L’injection de botox comme traitement de l’hyperhidrose est une technique efficace et peu invasive de médecine esthétique, qui permet de traiter la transpiration excessive non contrôlable au niveau des aisselles, de la paume des mains (palmaire), de la plante des pieds (plantaire), la tête et le visage.

La toxine botulique bloque les impulsions nerveuses en inhibant la libération de l'acétylcholine, et réduit radicalement la production de sueur.

Prix d’un traitement hyperhidrose par le Botox en Tunisie

Le prix d’une thérapie Botox contre l’hyperhidrose en Tunisie est très abordable pour la totalité des patients, mais il est fixé en fonction de l’état du cas de chaque patient et du volume du produit à injecter.

Un devis personnalisé gratuit s’obtient en ligne, pour une idée plus précise sur la tarification de l’intervention.

Le déroulement de le la séance

Le traitement peut être réalisé au niveau axillaire, palmaire, plantaire ou autre, isolément ou en association variable.

La toxine botulinique, qui est une substance produite par certaines bactéries, est injectée avec une aiguille fine à des doses minimes directement dans l'épaisseur de la peau au niveau de la partie ciblée.

Le traitement consiste en de nombreuses petites injections, environ 10 injections sont nécessaires pour la zone la plus transpirante, détectée par l’emploi de l’amidon qui la fera noircir.

Le dosage utilisé ne présente aucun risque pour la santé générale de l'individu.

La séance se réalise en un quart d’heure sous une anesthésie locale généralement.

Les suites de l’intervention

Gonflement provisoire (3 à 5 heures) au niveau de la partie traitée.
Sècheresse momentanée au niveau de la bouche.
Possible ecchymoses et douleurs aux endroits traités pendant quelques jours, qui seront soulagés par des antalgiques.
Perturbation de la vision pour un petit moment.
Relâchement musculaire pour une courte durée.
Aucun risque pour la santé.

Le résultat

Le contrôle de la transpiration induite par la toxine botulique s’aperçoit au bout de 7 à 10 jours de l’intervention et dure entre 6 et 8 mois, puis disparaît progressivement nécessitant ainsi un renouvellement de la thérapie.