« Crise du bacon », colère et impatience : comment s'en sortir?

(EN) Dimanche après-midi, en revenant du parc avec votre petite dernière, vous faites un détour par l'épicerie. Dans l'allée des céréales, elle vous fait une méga crise parce que vous « osez » refuser qu'elle ouvre immédiatement la boîte de céréales! Gêné, vous voudriez disparaître… Vous avez l'impression que tous les clients vous regardent et vous jugent.

Quel parent n'a jamais vécu une telle situation? Ce genre de crise survient souvent parce que les tout-petits sont dépassés par leur sentiment de frustration. « La célèbre crise du bacon, c'est le cauchemar de bien des parents », confirme Julie Brousseau, psychologue spécialisée en développement de l'enfant au Centre de réadaptation Marie Enfant du CHU Sainte-Justine.

Soyez rassuré, les crises de colère font partie du développement normal de l'enfant. Au fur et à mesure qu'il grandit, votre tout-petit apprend à maîtriser et à exprimer ses émotions. Cela peut prendre du temps et votre enfant a besoin de votre aide. Le contrôle des émotions est l'un des grands défis de la petite enfance. « L'important est de se souvenir qu'ils ont besoin de temps pour apprendre à contrôler leurs émotions et que nous pouvons les accompagner », poursuit Julie Brousseau.

Lorsque votre enfant fait une crise en public, prenez une grande respiration et restez concentré sur la situation avec lui. Rappelez-vous que la plupart des parents vont se souvenir d'avoir vécu un événement semblable. Maintenez votre limite même si votre enfant pleure très fort. Lorsque ses pleurs diminuent, essayez de rediriger son attention vers autre chose.

Certains gestes peuvent aussi aider votre enfant à mieux contrôler ses émotions et à être plus patient :

• Aidez-le à mettre des mots sur ce qu'il ressent. Par exemple, demandez-lui : « Tu es fâché parce que ta sœur a pris ton toutou? »

• Apprenez-lui à reconnaître les émotions en lui faisant deviner ce que ressentent les personnages d'une histoire ou en observant les images d'un livre.

• Encouragez-le à exercer sa patience par le jeu. Quand votre enfant joue à la cachette ou qu'il attend son tour pour glisser au parc, il apprend à respecter les autres.

• Vers 3 ans, utilisez les jeux de rôle pour aider votre enfant à comprendre les émotions des autres. Par exemple, si vous jouez au médecin avec lui et que vous faites un patient qui a peur de recevoir une piqûre, votre enfant devra trouver le moyen de vous rassurer et de vous consoler.

La patience et la maîtrise des émotions sont quelques-unes des habiletés sociales que votre enfant devra développer pour bien vivre avec les autres. Un enfant qui sait exprimer ses émotions a plus de facilité à les contrôler et à entrer en relation avec les autres. Surtout, n'oubliez pas que vous êtes le mieux placé pour le guider et l'encourager dès ses premiers mois dans son apprentissage de la vie en groupe.

Consultez le site naîtreetgrandir.com pour d'autres gestes et conseils pour aider votre enfant à mieux maîtriser ses émotions : naitreetgrandir.com/vivreaveclesautres

www.leditionnouvelles.com

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "« Crise du bacon », colère et impatience : comment s'en sortir?"

Commentez l'article "« Crise du bacon », colère et impatience : comment s'en sortir?"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.