(EN) Des chercheurs chinois ont mis au point une variété de blé résistant à une maladie courante. Cela pourrait être très bénéfique pour les agriculteurs, qui doivent relever le défi constant de produire davantage en dépit des ravageurs, des conditions météos et d'autres contraintes.

La nouvelle variété de blé est capable de résister à l'oïdium, un pathogène fongique pouvant détruire les récoltes de blé, lequel constitue la principale source de nourriture au monde.

Ce nouveau cultivar a été mis au point à l'aide de manipulations génétiques avancées. Les chercheurs ont enrayé l'oïdium en supprimant les gènes qui répriment les défenses naturelles du blé contre cette maladie. Cette recherche est la première des étapes visant à rendre le blé plus résistant à l'oïdium, que l'on combat habituellement au moyen de fongicides.

De telles réalisations constituent d'importantes avancées dans l'utilisation d'outils de manipulation génomique afin de modifier des cultures vivrières sans insertion de gènes étrangers. Cette variété de blé génétiquement modifiée ainsi que d'autres sont toujours en cours d'élaboration et n'ont pas encore été mises à la disposition des agriculteurs.

Étant donné que 20 % des aliments que les gens consomment contiennent du blé, l'approbation de cette nouvelle variété pourrait s'avérer extrêmement bénéfique dans l'avenir.

www.leditionnouvelles.com

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Un nouveau blé résistant aux maladies à l'horizon?"

Commentez l'article "Un nouveau blé résistant aux maladies à l'horizon?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.