Des fraises sans moisissure

(EN) Vous êtes-vous jamais demandé pourquoi il arrive que les fraises moisissent après après avoir passé seulement quelques jours au réfrigérateur?

Elles sont peut-être infectées par une maladie courante des fruits appelée pourriture grise.

Cette affection apparaît fréquemment sur les fraises sous forme de zones molles, d'un brun pâle, qui s'étendent rapidement à tout le fruit. Celui-ci se flétrit, prend une couleur poussiéreuse et une texture poudreuse. Son goût en est aussi altéré.

Souvent, les fraises sont infectées par cette maladie pendant leur floraison.. Si on ne l'enraye pas, les symptômes peuvent se développer jusqu'au moment de la récolte.

Le champignon se propage si rapidement que toute baie saine qui entre en contact avec de la pourriture grise deviendra souvent non comestible ou inutilisable en moins de 48 heures.

Les agriculteurs sont heureux de pouvoir compter sur de multiples moyens de lutter contre le champignon de la pourriture grise. Ils peuvent entre autres espacer adéquatement les fraisiers, recouvrir le sol de paille, s'assurer que les plantes sont en plein soleil et pourront sécher rapidement après la pluie.

Selon eux, ces pratiques sont couramment utilisées, mais les traitements fongicides préventifs sont également essentiels.

Sam McLean, propriétaire-exploitant de McLean Berry Farm, à Lakefield (Ontario), affirme que sans l'utilisation de pesticides préventifs – c'est-à-dire des fongicides appliqués avant même qu'une culture soit infectée et que les plants fleurissent –, la pourriture grise pourrait facilement détruire la récolte entière d'une ferme. Pour une exploitation commerciale de petits fruits comme la sienne, cela pourrait avoir des conséquences dévastatrices.

McLean semble toutefois convaincu que s'il applique des traitements fongicides à point nommé, tôt en saison, ses rendements seront excellents.

« Habituellement, peu de fruits sont atteints par la moisissure grise », ajoute le producteur, qui attribue la bonne santé de ses baies aux trois traitements fongicides appliqués en temps opportun. « Sans ces traitements, nous subirions des pertes, mais grâce aux pulvérisations que nous effectuons aux bons moments – au début puis au plus fort de floraison, et parfois plus tard –, les petits fruits semblent bien se porter. »

Et que risquerait-il de se produire s'il cessait d'employer des pesticides à sa ferme?

« Nous ne pourrions pas y arriver sans leur utilisation, répond McLean. Notre exploitation ne serait tout simplement pas viable. »

www.leditionnouvelles.com

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Des fraises sans moisissure"

Commentez l'article "Des fraises sans moisissure"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.