Une arme efficace pour lutter contre la mycose des ongles d'orteil

(EN) Éduquer ses patients fait aussi partie du travail du Dr Yves Poulin, dermatologue travaillant à Québec. Lorsque l'un d'eux se présente à sa clinique, le spécialiste débute souvent la consultation par un petit cours sur les causes fondamentales des maladies, les choix de traitement et les possibles effets secondaires. Parmi les maladies les plus communes et méconnues qu'il observe dans sa pratique, le Dr Poulin mentionne la mycose des ongles d'orteil, une infection contagieuse et courante qui touche près de 2,4 millions de Canadiens. Les résultats d'une étude menée récemment par Léger Marketing ont confirmé qu'en matière d'infections fongiques des ongles d'orteils, les Canadiens ne semblent pas disposer de tous les faits.

Le Dr Poulin nous aide à distinguer le vrai du faux au sujet de la mycose des ongles d'orteil.

Mythe no 1 : La mycose des ongles est incurableFait : Faux

En fonction de la gravité de l'infection, un certain nombre d'options thérapeutiques sont disponibles. Au Canada, le tout dernier médicament antifongique approuvé par Santé Canada est Jublia, un traitement topique qui pénètre l'ongle jusqu'au site de l'infection.

« Par le passé, nous avons obtenu de faibles taux de réussite avec les traitements topiques. Les médicaments à action générale sont efficaces, mais ils sont associés à des interactions médicamenteuses et à des effets secondaires potentiels, dont une éventuelle hépatotoxicité. Souvent, les personnes atteintes décident de ne pas les prendre. Comme médecin, j'éprouve toujours de la frustration de ne pas pouvoir aider mes patients. »

Selon le Dr Poulin, l'homologation de Jublia constitue une bonne nouvelle pour la lutte contre la mycose des ongles d'orteil. « Jublia a fait l'objet de nombreuses études, tant à l'échelle internationale que nationale. Il a été l'objet de quinze sites de recherche au Canada, et il a été démontré que ce traitement topique est une bien meilleure option pour traiter les infections fongiques des ongles que les traitements oraux, lesquels comportent des risques importants de complications. Pour certaines personnes, son arrivée vient changer la donne au chapitre de ce que nous pouvons maintenant recommander. »

Dans la plupart des cas, l'élimination du champignon pathogène permet à l'ongle de repousser et de retrouver son apparence normale. Point positif, le sondage mené par Léger Marketing a révélé que 83 % des Canadiens s'entendent pour dire qu'il est important de consulter son médecin en cas de signe d'infection fongique des ongles d'orteil. Pour les 30 % de personnes atteintes qui affirment avoir renoncé à prendre en charge leur maladie, une consultation avec un professionnel de la santé peut leur redonner espoir.

Mythe no 2 : L'infection fongique des ongles est un problème purement esthétique Fait : Faux

Sans traitement, les infections fongiques des ongles peuvent évoluer, devenir douloureuses et entraîner éventuellement de sérieuses complications. En tant que maladie contagieuse, persistante et évolutive, en plus de causer de l'inconfort, la mycose des ongles d'orteil peut avoir des répercussions importantes sur la vie professionnelle, sociale et affective d'une personne. Cela étant dit, il ne serait pas étonnant d'associer des ongles d'orteil disgracieux à un problème d'ordre esthétique. Selon l'étude réalisée par Léger Marketing, 28 % des Canadiens ignorent que la mycose des ongles d'orteil est contagieuse. Quant à l'incidence sur les rapprochements, 85 % d'entre eux considèrent les infections des ongles d'orteil comme rédhibitoire, et 80 % ont indiqué qu'il est important pour eux d'avoir de beaux ongles d'orteil. Parmi les personnes atteintes d'une infection fongique, près des deux tiers ont affirmé être gênées par leurs ongles d'orteil, alors que 50 % évitent de se promener pieds nus ou de porter des sandales.

Mythe no 3 : L'infection fongique des ongles d'orteil touche seulement les personnes qui ont une mauvaise hygiène

Fait : Faux

Selon l'étude menée par Léger Marketing, 28 % des Canadiens croient que les infections fongiques des ongles d'orteil sont causées par une hygiène déficiente. Bien que l'hygiène puisse jouer un rôle dans l'apparition de la maladie, les traumatismes aux ongles, la mauvaise circulation, le tabagisme et l'affaiblissement du système immunitaire, comme c'est le cas pour les personnes vivant avec le VIH/sida ou le diabète, sont associés à un risque accru de contracter une mycose des ongles d'orteils ou onychomycose.

Si vous souffrez d'une mycose des ongles d'orteil ou que vous avez une prédisposition à cette maladie, n'hésitez pas à consulter votre médecin de famille, votre dermatologue ou votre podiatre. Comme l'affirme le Dr Poulin, « un esprit bien informé constitue toujours le meilleur remède ».

Pour en savoir plus sur l'onychomycose, veuillez consulter le site mycosedesongles.quebec.ou téléphoner au 1 844 484-6245.

leditionnouvelles.com

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Une arme efficace pour lutter contre la mycose des ongles d'orteil"

Commentez l'article "Une arme efficace pour lutter contre la mycose des ongles d'orteil"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.