(EN) – Selon une croyance généralement répandue, tous les aliments que nous mangeons influencent les divers aspects de notre santé globale. Cependant, chez les personnes souffrant d'eczéma, cette relation est beaucoup plus complexe.

Novembre est le mois de la sensibilisation à l'eczéma, et la Société canadienne d'eczéma (SCE) travaille actuellement en collaboration avec la Dre Miriam Weinstein, dermatologue en pédiatrie au Toronto Hospital for Sick Children, pour bien préparer ce mois. La Dre Weinstein abordera ce sujet dans le cadre des séances d'information de la SCE intitulées « La vie avec l'eczéma », lesquelles auront lieu cette année à Vancouver, à Calgary et à Toronto.

« Il est vrai que les allergies alimentaires sont plus fréquemment observées chez les personnes souffrant d'eczéma, affirme Dre Weinstein, cependant, il ne faut pas présumer que ces allergies sont l'une des principales causes de l'eczéma. Les gens qui en souffrent n'ont pas nécessairement d'allergies alimentaires, et aucun lien précis n'a été établi entre les aliments consommés et une poussée d'eczéma. »

Gérer cette maladie de la peau en tenant compte de l'alimentation peut s'avérer difficile, car les symptômes mettent parfois quelques jours à apparaître; conséquemment, il peut être difficile de mettre de côté des aliments pouvant avoir causé la réaction dermique. De plus, lorsqu'elle est suivie strictement dans le but de prévenir ou de réduire les poussées d'eczéma, la diète d'élimination peut s'avérer coûteuse, impraticable et épuisante. La Dre Weinstein souligne que ce type de diète peut engendrer chez les patients des carences ou des maladies nutritionnelles importantes.

Dans les cas extrêmes, les patients qui choisissent ces genres de diète peuvent faire l'erreur de les préférer aux interventions thérapeutiques recommandées telles que les bains, les crèmes hydratantes ou les traitements médicaux..

« L'évidence des traits génétiques co-occurents, telle qu'une personne aux cheveux blonds soit plus susceptible d'avoir les yeux bleus, ne doit pas être considérée comme une généralité. «On peut faire le même rapprochement en ce qui concerne l'eczéma et les allergies alimentaires, explique la Dre Weinstein. Une grande quantité de renseignements sont facilement accessibles, mais il est important de les examiner d'un œil critique. Des ressources fiables et approuvées par des professionnels de la santé (p. ex., la Société canadienne d'eczéma) fournissent des informations crédibles et précises, et elles dissipent les nombreux mythes qui circulent au sujet de l'eczéma. »

Pour vérifier si une séance d'information aura bientôt lieu près de chez vous, ou pour en savoir davantage sur les ressources en ligne offertes par la Société canadienne d'eczéma, visitez eczemahelp.ca/fr.

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "L'alimentation influence-t-elle les poussées d'eczéma?"

Commentez l'article "L'alimentation influence-t-elle les poussées d'eczéma?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.