Le métier d’urgentiste est basé sur la rapidité de l’évaluation de l’état actuel des patients. Comme le médecin généraliste, il diagnostique le patient afin de déterminer le service pouvant correspondre à sa pathologie. Effectuant sa profession 6 jours sur 7, l’urgentiste a pour rôle de maintenir ou de restaurer les organes vitaux d’un patient jusqu’à l’arrivée de l’hôpital. Premier responsable de la vie du patient pendant la durée du trajet, l’urgentiste est la personne de la situation.

Compétences qualifiées pour devenir urgentiste

D’une manière générale, l’urgentiste doit posséder les capacités requises pour poser des perfusions et diriger seul le monitorage du patient, comme placer les électrodes, effectuer un électrocardiogramme. Chargé de rétablir l’état de santé du patient, il doit préalablement tout connaître sur  l’intubation, l’oxygénation et la réanimation. Comme chaque patient a  son propre mal, l’urgentiste ne doit pas se tremper sur son diagnostic, car celui-ci sera transmis auprès des médecins spécialistes. Ainsi, la prise en charge médicale prescrite par l’urgentiste sera passée au relais vers les spécialistes adéquats dont on citera, toxicologue, cardiologue, pédiatre. Possédant un bac + 11, équivalent à un diplôme de docteur, le métier d’urgentiste est une profession difficile à contenir, sachant qu’il s’agit avant tout de sauver une vie dans les plus brefs délais.

Urgentiste, ses collaborateurs proches

Travaillant en majeure partie dans une voiture d’ambulance, l’urgentiste est toujours accompagné d’une équipe composée généralement d’un ambulancier et d’un infirmier urgentiste. Une des tâches de l’urgentiste est donc de faire en sorte que le patient reste immobile durant le trajet. Il est aussi chargé de prendre la relève en cas de grande urgence ou en cas d’indisponibilité de l’ambulancier. Par ailleurs, le travail de l’urgentiste consiste à être toujours en contact avec des hôpitaux les plus proches de l’urgence, le SAMU ou le service d’aide médicale d’urgence et le SMUR ou le service mobile d’urgence et de réanimation. Pour cette raison, il collabore étroitement avec les personnels de santé, notamment les infirmiers.  Dotée d’une bonne réactivité et d’un bon sens d’initiative, l’urgentiste a comme qualité primaire, la capacité de s’adapter à toutes les situations. Le métier requiert également une bonne santé physique et psychologique sachant qu’il est confronté à plusieurs cas, pouvant être un accident, une brûlure ou un évanouissement.

En savoir plus

Articles qui pourraient vous interesser

Aucun commentaire pour "Le métier d'urgentiste"

Commentez l'article "Le métier d'urgentiste"

Les textes que vous publiez via ce formulaire sont accessible à tous, et sont susceptibles de constituer des données sensibles. Soyez en conscient lorsque vous rédigez vos messages : vous êtes responsable des informations personnelles que vous divulguez.