Les "trucs" au miel

Tout pur, tout seul, il soigne les brûlures quand on l'étale, soulage les gorges irritées et endort les stressés par voie interne. Mais on peut aussi l'utiliser dans des recettes pour soigner des tas de petites choses !

 

Avec de l'orange sur les boutons d'acné

Mélangez deux cuillères à soupe de jus d’orange et deux cuillères à soupe de miel et appliquez sur les boutons deux fois par semaine. Laissez agir cinq minutes. Rincez à l'eau citronné.
 

Ou avec de la noix de muscade

Mélangez une cuillère à café de noix de muscade en poudre et une cuillère à café de miel et appliquez cette pâte sur les boutons deux fois par semaine. Laissez poser vingt minutes, puis rincez.

 

Crevasses sur les mamelons

Les jeunes mamans qui allaitent cessent parfois de nourrir leur bébé à cause des très douloureuses gerçures sur les mamelons. En quelques heures, le miel peut les faire cicatriser. C’est parfaitement naturel, et il suffit de le rincer avant la prochaine tétée.

 

Quand on a une ampoule

Enduisez de miel la cloque de l’ampoule et recouvrez d’une gaze. Le miel calme la douleur et active la cicatrisation tout en maintenant le milieu désinfecté.

 

Épicé contre le mal de gorge

Préparez un sirop avec une demi-tasse de vinaigre de cidre, une demi-tasse d’eau, une cuillère à café de poivre de Cayenne et trois cuillères à soupe de miel clair. Prenez une à deux gouttes de ce mélange de temps en temps jusqu’à ce que la douleur se dissipe.

 

Ou à l'ail

Mélangez une gousse d’ail écrasée à une demi-tasse de miel et au jus d’un citron Prenez quelques cuillères à café toutes les heures. À faire aussi lorsque les symptômes de la grippe sont présents.

 

En cas d'anxiété

Le miel est un sédatif qui agit sur l’ensemble du système nerveux. Contrairement au sucre raffiné, le miel calme et rééquilibre l’organisme. Il est recommandé pour les personnes stressées, angoissées et déprimées qui, souvent, manquent de minéraux.

Plusieurs fois par jour, prenez une cuillère à café de miel, telle quelle, ou diluée dans de l’eau chaude. Choisissez de préférence un miel de couleur foncée, car ce sont les plus riches en minéraux et en oligoéléments.

 

Pour soigner les aphtes

Voici un remède très simple puisque les ingrédients se trouvent dans toutes les cuisines dignes de ce nom : du miel, du citron et de l’eau ! Délayez une cuillère à café de miel dans un verre d’eau tiède. Ajoutez le jus d’un citron. Faites des bains de bouche, plusieurs fois par jour. En gargarisme, c’est également excellent contre les maux de gorge. Le miel est à la fois antiseptique et cicatrisant, le citron désinfecte… L’association est très efficace.

 

Avec du citron contre la toux

Pressez un gros citron et ajoutez cinq cuillères à soupe de miel. Mélangez. Prenez une cuillère à café au moment des quintes.
 

Ou avec du plantain

Mettez 10 g de plante entière (feuilles, fleurs et même racines) dans un demi-litre d’eau froide, faites chauffer et laissez bouillir dix minutes. Filtrez, puis ajoutez 250 g de miel liquide. Mélangez bien. Prenez trois à quatre cuillères à soupe de ce sirop dans la journée pour chasser la toux. Conservez au frais.

 

En cas de brûlure

Quand vous mettez du miel sur une brûlure, il fond et, après quelques instants, vous n’avez plus que quelques gouttelettes à l’endroit de la brûlure, et la souffrance disparaît. Ce truc m’a été plusieurs fois transmis par des lecteurs et lectrices, et il semblerait que le miel doive toujours être à portée de main des cuisinières et cuisiniers (surtout s’ils font parfois preuve de maladresse !).

 

Dans les yeux contre la cataracte

Un lecteur, Alain R., m’a envoyé un article tiré de la revue Abeille de France, intitulé « Les miraculeux pouvoirs cicatrisants du miel » par Herb Spencer. On peut y lire que 85 % des personnes qui ont pris du miel brut de ruche pour traiter leurs yeux ont ressenti une amélioration de leur vision et que les 15 % restants n’ont pas eu de détérioration de la vision. L’auteur de l’article, qui est retraité, avait des problèmes pour conduire la nuit (éblouissement, yeux qui pleurent…), il a donc commencé à utiliser le miel en s’en mettant dans un œil chaque soir : une goutte sur l’index, abaissez la paupière inférieure et appliquez le miel dessus ; l’œil se ferme immédiatement et le miel se répand sur tout le globe oculaire, cela brûle un peu mais seulement pendant deux minutes. Au bout de trois jours, l’auteur a ressenti une grosse amélioration de la vision. Il a ensuite osé en mettre dans l’autre œil. Il a continué ainsi tous les soirs pendant trois semaines, puis deux fois par semaine. Sa vue s’est nettement améliorée et il peut conduire la nuit sans problème. Il semblerait que ce « traitement » local au miel soit efficace pour lutter contre la cataracte. Et on ne risque pas grand chose à se mettre une goutte de miel dans l'œil.

