne plus vomir, pour l'hydrater, bilan sanguin et radio des poumons car pas de place pour un scanner thoraco-abdomino-pelvien. Et nous a avoué par la suite qu'elle préférait qu'il soit hospitalisé dans le service et qu'il le fasse eux-même. Arrivé donc à 7h19 le mardi matin aux urgences de la conception. Résultat de la radio à env. 17h15 et la on nous dit qu'il y a un encombrement mais qu'il préfère le faire interpréter par un médecin sénior. OK on attend encore 18h20 on est toujours aux urgences et elle n'arrive pas à lui trouver une place dens les services mais qu'elle a accès a son dossier de la timone car ils sont tous relié par "city" un logiciel de l'AP-HM. 18h45 réponse ce n'est qu'une petite infection qui ne justifie pas son bilan sanguin et encore mon la cata du coté globule blancs qui augmentent un peu plus tous les jours idem pour GAMMA GT, TRANSAMINASES et autres. Le fer ne remonte pa, les plaquettes non plus. Bref on continue à attendre une place. 19h15 on nous apprend qu'il est tranféré au service de neuro-oncologie e la Timone. Je ne vous dit pas notre tête et celle demon mari qui savait qu'apèrs ça il devait y allre pour faire sa chimio. Repoussée à cause de son état actuel bien sûr. 20h le professeur CHINOT, vient le voir est nous dit je vous prends en charge et vous ne partirez d'ici que lorsque nous aurons trouvé ce que vous avez.
Mercredi l'interne reprend son dossier, lui refait un bilan sanguin qui est quotidien depuis pour voir l'évolution. Elle lui programme un scanner en urgence. On est jeudi et on nous dit que le RDV avec le neuro-chir prévu à 11h est retardé à la fin des consultations et qu'il montera voir mon mari avec son équipe car on attend les résultat de la ponction lombaire. 18h30 et je commence légèrement à m'impatienter. Je demande aux onfirmières qui les appelle pour entendre qu'il ne montera pas avant lundi car le professeur CHINOT parti à l'étranger jusqu'à lundi et comme il veut le rencontrer avec lui on attend comme des CONS. Inadmissible !!! On est des être humains qui attendons des résultats de la personnes qui a triturer à 3 reprises le cerveau de mon mari et il ne dègne pas le voir 1 minute. Vendredi résultat du scanner et la le couperet tombe, les poumons aussi seraient ouchés. Le droit en fait proche de la plèvre au niveau e l'omoplate. Mais ne sachant pas la réelle nature on nous dit qu'on va le tranférer à l'hôpital nord de Marseille pour une biopsie par fibroscopie car le pôle pneumologie e trouve là-bas. Allez encaisse encore ça. Là moi je suis vraiment désolée pour mon mari mais j'ai péter les plombs et menacer tout le monde car si cela s'avère à un stade avancé alors que nous réclamons se scanner depuis plus d'un mois et à maintes reprises et qu'on nous l'a refusé à chaque fois et voilà !!!! Je crois que j'étais encore plus en colère que lui.
De là l'interne nous dit "on a bien conscience de ce qui s'est passé et vous avez raison". Ensuite elle nous dit qu'elle demaned tout ça en urgence mais qu'elle veut le garder en attendant le RDV de la fibro et continué de suivre son bilan et éviter un tranfert pour attendre dans un autre lit à l'hôpital et devoir tout raconter pour la trentième fois. Enfin quelqu'un de censé !!! De plus elle nous dit qu'il peut avoir une chambre seul pour le WE et que s'il en a la force je peux lui amener ses poupettes pour un petit moment.
Ce matin on nous dit qu'il n'y a pas e place pour lundi et que le professeur CHINOT rentrant lundi il aura plus de poids pour accélérer les choses à l'hôpital nord. Cet après-midi J'ai enfin revu les yeux de mon mari briller quand il a vu nos filles et elles , elles étaient aux anges.
En plus notre petite interne a trouvé sur le logiciel les résultats de la ponction qui est négative d'un point de vue cancer mais positive pour une inflammation dûe à l'opération du cerveau.
Je ne vous dit pas comme lundi je suis auprès de mon mari à 7h30, il ne va pas m'échapper son neuro-chir en passant tôt le matin. On va le lettre minable devant tout le monde.
Si quelqu'un a la moindre idée concernant le bilan sanguin assez complet plus haut et qui se dégrade de jour en jour. Merci pour toutes vos hypothèses.
Pour répondre à votre question , avant nous avions un professeur BONNERANDI qui s'entralisait tout et génial d'ailleurs il nous a toujours bien orienté et très rapidement mais il est à la retraite depuis peu et c'est apparemment sa femme qui était son assistante qui le remplace mais nous ne l'avons pas encore vue.

Participez au sujet "bilan sanguin catastrophique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.