(EN) Sachez qu'on retrouve chez les jeunes les taux les plus élevés d'infections transmises sexuellement au Canada et que celles-ci se transmettent entre partenaires au cours de relations intimes non protégées de toutes les formes, et pas seulement lors de rapports sexuels.

 

Il semble que les jeunes Canadiens ignorent les mises en garde ou ne soient pas au courant des avertissements à l'effet que bon nombre des infections transmises sexuellement peuvent être évitées en prenant des précautions, comme l'utilisation de préservatifs, ou en évitant les contacts sexuels avec des partenaires infectés. C'est la raison pour laquelle les adolescents et les jeunes adultes affichent des taux élevés d'infections transmises sexuellement, comme la gonorrhée, la syphilis, le virus du papillome humain et, surtout, la chlamydia.

 

Après une période de déclin, les taux de chlamydia n'ont pas cessé d'augmenter depuis 1997. Selon l'Agence de la santé publique du Canada, plus de la moitié des cas déclarés de chlamydia, la forme d'infection transmise sexuellement la plus répandue au Canada, sont diagnostiqués chez les jeunes de 15 à 24 ans. En 2010, 80 pour 100 de tous les cas signalés de chlamydia ont été diagnostiqués chez des Canadiens de moins de 30 ans.

 

De nombreux jeunes prennent des mesures pour éviter les grossesses non désirées, mais ils ne se considèrent pas nécessairement vulnérables aux infections transmises sexuellement. Le préservatif est la seule méthode contraceptive qui protège contre les grossesses non désirées et les infections transmises sexuellement. Puisque bon nombre des personnes infectées ne présentent aucun signe ni symptôme, elles transmettent leur infection, sans le savoir, lors de relations sexuelles vaginales, anales ou orales non protégées.

 

Non diagnostiquées ni traitées, ces infections peuvent entraîner des problèmes de santé à long terme aussi bien chez les hommes que chez les femmes, notamment le syndrome inflammatoire pelvien, l'infertilité, l'arthrite, la méningite ou la pneumonie, et même certains cancers. Le seul moyen de diagnostiquer ces infections est de faire un test de dépistage. La bonne nouvelle, c'est que de nombreuses infections transmises sexuellement, dont la chlamydia, peuvent être traitées et guéries.

 

Si vous ou une de vos connaissances êtes préoccupé par les infections transmises sexuellement, vous disposez de moyens pour vous protéger et rester en bonne santé.

 

• La meilleure protection contre les infections transmises sexuellement est l'abstinence de relations sexuelles.

 

• Si vous avez des relations sexuelles, utilisez systématiquement un préservatif. Assurez-vous que ce n'est pas un préservatif de fantaisie ou qu'il n'est pas fabriqué en membrane d'agneau.

 

• Les préservatifs sont offerts dans une gamme de styles et de tailles. Essayez-en plusieurs types avant les rapports sexuels pour vous assurer d'utiliser celui qui vous convient le mieux.

 

• Les préservatifs avec spermicide comme le nonoxynol-9 ne sont pas recommandés, car le spermicide peut irriter la peau fragile du vagin et du rectum, et accroître le risque de contracter une infection.

 

• Consultez votre médecin ou rendez-vous à la clinique de santé-sexualité de votre région pour obtenir d'autres renseignements sur la façon de vous protéger ou pour faire un test de dépistage des infections transmises sexuellement.

 

• Les analyses de sang ou d'urine effectuées pour dépister d'autres maladies ne révèlent pas la présence d'infections transmises sexuellement et les tests de dépistage de ces infections ne font pas partie des examens de routine à moins d'en faire la demande, alors faites-la!

 

Une bonne santé sur le plan sexuel passe par l'utilisation d'une protection pour éviter les infections, la réalisation d'un test de dépistage et les discussions ouvertes sur la sexualité avec vos partenaires.

 

www.leditionnouvelles.com

Articles qui pourraient vous interesser

Forum : discussions concernant "Les infections transmises sexuellement sont particulièrement répandues chez les jeunes"

  • neurinome de l'acoustique ... a tous, J'ai 51 ans et depuis juin 007 on m'a détecté un neurinome de l'acoustique a cette époque de 12mm.par 6mm.En decembre j'ai fait ... d'alteration du nerf de l'équilibre le neurinome de 13mm.par 7 mm.soit une augmentation de 1mm. en 6mois,je dois ...
  • neurinome pneumogastrique ... Bonsoir, Je souffre d'un neurinome pneumogastrique que l'ont a detecte suite a un IRM je suis assez inquiete car ce genre de neurinome est assez rare Je suis assez inquiete car pour l'instant on ne sait ...
  • Neurinome de l'accoustique ... j'ai 34 ans en janvier 2007 on m'a diagnostiqué un neurinome de type 4 sur l'oreille droite et un autre tout petit sur l'oreille gauche. Je me suis fais opérée d'un neurinome de l'accoustique à l'oreille droite en mars 2007 au CHU de Bordeaux ...
  • neurinome de l'acoustique ... Bonjour, Au cours de ma dernière IRM j'ai gagné un neurinome vestibulaire, ou neurinome de l'acoustique de 18 mm. Je passe sur les rendez-vous que j'ai eu ...
  • Neurinome de l'acoustique ... Bonjour, On m'a diagnostiqué un neurinome de l'acoustique, aprés plusieurs examens et consultations ... concernant la radiothérapie fractionnée pour traiter un neurinome vestibulaire qui je le rappel est une tumeur bénigne. Cordialement ...
Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Les infections transmises sexuellement sont particulièrement répandues chez les jeunes"

Commentez l'article "Les infections transmises sexuellement sont particulièrement répandues chez les jeunes"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.