 

Pour soigner les cheveux secs

Au bain-marie, mettez à fondre trois cuillères à soupe de miel de texture épaisse avec trois cuillères à soupe d’huile d’amande douce. Lorsque le miel a bien fondu, retirez du feu et ajoutez trois cuillères à soupe de crème fraîche. Remuez bien et appliquez le masque assez chaud sur votre cuir chevelu et vos cheveux. Laissez agir une demi-heure avant de faire votre shampooing.

 

Contre la constipation

Prenez une cuillère à soupe de miel brun diluée dans un verre d’eau tiède avec un jus de citron, tous les matins à jeun. Effet laxatif aussi doux qu’assuré.

 

Quand on a un coup de soleil

Le miel est un excellent cicatrisant et il apaise les douleurs cutanées. Pour vous soulager et guérir plus vite d’un coup de soleil, emportez avec vous, en vacances, un pot de miel liquide (facile à étaler sans blesser la peau déjà abîmée). Laissez agir plusieurs heures, toute une nuit si cela vous est possible.

 

En cas de crampes

C’est sans doute grâce à sa richesse en potassium que le miel est si efficace contre les crampes. Choisissez un miel foncé (ce sont les plus riches en minéraux) et prenez-en deux cuillères à café à chaque repas. Ce remède est aussi efficace en cas de crampes aux jambes ou aux pieds, que pour éviter les crispations des paupières ou de la bouche.

 

En cas de gueule de bois

Pour faire passer maux de tête et nausées après avoir fait la fête, pressez un citron, ajoutez autant d’eau chaude que de jus et sucrez avec une cuillère à café de miel d’acacia, de bleuet, de chêne ou de romarin. Buvez d’un trait.

 

Quand on se plante une écharde...

Tartinez de miel l’endroit où s’est plantée l’écharde pour la faire monter à la surface.

 

Quand votre enfant continue à faire pipi au lit

Quand l’enfant est au lit, donnez-lui une cuillère à café de miel en lui disant que ça l’aidera à ne plus faire pipi au lit. On peut penser que cette « recette » est basée sur la méthode Coué, mais le miel agit aussi, sans aucun doute. C’est d’ailleurs ce que pensait le Dr Jarvis, médecin de campagne dans l’état du Vermont, près du Canada. Ce médecin avait décidé, au début de ce siècle, d’étudier les effets réels de la médecine populaire. Ayant étudié sérieusement les vertus du miel et du vinaigre, il préconisait cette recette en cas d’énurésie : « Donnez une cuillerée à café de miel aux enfants avant de les coucher : le miel calme le système nerveux et retient, pendant le sommeil, l’eau qui est en excès dans l’organisme. »

 

En cas d'extinction de voix, de laryngite

Un gargarisme au miel toutes les deux heures est un remède souverain. Faites chauffer deux cuillères à soupe rases de miel dans le jus d’un demi-citron. Gargarisez-vous avec la moitié de la préparation (plus elle sera chaude, mieux cela vaudra), recrachez, puis buvez le reste.

 

Quand on a les mains gercées

Mélangez un jaune d’œuf avec une cuillère à café d’huile d’olive, une cuillère à café de jus de citron et une cuillère à soupe de miel de lavande. Appliquez cette préparation sur vos mains et laissez agir vingt minutes avant de rincer.

 

Ou les grands moyens

En cas de mains gercées : enduisez-les de miel, de préférence crémeux. Enfilez des gants et laissez agir toute la nuit. Idem pour les pieds ; enfilez alors des chaussettes et laissez agir toute la nuit.

 

Directement sur les hémorroïdes

Appliquez directement du miel sur les hémorroïdes pour calmer la douleur. Choisissez plutôt du miel de châtaignier, connu pour ses bienfaits sur la circulation.

 

En cas d'insomnie

Avant de vous coucher, choisissez un miel « toutes fleurs » ou un miel d’oranger, ou encore d’aubépine. Mélangez deux cuillères à café de vinaigre de cidre avec deux cuillères à café de miel et diluez le tout dans un verre d’eau. Prenez ensuite deux cuillères à café au moment de vous coucher, puis, s’il le faut, toutes les heures jusqu’à trouver le sommeil.

 

Miel rosat pour les lèvres

Faites infuser une cuillère à soupe de pétales de roses rouges dans 10 cl d’eau bouillante pendant un quart d’heure. Filtrez. Mélangez cette infusion avec deux cuillères à soupe de miel d’acacia et versez dans un petit pot. Nappez vos lèvres de cette préparation lorsqu’elles sont gercées.

