(EN) Les Canadiens comptent parmi les plus grands utilisateurs d'Internet au monde. Selon Statistique Canada, en 2012, 83 % des ménages canadiens avaient accès à Internet. De plus, l'Autorité canadienne pour les enregistrements Internet a révélé que les Canadiens utilisent un appareil mobile pour la moitié du temps qu'ils passent en ligne. Et d'après un sondage Ipsos Reid, près de la moitié d'entre eux ont déjà recherché activement de l'information sur la santé en ligne.

Dans un tel contexte, il est clair que nous avons la possibilité d'accroître la proportion de Canadiens (de 6 à 10 % actuellement) qui peuvent prendre rendez-vous, consulter leurs résultats d'examen et renouveler leurs ordonnances en ligne.

« Bon nombre de Canadiens ne jurent que par Internet quand vient le temps de magasiner, de lire les nouvelles ou de garder contact avec leurs amis, précise Michael Green, président et chef de la direction d'Inforoute Santé du Canada. Il en va de même pour la santé numérique. Les Canadiens sont impatients de pouvoir tirer pleinement avantage des outils et des fonctions de la santé numérique afin d'améliorer leur expérience comme patients. »

Selon une étude du Conference Board du Canada, si les Canadiens pouvaient consulter leur médecin, accéder à leurs résultats d'examens et renouveler leurs ordonnances en ligne, ils éviteraient quelque 47 millions de consultations en personne chaque année.

Pour en savoir plus, visitez www.enmeilleuresanteensemble.ca.

www.leditionnouvelles.com

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Les Canadiens se tournent vers les outils et les fonctions de la santé numérique"

Commentez l'article "Les Canadiens se tournent vers les outils et les fonctions de la santé numérique"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.