Ces derniers temps, on remarque l’accroissement du nombre des personnes qui entendent mal. Heureusement, avec l’avancée technologique, les offres augmentent également, et les solutions deviennent de plus en plus performantes. En plus il est facile d’y remédier, puisqu’on peut même trouver des prothèses auditives à la pharmacie, et on a la possibilité d’en acquérir même sans une ordonnance d’un médecin. Mais les assistants d’écoute vendue librement ne traitent pas le problème, il amplifie tout simplement les sons environnants dans l’ordre de 11 ou 20 dB. Alors, avant de se procurer d’un amplificateur auditif, il est quand même judicieux de prendre l’avis d’un spécialiste, et se procurer un amplificateur correspondant à ses besoins.

Quand se procurer d’un amplificateur auditif?

Dans la plupart du temps, la personne concernée ne se rend pas compte elle-même qu’il est en train de perdre sa capacité d’écoute. La baisse se fait insidieusement et c’est son entourage qui en fait la remarque. Mais on doit s’alarmer quand on a besoin d’augmenter le volume de son radio ou sa télévision ou lorsqu’on a l’impression de ne plus bien entendre surtout dans les milieux bruyants. Et dans le cas où on est en conversation avec quelqu’un, l’habitude de demander qu’il répète ses propos, ou bien de répondre à côté puisqu’on n’a pas bien entendu devient récurrente. Il faut savoir qu’on ne devrait pas avoir du mal à suivre une conversation à voix basse correspondant à 30 dB, et au-delà de ce seuil d’audition, il est impératif de consulter un spécialiste. Et quand on prend compte qu’on est un peu malentendant, il est urgent de se faire étudier par un professionnel pour se faire traiter au plus vite, car plus on s’accoutume à cet état, plus, le cerveau perd sa capacité à interpréter les sons divers.

Quel amplificateur auditif choisir?

En principe, c’est l’audioprothésiste qui doit le prescrire. Il est le seul à pouvoir déterminer les besoins de ses patients. Après avoir effectué des tests et des analyses, il propose les divers amplificateurs adéquats au cas de son client. En effet, personne n’a le même degré de perte auditive, alors pour pouvoir récupérer sa qualité d’audition, il est nécessaire d’en consulter un spécialiste avant de procéder à tout achat. Et parmi les amplificateurs auditifs proposés sur le marché, il informe le patient des avantages ou des inconvénients de chaque assistant d’écoute. Il faut noter que si l’appareil est petit, il n’est pas performant.

Quels sont les différents types d’amplificateur auditif?

C’est à chacun de choisir l’appareil qui lui convient suivant ses activités et le dégré de sa perte auditive. Pour ceux qui souffrent d’une perte légère, choisir les intra-auriculaires profonds, ou intra-auriculaires classiques qu’on place dans le conduit auditif. Sinon, il existe d’autres variétés, que seul un spécialiste saura conseiller.

En tout cas, il est judicieux de faire tout d’abord un essai avant d’acheter, pour être sûr du bon rendement dans n’importe quelle situation. D’ailleurs, on peut emprunter au médecin le modèle qu’on a choisi pendant au moins 2 semaines.

Aucun commentaire pour "Comment savoir si on doit utiliser un amplificateur auditif ?"

Commentez l'article "Comment savoir si on doit utiliser un amplificateur auditif ?"

Exprimez vous !