 

Contre le pied d'athlète

Enduisez les zones irritées avec du miel et enveloppez d’un film élastique, d’un pansement ou d’une chaussette usée avant de dormir le soir.

 

Avec du vinaigre contre les rhumatismes

Mélangez une cuillère à soupe de miel de lavande avec deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre. Buvez dans un verre d’eau, chaque jour.

 

En rayon contre le rhume des foins

Au début du siècle, le Dr Jarvis, un médecin américain, expérimenta un traitement sur des patients atteints de rhume des foins dans un hôpital militaire du Texas. Il s’agissait de mâcher du miel en rayon (que l’on peut se procurer chez les apiculteurs). En préventif, il faut mâcher une ou deux fois par jour du miel en rayon, pendant les deux mois qui précèdent l’époque où l’allergie se manifeste habituellement. En curatif, mâchez-en cinq fois par jour les deux premiers jours, puis trois fois par jour jusqu’à ce que l’affection ait disparu. On peut remplacer le miel en rayon par deux cuillères à café de miel liquide. Dans le constat de son expérience, le Dr Jarvis conclut ainsi : « J’ai pu constater qu’à ce régime :

en moins de trois minutes, l’excès de sécrétion lacrymale avait disparu ;

cinq à six minutes suffisent pour dégager les narines ;

dans le même laps de temps, le nez cesse de couler ;

l’irritation de la gorge, elle aussi, disparaît aussitôt. »

 

Ou avec du vinaigre

Lorsque la saison du pollen bat son plein, buvez régulièrement la préparation suivante : une cuillère à soupe de miel et une cuillère à soupe de vinaigre de cidre diluées dans un verre d’eau tiède.
 

Ou encore du miel de romarin

Prenez deux cuillères à café de miel liquide de romarin cinq fois par jour pendant deux jours, puis trois fois par jour jusqu’à disparition des symptômes. En général, le larmoiement disparaît très vite. Les narines se dégagent peu à peu, le nez cesse de couler et l’irritation de la gorge disparaît.

 

Et sur les ulcères variqueux

Appliquez directement une couche de miel sur la plaie. Mettez un pansement. Changez régulièrement le miel et le pansement.

 

Vous n'avez pas de miel dans votre cuisine ? Eh bien il y a sûrement un apiculteur près de chez vous !

 

À votre santé !

 

Sophie Lacoste

Rédactrice en chef du mensuel Rebelle-Santé

Auteur de "Ma Bible des trucs de santé"

Forum : discussions concernant "Les "trucs" au miel"

  • Bonsoir, Je crée ce sujet, (je ne sais pas s'il en existe déjà un ?), et vous invite à livrer vos petits trucs, astuces, pour vous rendre la vie (un peu moins) compliquée. Par exemple : - Je prépare les tartines pour le lendemain matin => Je les beurre, je les pose sur mon bol / (sur les bols), sors la casserole,...
Lancez une discussion sur le forum

1 commentaire pour "Les "trucs" au miel"

Portrait de sandrineA
J'aime 0

MIEL SUR L’ECZÉMA

bonjour,

Je tiens à ajouter une pathologie : l'eczéma bulleux; Il y a un an j'ai eu une crise d'eczéma bulleux sur l'annulaire (je ne suis pas sujette à l'eczéma d'habitude). Une plaie assez avancée pleine de cloques et vraiment moche : je ne pouvais plus plier mon doigt et j'avais du mal à taper sur un clavier à cause du frottement avec le majeur.
Après consultations multiples chez généraliste et dermatologue, on ne m'a prescrit que de la cortisone. Je respectais les dosages et la méthode dégressive mais dès la fin du traitement la crise repartait de plus belle. Après recherches sur internet, j'ai vu que plusieurs personnes avaient la peau très abimée suite à une utilisation excessive de cortisone, laissant une peau fragilisée et donc un terrain favorable à l'eczéma; J'ai donc consulté une naturopathe. Elle m'a prescrit un miel thérapeutique + cortisone. encore ! Je n'ai appliqué que le miel en couche épaisse dans une compresse pendant 3 jours. Changement toutes les 12 heures du pansement. Au terme des 3 jours, la peau malade s'est décollée (comme si je muais !) et a laissé place à une peau rosée un peu sensible. J'ai enchainé avec l'application 2 fois par jour de crème cicalfate spécial main et au bout de 3 à 4 semaines une peau impeccable et pas de nouvelle crise.
La copine de ma fille qui en avait entre les doigt à un stade moins avancé que le mien a donc suivi mon exemple avec du miel alimentaire qui a aussi très bien marché en seulement 1 nuit. elle a enchainé avec de la cicabiafine qui lui convenait mieux que cicalfate.

Commentez l'article "Les "trucs" au miel"

Exprimez vous !