Allergies aux acariens : cause, symptômes et traitements

La maison est censée être une oasis réconfortante, mais pour les personnes allergiques à la poussière, la maison peut déclencher des symptômes désagréables. Curieusement, les symptômes d’allergie s’aggravent souvent pendant ou immédiatement après l’aspiration, le balayage et l’époussetage. Le processus de nettoyage peut émettre des poussières et les rendre plus faciles à inhaler Les personnes souffrant d’allergies aux acariens sont souvent les plus touchées chez elles ou chez d’autres personnes. Les acariens sont des organismes microscopiques qui se nourrissent de la poussière domestique et de l'humidité de l'air. Ils sont l’un des allergènes intérieurs les plus courants, et les symptômes peuvent être présents toute l’année. En plus de la rhinite allergique, l’allergie aux acariens peut également déclencher l’asthme et provoquer une poussée d’eczéma. 

Symptômes de l'allergie aux acariens

  • Éternuement
  • Nez qui coule ou bouché
  • Yeux rouges, irritants ou larmoyants
  • Respiration sifflante, toux, oppression thoracique et essoufflement
  • Démangeaisons

Les causes de l'allergie aux acariens

Les acariens de la poussière parfois appelés acariens du lit sont la cause la plus courante d’allergie due à la poussière domestique. Les acariens vivent et se multiplient facilement dans des endroits chauds et humides. Ils préfèrent des températures égales ou supérieures à 70 degrés Fahrenheit avec une humidité de 75 à 80%. Ils meurent quand l'humidité tombe en dessous de 50%. On ne les trouve généralement pas dans les climats secs. Les particules d'acariens se trouvent souvent dans les oreillers, les matelas, les tapis et les meubles rembourrés. Ils flottent dans l'air lorsque quelqu'un passe l'aspirateur, marche sur un tapis ou perturbe la literie et ils s'installent une fois la perturbation terminée. Les acariens sont une cause fréquente d'asthme chez les enfants.

Une maison n'a pas besoin d'être visiblement sale pour déclencher une réaction allergique aux acariens. Les particules sont trop petites pour être vues et ne peuvent souvent pas être éliminées avec les procédures de nettoyage normales. En fait, un nettoyage vigoureux peut aggraver les symptômes d’une personne allergique.

Traitements et conseils

Pour gérer une allergie à la poussière, il est préférable d’éviter ce qui est le plus susceptible de provoquer une réaction allergique. Voici quelques étapes simples pour réduire l'exposition à la poussière intérieure :

  • Optez pour un plancher en bois plutôt que sur une moquette, surtout dans les chambres à coucher.
  • Nettoyez votre maison régulièrement, en utilisant un aspirateur central ou avec un filtre HEPA. Si vous êtes allergique, portez un masque filtrant N95 lorsque vous époussetez, balayez ou passez l'aspirateur. (Cela peut prendre plus de deux heures pour que la poussière se dépose après un nettoyage en profondeur. Si possible, nettoyez-la lorsque le patient allergique est absent et évitez de nettoyer la chambre d'une personne allergique la nuit.)
  • Utilisez des drap housses anti-acariens sur vos matelas et vos oreillers. Lavez tous les draps régulièrement, en utilisant de l'eau chaude.
  • Laissez un filtre à air HEPA en marche dans la chambre de la personne allergique.
  • Gardez les animaux domestiques hors de la chambre de la personne allergique à tout moment.
  • Gardez tous les aliments non réfrigérés couverts; jeter les déchets alimentaires dans une poubelle bien fermée.

 

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Allergies aux acariens : cause, symptômes et traitements"

Commentez l'article "Allergies aux acariens : cause, symptômes et traitements"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.