Conseils pratiques pour discuter avec votre médecin

(EN) Même si 92 pour cent des Canadiens ont une confiance absolue en leur médecin, bon nombre de patients éprouvent des difficultés lorsque vient le temps de discuter franchement avec leur professionnel de la santé. En fait, selon une étude récente, même si les patients semblent vraiment vouloir participer à la prise de décision concernant les options de traitement avec leur médecin, ils sont souvent freinés par le besoin de s'en remettre à leur médecin et la crainte d'être qualifiés de patients « difficiles ».

Toutefois, que faire si le sujet est le cannabis médical ? Le gouvernement canadien a récemment adopté un nouveau règlement concernant la façon dont les Canadiens peuvent se procurer du cannabis (communément appelé marihuana) à des fins médicales. Selon le nouveau règlement, appelé Règlement sur la marihuana à des fins médicales ou RMFM, les médecins sont en quelque sorte les seuls gardiens du cannabis médical au Canada.

De quelle façon les patients doivent-ils donc aborder le sujet du cannabis médical avec leur médecin et s'assurer que toute décision reflète leurs préférences et leurs besoins ?

Philippe Lucas, qui est vice-président, Recherche et Services aux patients, chez Tilray, un des plus importants producteurs autorisés de marihuana à des fins médicales au Canada, recommande aux patients de faire des recherches. Ils seront ainsi bien préparés à leur arrivée chez leur médecin et pourront mieux discuter de ce qu'ils ressentent et des raisons pour lesquelles ils estiment que le cannabis médical peut être une solution appropriée pour eux.

« Malheureusement, même s'il s'agit d'un traitement prometteur, le cannabis médical est encore mal compris et son usage fait souvent l'objet de critiques, explique M. Lucas. La seule façon de surmonter ces objections est de renseigner les gens. Les preuves concernant l'efficacité du cannabis médical sont de plus en plus nombreuses, et les patients devraient pouvoir exprimer ce qu'ils ressentent et partager les résultats de leurs recherches avec leur médecin. »

Voici quelques conseils qui aideront les patients à discuter du cannabis médical avec leur médecin :

1. Partagez votre démarche. N'hésitez pas à parler de ce que vous ressentez et à décrire tous les médicaments que vous avez essayés pour soulager votre condition. Décrivez les traitements qui ont fonctionné et ceux qui n'ont rien donné, et expliquez les raisons pour lesquelles vous croyez que le cannabis médical pourrait être une solution adéquate pour vous.

2. Partagez vos recherches. Lors de vos recherches en ligne, avez-vous découvert des résultats d'études cliniques ou des renseignements qui viennent appuyer vos arguments ? Soyez proactif dans votre recherche d'informations afin de prouver à votre médecin que vous désirez une discussion approfondie et fructueuse.

3. Partagez vos expériences. Le RMFM est un tout nouveau règlement. Les médecins et les patients ne comprennent pas encore toutes ses ramifications ni ce qu'il représente pour le traitement de diverses conditions. Soyez patient, et si vous ou votre médecin avez encore des questions, préparez-vous à poursuivre la conversation. Vous êtes plus susceptibles de trouver la meilleure solution thérapeutique à deux que seul.

Selon M. Lucas, il est toujours préférable d'avoir des discussions franches et honnêtes au sujet du cannabis médical. « Les bonnes questions mènent aux meilleures réponses », dit-il.

www.leditionnouvelles.com

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Conseils pratiques pour discuter avec votre médecin"

Commentez l'article "Conseils pratiques pour discuter avec votre médecin"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.