Les secrets de santé globale de la nutritionniste de la CHFA

(EN) La Semaine des produits de santé naturels (PSN) est une célébration du bonheur et du bien-être qu'ils procurent à des millions de Canadiens. Afin de marquer cette Semaine particulière, la nutritionniste holistique interne de l'Association canadienne des aliments de santé (CHFA), Michelle W. Book, livre quelques-uns de ses secrets pour rester heureux et en santé pendant tout l'hiver.

« Pour bien des gens, il n'est pas facile de rester heureux et en santé et de conserver son énergie pendant toute la durée de l'hiver. Certaines personnes ont des réactions physiques et affectives à cette saison, qui peuvent entraîner le ralentissement de certaines fonctions de l'organisme. Menant une vie professionnelle active en plus d'être une nouvelle maman, je connais bien le facteur de stress supplémentaire que vient ajouter l'hiver à une combinaison déjà difficile. Que faire à l'apparition d'un rhume? Comment le bébé réagira-t-il à nos hivers rigoureux? La tempête de neige m'empêchera-t-elle d'arriver à temps au travail? », Remarque Madame W. Book.

Elle poursuit: « Les parents sont stressés et courent sans cesse après le temps; par conséquent, il n'est pas rare que la bonne alimentation et le mode de vie sain soient relégués au second plan. En tant que nutritionniste holistique et mère active, je comprends bien l'importance de la nutrition. À mon avis, une bonne santé commence tôt et doit inclure toute la famille. Comme nous courons sans cesse, les aliments minute transformés et préemballés composent souvent le menu quotidien de bien des ménages; malheureusement, ces aliments ne renferment pas la valeur nutritive nécessaire à des enfants en croissance et à des adultes actifs. »

Afin de s'assurer que sa famille bénéficie tous les nutriments essentiels pour préserver sa santé et sa bonne humeur pendant tout l'hiver, Madame W. Book veille à avoir toujours sous la main ces quatre suppléments :

1. Les suppléments d'oméga-3 sont extrêmement importants parce que le corps humain ne peut synthétiser les acides gras. Les études montrent que les oméga-3 apportent de multiples bienfaits, notamment ceux d'améliorer la santé cardiovasculaire et le développement cognitif, de réduire l'inflammation et de stabiliser l'humeur. Les aliments riches en oméga-3 comprennent entre autres les graines de lin, les noix, le saumon et les sardines. Comme ce ne sont pas toujours les aliments préférés des enfants, n'hésitez à parler à un praticien de la santé de la possibilité d'ajouter des oméga-3 en supplément.

2. Les multivitamines sont excellentes, car elles constituent une « police d'assurance » économique pour toute la famille. Pour beaucoup de gens pressés comme nous, les légumes ne forment pas toujours la base de l'alimentation. Il y a des jours où le verre de jus d'orange matinal – malgré tout bourré de sucre – constituera le seul fruit que consommera votre enfant. Si vous ne pouvez vous rappeler la dernière fois où la famille s'est assise au complet autour de la table pour prendre un bon repas, ou si vos enfants préfèrent faire le ménage de leur chambre plutôt que de manger des fruits ou des légumes frais, vous voudrez peut-être leur donner une multivitamine pour combler toute lacune nutritionnelle potentielle.

3. Les probiotiques aident à équilibrer l'appareil digestif. Cet équilibre est important, car il permet d'éliminer les bactéries nocives, les toxines et autres déchets de l'organisme. Quand nous faisons de mauvais choix alimentaires, que nous souffrons de stress chronique et que nous sommes exposés à des toxines environnementales, l'équilibre favorable aux bonnes bactéries peut être rompu. Il peut en résulter divers problèmes, dont une dégradation du système immunitaire. Même si vous mangez bien, les probiotiques peuvent compléter l'alimentation et favoriser une santé optimale.

4. La vitamine D est nécessaire à la santé des os et des muscles, surtout chez les enfants et les personnes âgées. De plus en plus d'études montrent que la vitamine D peut réduire les risques de certains cancers, notamment le cancer colorectal et celui du sein. Vous pouvez obtenir de la vitamine par l'exposition au soleil, par une bonne alimentation (surtout si vous consommez des aliments riches en vitamine D comme le poisson ou les œufs) ou si vous prenez des suppléments. Au Canada, de la fin d'octobre jusqu'au mois de mars, les rayons du soleil sont trop faibles pour que le corps puisse synthétiser la vitamine C, de sorte que la plupart d'entre nous ont une déficience en « vitamine soleil ». C'est pourquoi la Société canadienne du cancer recommande aux adultes de parler à leur médecin de la possibilité de prendre un supplément en automne et en hiver.

Pour d'autres conseils sur un mode de vie sain et naturel, consultez chfa.ca.

www.leditionnouvelles.com

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Les secrets de santé globale de la nutritionniste de la CHFA"

Commentez l'article "Les secrets de santé globale de la nutritionniste de la CHFA"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.