Cinq façons de prévenir la résistance aux antibiotiques

(EN) Au fil des années, les bactéries se sont modifiées et elles sont maintenant beaucoup plus puissantes ce qui les rend plus difficiles à éliminer. Les antibiotiques dont nous disposons sont en train de perdre leur efficacitéet certains d'entre eux ne guérissent plus du tout les infections – c'est ce que l'on appelle la résistance aux antibiotiques. Les bactéries résistantes aux antibiotiques sont plus puissantes que jamais, ce qui signifie que les antibiotiques utilisés pour traiter les infections bactériennes courantes ne fonctionnent plus aussi bien. La résistance aux antibiotiques peut survenir de façon naturelle, mais elle est surtout provoquée par une utilisation excessive ou inadéquate des antibiotiques.

Les infections qui résistent aux antibiotiques sont plus difficiles à traiter et peuvent entrainer de longues maladies qui nécessitent des interventions médicales supplémentaires. Cette situation est dangereuse car certaines maladies traitables comme les infections urinaires, la pharyngite streptococcique, et certaines infections mineures pourraient devenir incurables.

Heureusement, il existe des moyens simples de prévenir la résistance aux antibiotiques et de vous protéger ainsi que les membres de votre famille. Voici cinq conseils pratiques qui vous aideront à éviter la maladie et à faire votre part pour prévenir la résistance aux antibiotiques.

1. Utilisez les antibiotiques de façon responsable. Si vous prenez des antibiotiques sans en avoir besoin, vous courez le risque qu'ils ne fonctionnent plus le jour où vous ou un proche en aurez vraiment besoin. Si un médecin vous prescrit des antibiotiques, prenez-les tels que prescrits. Ne partagez jamais vos antibiotiques avec quelqu'un d'autre, et assurez-vous de retourner toute portion inutilisée à la pharmacie qui saura en disposer de façon sécuritaire.

2. Assurez-vous d'avoir reçu tous vos vaccins. La meilleure défense est une bonne offensive, alors assurez-vous de rester en santé et que vos vaccins soient à jour. Les adultes et les enfants devraient également s'assurer de recevoir les vaccins obligatoires ainsi que ceux qui sont recommandés, incluant le vaccin annuel contre la grippe.

3. Ayez de bonnes habitudes d'hygiène. L'hygiène de base est une des meilleures façons de combattre la résistance aux antibiotiques. Évitez de toucher vos yeux, votre nez et votre bouche avec vos mains car les microbes entrent dans votre corps par ces endroits. Toussez ou éternuez dans votre manche ou dans un papier mouchoir plutôt que dans vos mains. Lavez souvent vos mains avec de l'eau et du savon et frottez-les pendant au moins 20 secondes. Si vous n'avez pas accès à de l'eau et à du savon, utilisez un désinfectant pour les mains à base d'alcool.

4. Ayez des relations sexuelles protégées. Le nombre de cas de gonorrhée résistante aux antibiotiques augmente. Afin de vous protéger de cette maladie et des autres infections transmises sexuellement, utilisez un condom de façon appropriée chaque fois que vous avez des relations sexuelles.

5. Maintenez les surfaces communes propres. Les infections résistantes causées par de la nourriture contaminée peuvent rendre les gens malades. Assurez-vous que toutes les surfaces communes de la maison soient visiblement propres. Dans la plupart des cas, il suffit d'utiliser de l'eau et du savon pour les nettoyer. Dans la cuisine, assurez-vous d'entreposez, manipulez et préparez la nourriture de façon sécuritaire pour éviter les maladies d'origine alimentaire. Il est très important de laver vos mains avant et après avoir manipulé de la viande crue, du poisson ou des fruits de mer. N'oubliez pas de bien laver tous les fruits et les légumes qui seront consommés crus.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site canada.ca/antibiotiques.

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Cinq façons de prévenir la résistance aux antibiotiques"

Commentez l'article "Cinq façons de prévenir la résistance aux antibiotiques"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.