C'est une petite fantaisie que l'on peut s'offrir pendant l'été : un tatouage qui ne durera que le temps des vacances ... Mais prenez garde, les tatouages noirs au henné sont moins inoffensifs qu'ils n'en ont l'air : il ne faut pas sous-estimer les dangers de ces tatouages éphémères.

Tatouages noirs éphémères au henné : attention, danger !

Il rencontre un grand succès auprès des vacanciers (notamment des plus jeunes) à qui il est proposé sur les plages, les marchés, dans les centres de vacances, ...

Le tatouage noir au henné séduit d'une part parce que, bien qu'éphémère, il dure plus longtemps que les autres tatouages au henné (qui varient du brun à l'orange), et d'autre part parce que sa coloration est plus visible, et plus à la mode.

Oui mais. Cette coloration noire est obtenue à partir d'un produit, la paraphénylènediamine (PPD), qui est ajouté illégalement dans la préparation.
Cette substance est habituellement utilisée pour colorer les textiles. Elle est autorisée, à dose limitée, dans les teintures capillaires (à condition que son taux n'excède pas 6%).

Les risques de réaction allergique sont importants : allergologues et dermatologues comptent chaque année des dizaines de cas d'eczéma allergique provoqués par la PPD.
Ces réactions peuvent survenir de quelques heures à quelques semaines après le tatouage, et concerner aussi bien la zone tatouée que l'ensemble du corps. Certains cas nécessitent une consultation médicale en urgence, voire une hospitalisation.

La sensibilisation est définitive et irréversible, avec un haut risque de poly-sensibilisation : tout contact ultérieur avec des teintures capillaires, des vêtements ou des caoutchoucs contenant ce colorant provoque une forte réaction allergique (au point d'empêcher parfois la pratique de certains métiers, comme la coiffure).
La situation est d'autant plus préoccupante que ces tatouages concernent essentiellement des enfants et des adolescents, qui risquent d'en subir toute leur vie les conséquences.

Face à la difficulté de contrôler tant les produits utilisés que les lieux de pratique de ces tatouages, l'ANSM recommande donc de ne pas y avoir recours.

Site de l'ANSM 
http://www.ansm.sante.fr/Dossiers-thematiques/Securite-des-produits-cosm...(offset)/5#paragraph_5857

 

Suivant Pourquoi les mains et les pieds mouillés se fripent-ils ?

Aucun commentaire pour "Tatouages noirs éphémères au henné : attention, danger !"

Commentez l'article "Tatouages noirs éphémères au henné : attention, danger !"