Par Jeff Moat

(EN) – Il est parfois stressant pour des parents de vivre avec un adolescent. Souvent, il va changer de comportement du jour au lendemain, passant d'un enfant agréable et tout sourire à un étranger irascible. Durant l'adolescence, le cerveau subit de nombreux changements et le jeune est parfois plus ou moins capable de gérer ses émotions, de prendre de bonnes décisions et de contrôler ses impulsions.

La plupart du temps, ces comportements font tout simplement partie du processus naturel de la croissance. Les jeunes sont en fait à la recherche de leur identité.

Cependant, il arrive que des signes laissent entrevoir quelque chose de plus grave, comme le TDAH, l'anxiété et la dépression. La maladie mentale, dont les chiffres indiquent qu'elle touche un adolescent sur cinq au Canada, peut empêcher le jeune de réussir à l'école ou de se faire des amis, et parfois, le mener à la dépression et même aux idées suicidaires.

Des rapports tout aussi alarmants indiquent trois enfants et adolescents sur quatre ayant un problème de santé mentale ne recevront pas de traitement.1 Il est donc plus que temps de parler de santé mentale chez les jeunes. Voici six choses que les parents peuvent faire :

1. Montrez à votre enfant que vous l'appréciez et que vous l'acceptez tel qu'il est.

2. Réservez un moment pour passer du temps avec lui chaque jour.

3. Posez-lui des questions et écoutez-le sans porter de jugement.

4. Essayez de manger ensemble chaque fois que c'est possible – les repas sont de bons moments pour discuter – et demandez aux membres de la famille de ne pas utiliser le téléphone pour envoyer des courriels ou des textos ni de regarder la télévision durant ce moment.

5. Renforcez sa confiance en lui en le félicitant lorsqu'il prend une bonne décision, fait preuve de détermination, sait s'adapter à une situation et se montre persévérant. Aidez votre adolescent à se créer un vaste réseau de soutien et à nouer des liens avec les autres, que ce soit en fréquentant des amis, en faisant partie d'une équipe sportive ou en participant à d'autres activités.

6. Tâchez de ne pas le tracasser avec vos problèmes d'adultes.

Vous trouverez d'autres renseignements dans le guide gratuit destiné aux parents publié par l'organisme national de bienfaisance Partenaires pour la santé mentale, à l'adresse www.presentpourtoi.ca.

Depression source: http://www.cmha.ca/media/fast-facts-about-mental-illness/

www.leditionnouvelles.com

 

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Six conseils simples à suivre si vous parlez de santé mentale à votre adolescent"

Commentez l'article "Six conseils simples à suivre si vous parlez de santé mentale à votre adolescent"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.